Jeudi 12 mars 2009 : inauguration du Jardin d’Erevan

Aujourd’hui, jeudi 12 mars 2009 à 10 h 45, Bertrand Delanoë inaugure le Jardin d’Erevan en présence, notamment, de Charles Aznavour et Edward Nalbandian, Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie.

La décision d’attribuer à un jardin parisien le nom d’Erevan, capitale de l’Arménie depuis la Première république en 1918, a été votée au Conseil de Paris en octobre 2008. Le choix du lieu est lié à la présence d’une statue représentant Komitas, compositeur arménien, rescapé du génocide arménien de 1915 et réfugié à Paris. En 2003, cette statue a été inaugurée par le maire de Paris et M. Nalbandian, alors ambassadeur d’Arménie en France. Le Jardin d’Erevan se situe sur la promenade à l’arrière de la statue, sur la Place du Canada dans le 8è arrondissement.

Paris, terre d’accueil des réfugiés du génocide arménien, est devenue l’un des centres culturels et intellectuels de la diaspora arménienne. Elle entretient des relations fortes avec l’Arménie. Les deux capitales ont signé un pacte d’amitié en 1998, année au cours de laquelle Erevan est devenu membre de l’Association Internationale des Maires Francophones. Paris a décidé de commémorer, chaque 24 avril, le génocide arménien de 1915, dès sa reconnaissance par la France (loi du 29 janvier 2001). En 2006, Paris a organisé la saison culturelle intitulée « Arménie mon amie », puis, en 2008, a rendu hommage à Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne, assassiné en janvier 2007, précurseur du dialogue entre turcs et arméniens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez