Archives de mots clés: Saint-Ouen

Fabrication d’un keyhole garden à Saint-Ouen pendant les 48h de l’Agriculture Urbaine

Affiche, fabrication d'un keyhole garden à Saint-Ouen (93), Via PaysageParmi les nombreuses animations proposées pour les 48h de l’Agriculture Urbaine, l’association-réseau Via Paysage vous propose d’apprendre à réaliser un keyhole garden dans la résidence Salvador Allende à Saint-Ouen (93) le samedi 21 avril à partir de 14h30.

Qu’est-ce qu’un « keyhole garden » ?
Le jardin en trou de serrure (traduction de « keyhole garden ») est un espace nourricier mis au point et expérimenté en Afrique, très bien adapté aux environnements arides et aux sols peu fertiles. Il s’agit d’un petit jardin de forme arrondie avec une zone de compostage au centre qui permet d’alimenter les cultures tout autour.

Informations pratiques
Dans la cour du 16 bis, rue Salvador Allende, 93400 Saint-Ouen.
Samedi 21 avril 2018 de 14h30 à 17h30.
Cliquer pour vous inscrire à l’événement.

Chasse aux Trésors de Paris : les inscriptions sont ouvertes !

La Chasse aux Trésors de Paris, juillet 2015
Depuis 10 ans, la Chasse aux Trésors, événement majeur de tourisme ludique et participatif, fait des Parisiens, Franciliens et touristes de véritables explorateurs. Près de 30000 personnes ont participé à l’édition 2014. Cette année, le rendez-vous est prévu pour le samedi 4 juillet, de 10h à 16h30. Au cours de cette 10e édition de La Chasse aux Trésors, les participants pourront s’amuser autour d’un thème particulièrement énigmatique « Le Conseil des 4 ».
L’intrigue
C’était donc ça ! Ces vibrations sous nos pieds et ces grues étalant leurs bras géants au-dessus du ventre de Paris… Dans l’immense chantier des Halles, les plus célèbres archéologues étaient bien à la recherche de quelque chose ! Ils ont découvert les ruines de quatre maisons centenaires dissimulées dans les dédales du Paris souterrain. Ces quatre maisons – Exploradars, Miniloupes, Hipsteeks, Enigmasters – veillent sur la ville et allient depuis toujours leurs forces pour protéger les Trésors de Paris. Sculptures endormies, jardins secrets, cadrans solaires, fontaines énigmatiques… Si les milliers de trésors parisiens ont survécu aux accidents de l’Histoire, c’est grâce à ces quatre maisons de chasseurs-explorateurs !
Aujourd’hui, ces maisons cherchent, parmi les chasseurs de Trésors, ceux qui siégeront au conseil des quatre pour devenir les nouveaux gardiens des trésors de la capitale.
Cette dixième édition de la Chasse aux Trésors concerne cette année quinze arrondissements (3e, 4e, 5e, 6e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 17e, 18e, 19e et 20e), ainsi que Saint-Ouen et Saint-Denis. 52 parcours sont proposés, aux départs de cinq lieux parisiens : Place Saint-Germain-des-Prés (6e et 15e), Pigalle terre-plein central boulevard de Clichy (9e, 17e et 18e), Place d’Italie (13e et 14e), Place des Vosges (3e, 4e, 11e, 12e) et Place Stalingrad (10e, 19e et 20e), ainsi qu’à Saint-Denis et Saint-Ouen.
Les plus perspicaces se verront récompensés à l’issue de cette journée d’enquête qui proposera à chaque équipe de choisir sa maison : Exploradars, Miniloupes, Hipsteeks,
Enigmasters…
Renseignements et inscriptions sur : www.tresorsdeparis.fr

Patrimoine culturel, patrimoine naturel à Saint-Ouen (93)

Affiche des Journées européennes du patrimoine 2014
Pour 2014, les Journées européennes du patrimoine célèbreront le patrimoine culturel et le patrimoine naturel. À cette occasion, Saint-Ouen (93) vous propose de découvrir les 20 et 21 septembre prochains, l’évolution du paysage naturel audonien, de la culture des vignes aux premiers jardins ouvriers ; de la création d’espaces verts comme le square Marmottan en 1935 jusqu’aux nouveaux espaces du Grand Parc dans l’écoquartier des docks. Avec expositions, concerts, visites et portes-ouvertes au programme.

EXPOSITION

« À chaque outil son légume », Photographies de Valérie Evrard
Inventorier et sauvegarder le patrimoine végétal, fruitier, légumier est une évidence aujourd’hui. Conserver les techniques et les outils ne l’est pas. Mais pas de melon dans notre région sans cloches de verre. Ce lien organique s’exprime à travers cette exposition photographique de Valérie Evrard.
Les outils et techniques ont permis de cultiver une innombrable palette de fruits et légumes différents, dont Valérie Evrard exalte la poésie et le charme.
Exposition conçue et prêtée par la Communauté d’Agglomération de Plaine Commune
Serre pédagogique du Grand Parc
Samedi 20 et dimanche 21 de 14h à 18h
Samedi 20 à 19h30 : clôture de la journée du samedi par un moment festif dans la Grande Serre.

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DE JARDINS COLLECTIFS

La ville de Saint-Ouen compte plusieurs jardins collectifs entretenus par des associations ou les habitants des quartiers. À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, ces jardins ouvrent leurs portes aux Audoniens.
Les jardins de Guinot – 4 rue Claude Guinot. Dimanche de 11h à 17h30
Jardin Collectif Desportes – 14 rue Desportes (interphone n°6). Samedi de 14h à 16h
Jardin collectif – 2 impasse Germaine. Samedi de 14h à 18h
Le potager – 4 rue Amilcare Cipriani. Samedi de 14h à 16h
Jardin éco poétique du 16 bis de Camille They. Visite commentée. Samedi 20 à 15h30
Jardin partagé Debain-Michelet – 1 rue Debain. Dimanche 21 de 10h à 12h (suite…)

Atelier « Créa’nature » dans le jardin éco-poétique de Camille T

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)
En poussant les portes du jardin de Camille T, c’est 300 m² de nature qui s’offre à vous en plein centre-ville de Saint-Ouen (93). Elle y a invité la faune, la flore, les couleurs et la lumière pour créer un jardin éco-poétique. C’est également un laboratoire du design végétal où les artistes du collectif du « 16 bis » sont invités à déposer leurs œuvres. Ce lieu est donc à la fois un jardin, une galerie et un lieu de rencontre.

L'homme blanc de Jérôme Mesnager, jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)
Échanger c’est justement le maître-mot de l’atelier « Créa’nature » lors duquel Camille T vous accueille dans ce lieu alternatif et créatif. Elle dévoilera notamment ses astuces et conseils pour réussir ses plantations d’automne.

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)
Informations pratiques
16 novembre à 10h30.
Nombre de personnes limité, sur inscription à l’office de tourisme de Saint-Ouen au tél. : 01 40 11 77 36. Par courriel : infos@st-ouen-tourisme.com ou réservez votre place directement en ligne :
www.st-ouen-tourisme.com/reservation/visites/0/108-atelier-d-initiation-artistique-crea-nature-dans-le-jardin-de-camille-t
Tarif : 15€.

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)

Camille They et le Collectif « Le 16Bis » soufflent leur 1er anniversaire et présentent « Mosaïque de talents Art et nature »

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)

Camille They, artiste scénographe de jardin et le Collectif « Le 16 Bis » soufflent leur première bougie le 11 juin 2013 lors de l’exposition « Mosaïque de talents Art et Nature », dans le jardin éco-poétique du 16 bis rue Salvador Allende à Saint-Ouen.

Jardin éco-poétique de Camille They et du Collectif Le 16 bis, Saint Ouen (93)

Durant cette première année, le collectif « Le 16 Bis », représenté par Jérôme Mesnager, Gérard Laux des Mosko associés, Claude Pasquer, artiste paysagiste qui installe un « Ibis rouge », représentation de Thot dieu de la parole créatrice, Xavier Dumont, sculpteur de Folies, Christian Gesland, Iris Vargas et ses marbres sauvages, Paco Medina, Marie Luce Rozand et ses sculptures végétales ont été rejoints par PIOC PPC, artiste peintre, qui utilise des symboles puisés dans la nature qui nous interrogent sur la conservation des espèces, notre rôle et notre place dans une société en perpétuelle évolution, nous laissant toujours la liberté d’interprétation de l’œuvre. Il interviendra sur des ruches qui seront installées ensuite dans les ruchers de la Ville de Saint-Ouen, situé dans le nouvel éco-quartier, Suriani, artiste brésilien, propose une actualisation d’images mythiques dans le contexte urbain contemporain avec ses hybrides homme-animal inspirés des archétypes mythologiques des cultures chamaniques de l’Amérique Latine, Joë Big Big, sculpteur, présente une « femme balançoire », Jérôme Gulon dit Morège, créateur de mosaïques urbaines, Mylène Desmares, artiste adepte du « Yarn Bombing » installe des habillages Bombing autour d’arbres qui entourent le « Messager de lumière » de Jérôme Mesnager, Brigitte Loigerot, sculpteur, travaille sur les miroirs et l’ardoise, Dominique Hordé, peintre, experte en couleur, création art mural, Cécile Chareyron, sculptures lumineuses avec ses « petites déesses de la fertilité », Muriel Joubert, avec un arbre à oiseaux en céramique, Xavier Trinquard, installe un totem pour des insectes et autre petites bestioles adeptes de la biodiversité, les champignons de Nicolas, sculptés dans des troncs d’arbre… et Déchets d’Arts, qui mutualise les disciplines artistiques autour des déchets.

(suite…)