Archives de mots clés: potée

Floraison de l’hosta ‘Diana Remembered’

Hosta 'Diana Remembered' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Depuis quelques jours, mon balcon est embaumé par la floraison de mon gros pied d’Hosta ‘Diana Remembered’ et je me lasse pas de regarder et d’admirer les boutons floraux à différents stades de développement et les grandes fleurs en trompettes blanc pur.

(suite…)

Potée hérisson contre pigeons destructeurs

Begonia x tuberhybrida Summerwings orange retombant en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Depuis quelques jours, mes potées subissent les assauts d’un couple de pigeons ramiers décidés à nicher une nouvelle fois. Chaque matin, c’est une nouvelle surprise, avec souvent l’un des oiseaux installé au beau milieu de la végétation. Inutile de vous dire que certaines plantes cassent sous le poids de ces gros volatiles. Je suis donc obligé de leur interdire l’accès en piquant un peu partout des tuteurs en bambous.

Mon bégonia était tout raplati après le passage des ces oiseaux. Mais pas de casse heureusement. J’ai piqué quelques tuteurs en bambou pour que les pigeons ne puissent plus atterrir. Ce n’est plus une potée, mais un hérisson. Ce n’est pas très joli, mais au moins je vais continuer à profiter de la belle floraison.

D’autres plantes n’ont pas eu cette chance. N’ayant plus assez de tuteurs, j’ai laissé certains pots sans protection le temps de me réapprovisionner. Mon beau coléus y a perdu ses plus belles tiges, mon oeillet d’Inde à senteur de pamplemousse a aussi souffert, d’autant plus que ses fines tiges sont très cassantes. Et ma touffe de chrysanthème a maintenant un énorme trou au milieu des tiges. Je vais donc continuer l’opération hérisson !

Feuillages décoratifs pour potées estivales

Iris foetidissima ‘Paul’s Gold’ et Nandina domestica 'Gulf Stream' en été sur mon balcon, Paris 19e (75)Les floraisons mêmes les plus généreuses étant toujours trop courtes, j’ai planté un grand nombre de plantes à feuillage décoratif sur mon balcon parisien. Voici quelques unes de mes valeurs sûres pour une exposition mi ombragée.

Aster ovatus 'Hakikomi Fu' et Lamprocapnos spectabilis 'White Gold' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Sempervivum ‘Aalrika’

Sempervivum 'Aalrika' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Il y a deux semaines, je vous présentais une autre joubarbe, soit disant bien rouge, mais en fait avec beaucoup (trop) de vert. Et j’attendais avec impatience un exemplaire de Sempervivum ‘Aalrika’ présentée comme étant bien rouge. J’ai reçu ma plante et effectivement, le rouge est bien marqué et homogène.

Aussitôt reçue, aussitôt rempotée et installée sur mon balcon. J’attends de voir maintenant la reprise et le développement de cette belle petite joubarbe écarlate. J’espère qu’elle va le rester…

La Suzanne-aux-yeux-noirs part à l’assaut de mon balcon

Potée de Thunbergia 'Tangerine', Calibrachoa, Pelargonium, Solenostemon en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75), 24 juin 2018, photo Alain DelavieLa vigueur de mon pied de Thunbergia ‘Tangerine’ est telle que la plante a déjà lancé ses longues tiges dans tous les sens à la recherche d’endroits sur mon balcon pour s’agripper. Je suis obligé de contrôler souvent son exubérance en palissant les nombreuses pousses. Et les fleurs continuent à apparaître, se succédant sans relâche.

Dans la potée, tout à beaucoup poussé. Le pied de calibrachoa orange vif est toujours couvert de fleurs. Le coleus prend de l’ampleur, avec toujours son festival de couleurs vives. Et dans une potée voisine, le pied de Begonia Summerwings pousse aussi comme un fou. C’est devenu une grosse touffe couverte de fleurs rouge vermillon.

Inutile de vous dire que je dois souvent arroser !

Vider l’excès d’eau dans les soucoupes et cache-pot sur balcon et terrasse

Cache-pot rempli d'eau après un orage au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Après les averses diluviennes qui ont détrempé la capitale, un tour des potées exposées dehors aux intempéries s’impose pour vider l’eau en excès dans les soucoupes et les cache-pots.

Mon balcon est en principe assez protégé des pluies car son exposition au nord-est et l’avancée du toit qui le surplombe font que l’eau qui tombe ne vient pas le mouiller complètement. Mais les orages successifs depuis quelque temps ont exceptionnellement douché toute la façade de mon appartement et de mon immeuble. Ça a été le grand lessivage !

Et les cache-pots et soucoupes de mes potées et jardinières se sont remplis d’eau. Au point de déborder pour certains. Les plantes étant en pleine végétation et certaines ayant des dimensions assez conséquentes, l’eau a été bu le plus souvent entre deux orages. Mais certaines potées ont eu besoin de mon intervention car c’était la piscine ! Et pour mes cactées et plantes grasses, j’ai carrément enlevé les soucoupes ou les cache-pots pour permettre au substrat de s’assécher très vite entre deux averses.