Archives de mots clés: Paris

Grosse chaleur : les plantes qui aiment, celles qui peinent

31,6 °C à 18 h 14 annoncés par Meteo-paris.com, encore une belle et très chaude journée pour Paris et l’Île-de-France ainsi que de nombreuses autres régions françaises.
Un tout petit peu moins que lundi dernier, mais si peu ! Et demain les prévisions nous annoncent encore des températures très élevées, avec une fin de journée orageuse.
Certaines plantes sont à la fête et profitent de cette période chaude pour se développer davantage :
– les alocasias (avec des arrosages copieux),
– les agapanthes,
– les angélonias,
– les calaments (Calamintha nepeta)
– les calibrachoas,
– les cannas (avec des arrosages copieux),
– les délospermas,
– les dipladénias,
– les gazanias,
– les géraniums (ou pélargoniums, mais avec des arrosages réguliers),
– l’herbe au curry,
– les hédychiums (idem),
– les hibiscus,
– les oeillets d’Inde,
– les pavonias (avec de copieux arrosages),
– les patates douces décoratives,
– les pétunias,
– les pourpiers à grandes fleurs,
– les zinnias.
D’autres plantes souffrent de ces fortes températures et de la sécheresse de l’air qui les accompagne :
– les cerfeuils musqués,
– les coeurs-de-Marie,
– les diascias,
– les fougères,
– les fuchsias,
– les impatiens,
– les némésias,
– les sceaux-de-Salomon.
Surveillez les grandes buveuses, perpétuelles assoiffées :
– les astilbes,
– les daturas,
– les eupatoires,
– les hortensias,
– les menthes,
– les renouées,
– les tournesols.
Petites listes non exhaustives…

Chaud, chaud, chaud, l’été est enfin chaud, un peu trop même…

31,7 °C à 16 h 07 (source Météo-Paris) au coeur de Paris avec un vent venant du Sud, 29 °C sur mon balcon à l’ombre, la chaleur s’est belle et bien installée dans la capitale et sur l’Île-de-France.
Corvée d’arrosage en perspective, ça ne rigole plus, surtout maintenant que les plantes ont développé un feuillage important. Ma petite jungle urbaine prend enfin ses aises !Mes jardinières s’assèchent en une journée, plus question de rater une distribution d’eau devenue mainenant quotidienne. C’est mon programme de l’été !
Quelques nuages plus menaçants traversent le ciel parisien, Météo-France a placé l’Île-de-France en vigilance orange, avec un risque d’orages violents avant la fin de la nuit. Attention aux potées mal accrochées ou en équilibre instable sur les rambardes des balcons et les rebords des fenêtres !

Curieux champignons pour les rosiers du Bassin de la Villette

Si vous vous promenez le long du Bassin de la Villette (Paris 19ème), côté Paris plage, vous allez peut-être faire une surprenante découverte…De bien curieux champignons se sont mis à pousser au pied des massifs de rosiers près du MK2 quai de Seine.Inutile de sortir le pulvérisateur rempli de bouillie bordelaise, les rosiers ne craignent rien ! Seul votre porte-monnaie peut souffrir un peu, surtout si vous craquez pour ces lampes champignons issues du commerce équitable et proposées par un vendeur installé là occasionnellement ;-)))

Exotisme et jeux d’eau à Paris plages

Les 33 palmiers apportent une touche d’exotisme aux bords de Seine, mais d’autres petits jardins éphémères, tous aussi exotiques, réservent des surprises quand on se ballade le long de Paris plage sur le quai de la Seine.Installées sous les brumisateurs qui rafraîchissent les passants (aujourd’hui c’était nécessaire pour supporter la lourdeur du temps), des plantations de papyrus (Cyperus papyrus) et d’autres plantes aquatiques (des houttuynias notamment) se trouvent enveloppées d’un fin brouillard qui vous trempe en un rien de temps. C’est tout juste s’il ne fallait pas faire la queue pour se faire mouiller. C’est qu’il y en avait du chat noyé !!! Mais heureux et rafraîchi. Vive l’été et Paris plage !

Paris plages et ses 33 palmiers

Lundi dernier je vous parlais de la nouvelle édition de Paris plages et de ses 33 palmiers. En vous demandant quelle espèce avait été choisie pour décorer la plage le long de la Seine ?Personne n’a répondu (snif !!!) et pourtant, c’est une des espèces de palmier les plus répandues dans les jardins en France, les plus rustiques et robustes, qui a même déjà été plantée dans quelques rues parisiennes, notamment la rue Curial, dans le 19ème arrondissement. Tout simplement le palmier chanvre ou palmier de Chine (Trachycarpus fortunei). Pour ceux qui aiment les palmiers, il y en avait aujourd’hui à vendre sur le marché aux fleurs de l’Île-de-la-Cité (Paris 1er), de très beaux sujets. Ceux qui ne sont pas pressés peuvent toujours tenter le semis, avec un choix de graines et d’espèces extraordinaires chez Rarepalmseeds, le n° 1 des graines de palmiers.
Petit jeu de l’été : cherchez le palmier près de chez vous et envoyez-moi une photo avec la rue et l’arrondissement. Pour avoir une petite idée du Paris exotique…

Beau mais pas chaud pour Paris-plages

La météo est belle, beaucoup de soleil, mais le fond de l’air est plutôt frais pour un mois de juillet. Pour pique-niquer au bord de la Seine ou du Bassin de la Villette, il faut prévoir sa petite laine et bien accrocher les nappes et les serviettes !
Qu’importe, Paris prend ses quartiers d’été et accueille pour la 7ème année quatre grandes plages réparties sur deux sites, l’un sur la rive droite de la Seine, l’autre le long du Bassin de la Villette. Paris plages est de retour, jusqu’au 21 août. Le bilan de l’édition 2007 a été médiocre avec vingt jours de mauvais temps et dix jours de bons. Souhaitons l’inverse cette année, même si ça commence fraîchement…
Quelques chiffres :
3,7 km de voies spécialement aménagées et pavoisées aux couleurs de l’Europe,
4 plages,
2.000 tonnes de sable fin,
450 transats,
26 hamacs,
et 33 palmiers. Petit quizz… Quelle est l’espèce de palmiers choisie ?