Archives de mots clés: Paris 19ème

Expo Banane & Canne à sucre à la Villette

La Grande Serre de la Cite des Sciences et de l’Industrie accueille l’exposition végétale Banane & Canne à sucre origine Dom à partir d’aujourd’hui, 7 octobre 2008.Produits de très grande consommation aujourd’hui, la banane et le sucre ont longtemps été, hors de leurs régions de production, des denrées exotiques et coûteuses. Aujourd’hui, alors que la mondialisation influence le cours des matières premières et que la nécessité d’une gestion plus durable des ressources terrestres s’impose, les filières bananes et canne à sucre des départements français d’Outre-mer concernés par ces problématiques, doivent démontrer leur dynamisme et leur potentialité. L’exposition Banane & Canne à sucre, origine Dom a été réalisée en partenariat avec l’Office de développement de l’économie agricole des départements d’Outre-Mer (ODEADOM).

Infos pratiques :
Exposition du 7 octobre 2008 au 3 mai 2009.
Cité des Sciences et de l’Industrie,
30, avenue Corentin-Cariou,
75019 Paris.
Standard (du lundi au vendredi) : 01 40 05 70 00.
Serveur vocal : 01 40 05 80 00.
Ouverture du mardi au samedi de 10h à 18h, dimanche de 10h à 19h, fermeture le lundi.
Accès par métro (ligne 7, station Porte de la Villette), bus (lignes 75, 139, 150, 152, 249, PC).
Parc auto payant : entrée quai de la Charente.

Palmares du Concours des Décorations Florales Estivales de Paris (4)

Quatrième épisode du palmarès du Concours des Décorations Florales Estivales de la ville de Paris avec aujourd’hui les vainqueurs de la catégorie 4, qui regroupe les parcs et jardins historiques de la capitale :

1er prix
Parc des Buttes Chaumont (Paris 19ème), atelier de Claude Rouanet et Vincent Pirot
(Division 19)2nd prix
Jardin de l’Intendant (Paris 7ème), atelier de Magali Bigot (Division 5-6-7)


Palmares du Concours des Décorations Florales Estivales de Paris (3)

Troisième épisode du palmarès du Concours des Décorations Florales Estivales de la ville de Paris avec aujourd’hui les vainqueurs de la catégorie 3, qui regroupe les grands jardins de la capitale.

1er prix
Jardin de la Promenade Péreire (Paris 17ème), atelier de Jean-Noël Kreckelbergh (Division 17).2ème prix
Square Saint-Lambert (Paris 15ème), atelier d’Isabelle Clément (Division 15).3ème prix
Parc de la Butte du Chapeau Rouge (Paris 19ème), atelier de Philippe Lambin (Division 19).

Palmarès de la catégorie 2
Palmarès de la catégorie 1

Curieux champignons pour les rosiers du Bassin de la Villette

Si vous vous promenez le long du Bassin de la Villette (Paris 19ème), côté Paris plage, vous allez peut-être faire une surprenante découverte…De bien curieux champignons se sont mis à pousser au pied des massifs de rosiers près du MK2 quai de Seine.Inutile de sortir le pulvérisateur rempli de bouillie bordelaise, les rosiers ne craignent rien ! Seul votre porte-monnaie peut souffrir un peu, surtout si vous craquez pour ces lampes champignons issues du commerce équitable et proposées par un vendeur installé là occasionnellement ;-)))

Vision champêtre avenue Jean Jaurès

Après le curieux mahonia et les bambous sacrés, l’avenue Jean Jaurès offre des petits coins champêtres presque bucoliques en plein coeur de la grande ville.
Ce doux mélange d’or et d’azur composé de grandes achillées vivaces jaune vif et de pérovskias, des arbustes à floraison estivale bleu lavande se laisse admirer près du carrefour avec la rue de Lorraine et en face du Monoprix. Un des petits plaisirs de l’été…

Les bambous sacrés de l’avenue Jean Jaurès fleurissent

Hier je vous relatais ma surprise face à un surprenant mahonia aux grandes fleurs en trompettes (lol !). Mais l’avenue Jean Jaurès (Paris 19ème) réserve en ce moment d’autres belles surprises pour les jardiniers ou les amoureux de la nature.
Les bambous sacrés (Nandina domestica) sont en pleine floraison. De grands panicules de petites fleurs crèmes se dressent au-dessus du feuillage fin et élégant. Certains pieds ont même des fruits qui commencent à se colorer de rouge vif, presque comme des perles de corail. Superbe !
Cet arbuste robuste et raffiné pousse très bien en pot, quelle que soit l’exposition, ensoleillée, mi-ombragée ou ombragée. Il ne devient pas très grand, moins de 1,50 m de hauteur, et il pousse assez droit. Donc peu encombrant. Qu’on se le dise…