Archives de mots clés: Paris 18e

Les orangers du Mexique ont grise mine

Oranger du Mexique (Choisya ternata) en hiver, Cap 18, Paris 18e (75)
Les orangers du Mexique (Choisya ternata) dans Paris commencent à montrer que le froid qui règne depuis plusieurs jours maintenant sur la capitale ne leur réussit guère. Les feuilles se sont ramollies et pendent, leur beau brillant a pratiquement disparu.

Ces arbustes bien acclimatés à la région parisienne sont assez rustiques pour résister à la plupart des hivers franciliens, mais il ne faut quand même pas des températures trop extrêmes sinon leur feuillage persistant pourrait griller. La sécheresse qui accompagne les périodes de gelées accentue encore plus la mollesse des feuilles.

Les orangers du Mexique si fringants d’habitude et presque toujours fleuris sont désormais plutôt en piteux état, même si pour le moment il n’y a rien d’irréversible. Mais il ne faudrait pas que le froid continue trop longtemps en s’accentuant davantage.

Joli nandina malgré le froid

Bambou sacré (Nandina domestica) avec grappes de fruits rouge vif, Cap 18, Paris 18e (75)
Le froid glace la capitale, mais les gelées n’affectent pas pour l’instant les jolis nandinas chargés de baies rutilantes un peu partout dans Paris. Les petits fruits d’un rouge éclatant sont épargnés par les oiseaux qui ne semblent pas les apprécier.

Mes trois pieds de bambous sacrés se portent bien sur mon balcon. Mais nous n’avons pas atteint les records de froid enregistrés en 2012 et au cours d’autres hivers rigoureux. Et j’espère que le froid ne deviendra pas plus sévère, sinon je serai obligé de déployer les grosses protections car ces arbustes n’ont quand même pas une rusticité à toute épreuve.

Distribution de bulbes à floraison printanière

Opération Des bulbes à tous les étages, Mairie de Paris, novembre 2016
Pour participer à l’embellissement du cadre de vie et au développement des espaces de nature, la Ville  de Paris distribue 50000 sachets de bulbes de muscari aux Parisiens qui désirent fleurir leur cour, leur terrasse ou leur rebord de fenêtre, mais aussi les pieds d’arbres ou le mobilier urbain de leur quartier. Au printemps, un concours de photos Instagram récompensera les plus belles plantations.

Après l’opération « Des graines à tous les étages » en mars dernier pendant laquelle la Ville avait distribué aux Parisiens 30000 sachets de graines de plantes ornementales et potagères, une nouvelle distribution est organisée à partir du 26 novembre 2016 pour les habitants de la capitale: c’est l’opération « Des bulbes à tous les étages ».

Muscaris, photo Fotolia / altocumulus50000 sachets de 9 bulbes de muscari aux fleurs en clochettes bleu cobalt, vont ainsi être mis à la disposition des Parisiens. Pour le fleurissement des balcons et des rebords de fenêtre, mais aussi, pour participer à la végétalisation de l’espace public aujourd’hui accessible grâce au Permis de végétaliser. Les muscaris poussent facilement et forment vite de belles touffes au feuillage fin et aux épis de petites fleurs bleu intense. (suite…)

Sumac de Virginie en habit d’automne éclatant

Sumac de Virginie (Rhus typhina) avec ses belles couleurs d'automne, Cap 18, Paris 18e (75)
Dans le 18ème arrondissement de Paris, en surplomb des lignes de chemin de fer qui devraient un jour laisser la place au futur grand parc du nord-est parisien, un sumac de Virginie (Rhus typhina) s’est paré de ses plus belles couleurs d’une intensité remarquable.

Sumac de Virginie (Rhus typhina) avec ses belles couleurs d'automne, Cap 18, Paris 18e (75) (suite…)

Les couleurs d’automne s’installent dans Paris

Arbre avec de vives couleurs d'automne, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)Le festival des belles couleurs d’automne est parti dans la capitale où les feuillages se parent de plus en plus d’or, d’orange et de rouge. Un spectacle que j’apprécie toujours autant même si cela annonce des jours plus gris et froids.

Arbre avec de vives couleurs d'automne, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)

83e édition de la Fête des Vendanges à Montmartre du 5 au 9 octobre 2016

Fête des Vendanges 2016, 83e édition, Montmartre fête la liberté du 5 au 9 octobre 2016
Pour cette nouvelle édition, la Fête des Vendanges de Montmartre a pour fil conducteur : être libres de nous réunir et de partager, libres de créer et d’entreprendre, libres d’écrire de chanter et de danser, libres de rire, libres d’aimer !

C’est Camélia Jordana, habitante du 18e, qui sera cette année la marraine de la Fête. La chanteuse et comédienne avait ému la France entière en novembre dernier lors de l’hommage national aux victimes des attentats de Paris. Elle incarne la fraîcheur, l’avenir et on se souvient de sa pose en Marianne des temps modernes en couverture d’un hebdomadaire: elle incarnait là la liberté à merveille.

La Fête des Vendanges continuera encore de pousser les frontières de Montmartre pour faire vivre la liberté dans l’ensemble des quartiers du 18e. Plus de 50 associations ou structures du 18e y participent. Près de 1 800 enfants y font le spectacle. Des centaines d’habitants s’investissent et sont acteurs de cette fête populaire et joyeuse mais qui chaque année nous offre une programmation artistique de qualité. La Fête des Vendanges de Montmartre, c’est tout le 18e qui est en fête.

Cette année, l’événement d’ouverture sera libre d’accès en Mairie avec l’Installation/exposition interactive « Liberté j’écris ton nom » Paul Éluard. Le Bal moderne des danseurs de la Compagnie José Montalvo clôturera la fête le dimanche. Enfin, vous dégusterez la Cuvée rosée de la liberté du Clos Montmartre, ce vin mythique créé dans le respect des principes et valeurs des produits bios dont l’intégralité des ventes bénéficiera au COFAS (Comité des Fêtes et d’Actions Sociales du 18e) et sera exclusivement destinée aux œuvres sociales du 18e.

Quelques chiffres

  • La Butte Montmartre culmine à 130 mètres d’altitude
  • Montmartre compte 2 280 marches
  • Le Sacré-Coeur, 2e site le plus visité à Paris après la Tour-Eiffel
  • 1 556 m2 de vigne de la Butte
  • 1 726 pieds de vigne
  • 1934, 1ere Fête des Vendanges de Montmartre, sous le parrainage de Fernandel et Mistinguett
  • 1000 bouteilles du Clos Montmartre
  • Plus de 40 lieux du 18e participent à la Fête