Archives de mots clés: Île-de-France

Collecte de déchets chimiques citoyenne à Claye-Souilly et Ballainvilliers

Logo EcoDDSEcoDDS, société à but non lucratif, déploie ses collectes ponctuelles de déchets chimiques des particuliers en région Ile-de-France sur le parking des magasins de bricolage jusqu’au 28 octobre 2017.

Pour les ménages, la période suivant la rentrée scolaire est souvent l’occasion de se débarrasser des déchets chimiques qui encombrent leurs placards. Peintures, vernis, colles, sacs d’engrais ou encore produits de cheminée usagés : les particuliers sont invités à ramener ces produits sur le parking des magasins concernés par l’opération pour que ces derniers bénéficient d’une prise en charge spécifique et sécurisée.
Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, les déchets chimiques peuvent en effet présenter un risque pour la santé et l’environnement. Des animateurs seront présents à chaque étape pour rappeler l’importance de les ramener en déchetterie ou sur les lieux de collecte ponctuelle, au lieu de les vider dans les canalisations ou de les jeter directement dans les poubelles classiques.
(suite…)

Exposition « Hubert Robert et la fabrique des jardins »

Affiche de l'exposition "Hubert Robert et la fabrique des jardins", château de la Roche-Guyon, septembre à novembre 2017

L’exposition entend à travers les œuvres réunies au Château de La Roche-Guyon (Val-d’Oise) présenter un aspect largement inconnu de l’œuvre du peintre paysagiste Hubert Robert (1733-1808), homme des Lumières et artiste visionnaire, son rôle dans la composition des paysages et l’invention des ruines, monuments et mémorials pour les jardins.

C’est la première fois, qu’une exposition consacrée à Hubert Robert et les jardins est organisée. Elle rassemble environ 70 œuvres, dont nombre n’ont jamais été exposées, issues de collections publiques et privées. Elles bénéficient de nouvelles identifications, révisions et interprétations. Peintures, dessins, gravures ou bien encore maquettes sont mis en regard par le commissaire d’exposition Gabriel Wick, spécialiste de l’histoire des jardins, avec des recueils de gravures publiés au début du XIXème siècle. Des photographies vont permettre de faire le portrait actuel des fabriques et paysages liés à Hubert Robert. Le château de La Roche-Guyon, fief de la famille La Rochefoucauld, de leur fille et de son époux, le duc et la duchesse de Chabot, principaux mécènes du peintre, est le lieu idéal pour accueillir cette exposition, du 9 septembre au 26 novembre 2017.
(suite…)

Trek’île, le nouveau parc naturel sur l’île Nancy à Andrésy

Parc Trek Île sur l'Île Nancy, Ville d'Andrésy (Yvelines)À l’occasion de la journée portes ouvertes organisée par la ville d’Andrésy (Yvelines) le samedi 23 septembre dernier, les amoureux de la nature étaient invités à découvrir Trek’île, le nouveau parc naturel sur l’île Nancy.

Le parc naturel Trek’île est un parcours naturel en milieu sauvage niché au cœur de l’une des boucles de la Seine. Pour le découvrir, les visiteurs sont invités à emprunter la navette gratuite pour traverser la Seine et débarquer sur l’île Nancy pour débuter la balade à partir de la passe à poissons. Les sentiers Trek’île permettent de découvrir la faune et la flore existantes en étant sensibilisé à l’environnement et à la protection de la nature.

Flyer du parc Trek Île sur l'Île Nancy, Ville d'Andrésy (Yvelines)
Cinq sentiers à thème sont à découvrir sur cette partie de l’île Nancy : sentier des grands saules, sentier des bois et vergers, sentier forestier, sentier des prairies humides ou encore sentier de la petite Seine…
(suite…)

1ère édition des Jardins ouverts les 30 septembre et 1er octobre 2017

 Jardins ouverts en Île de France, 30 septembre et 1er octobre 2017, affiche ©DuofluoLe week-end prochain, tous les Franciliens seront invités dans les potagers à l’occasion d’une nouvelle manifestation portée par la Région Île-de-France, « Jardins ouverts« .

Au total 117 jardins seront ouverts et proposeront en leur sein une programmation culturelle en lien avec le potager, touchant à de nombreuses disciplines (musique, théâtre, littérature, cinéma, gastronomie, histoire de l’art, écologie…) et imaginée pour satisfaire aux goûts de tous les visiteurs quels que soient leur âge ou leur préférence artistique. Du Potager du Roi à Versailles (Yvelines) au jardin potager du domaine de la Grange-la-Prévôté à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), du jardin partagé au jardin ouvrier en passant par le jardin pédagogique ou le jardin sur les toits, toutes les cultures pousseront donc au jardin, les 30 septembre et 1er octobre 2017.

Retrouvez tout le programme sur : iledefrance.fr/jardinsouverts


Le patrimoine naturel francilien en quelques chiffres

Malgré l’image très urbaine de l’Île-de-France, 78,8 % de la superficie totale de la Région est occupée par des espaces naturels agricoles et forestiers. Elle compte 569 000 hectares de terres cultivées soit près de 48% de sa surface. Environ 5 000 exploitations sont réparties sur le sol francilien tandis que le secteur agricole représente 12 000 emplois et 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires.
Outre les terres agricoles, de nombreuses zones naturelles protégées maillent le territoire francilien, à commencer par les parcs naturels régionaux. Ils sont au nombre de quatre à l’heure actuelle : la Haute Vallée de Chevreuse (château de la Madeleine, Bullion…), le Gâtinais français (Fontainebleau, Barbizon, Étampes…), l’Oise-Pays de France (forêt de Chantilly, abbaye de Royaumont…) et le Vexin français (Auvers-sur-Oise, La Roche-Guyon, Château de Villarceaux…).
L’Île-de-France abrite également 35 sites Natura 2000, label dont la vocation est de veiller au maintien de la biodiversité. Figurent entre autres dans cette liste la forêt de Rambouillet, les boucles de la Marne, le massif de Fontainebleau et la haute vallée de l’Essonne. Enfin, la Région compte une dizaine de réserves naturelles comme le marais de Stors dans le Val-d’Oise, les îles de Chelles en Seine-et-Marne et le bassin de la Bièvre, à cheval entre les Hauts-de-Seine et l’Essonne.

Les rudbeckias ensoleillent le jardin en automne

Rudbeckia fulgida, Astéracées, fleur, vivace, potager du Château de Saint-Jean de Beauregard, EssonneQu’ils soient annuels ou vivaces, les rudbeckias se font remarquer tout au long de l’été et jusque tard en automne par leur floraison lumineuse et d’une exceptionnelle générosité. Comme le montrent ces photos prises dans le très beau potager fleuri du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91).

Rudbeckia fulgida, Astéracées, fleur, vivace, potager du Château de Saint-Jean de Beauregard, Essonne
Des dizaines, des centaines de fleurs étoilées et dorées se dressent vers le soleil et le visiteur qui se promène dans le jardin.

Rudbeckia fulgida, Astéracées, fleur, vivace, potager du Château de Saint-Jean de Beauregard, Essonne
On les remarque de loin tant leur couleur est lumineuse et vive.

(suite…)

Biennale d’Issy 2017 : Paysages, pas si sages

Yann MONEL, Tiers paysage #4, 2014, photographie sur dibond © Yann Monel | Barthélémy TOGUO, Jugement dernier XVI, 2016, aquarelle sur papier marouflé sur toile © Barthélémy Toguo. Courtesy Galerie Lelong | François BARD, Le silence des songes, 2012, huile sur toile © François Bard | Brigitte SILLARD, Palétuvier, 2015, photographie sur dibond © Brigitte Sillard
63 artistes investissent les salles du Musée Français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux autour de la thématique « Paysages, pas si sages », inspirée d’une citation du philosophe Merleau-Ponty : « L’artiste fabrique un spectacle qui se suffit. »

Quel regard portent les artistes sur le paysage qui nous entoure ? Contrairement à leurs aînés des grands courants picturaux (classique, baroque, romantique, réaliste, impressionniste…) qui se sont passionnés pour le paysage, les plasticiens contemporains ne l’abordent plus seulement pour l’idéaliser ou le traduire. Les artistes de la Biennale d’Issy nous livrent leur vision du monde et de son évolution avec lucidité, de manière parfois engagée ou encore teintée d’humour. En photographie, peinture, sculpture, dessin ou vidéo, ils s’attachent aussi bien aux aspects les plus alarmants de l’intervention humaine sur Terre qu’à l’évocation de la majesté et de la puissante beauté de la nature.

Sous la conduite de sa présidente, Chantal Mennesson, la Biennale d’Issy réunit une soixantaine d’artistes qui tous, reconnus ou moins connus du grand public, s’emparent d’un même thème pour investir les salles du Musée Français de la Carte à Jouer et des Médiathèques d’Issy-les-Moulineaux. Parmi ces 63 artistes, la moitié d’entre eux ont été choisis dans le cadre de l’appel à candidatures lancé autour du thème « Paysages, pas si sages », l’autre étant des artistes directement invités à présenter une œuvre s’inscrivant dans la thématique ou faisant partie de collections privées.

Philippe DESLOUBIÈRES, Germination 047B, 2016, acier peint © Philippe Desloubières | JR, 28 mm Women Are Heroe Action in Kibera Slum into the Wild Kenya, 2017, lithographie © JR - Social Animals. Courtesy Idem Paris | Rubén FUENTES, Pachamama, 2016, acrylique sur toile © Rubén Fuentes. Courtesy Galerie Felli | ANOY, Wall of Peace, 2015, photographie sur toile © Anoy
Pour ouvrir cette 12e édition de la Biennale, et à l’occasion des Journées du Patrimoine, la ville d’Issy-les-Moulineaux a invité le plasticien JR à intervenir le samedi 16 septembre avec son projet Inside Out : un camion photomaton permettant à chacun de venir se photographier pour créer une grande fresque à partir de tous les portraits réalisés. En 2017, la Biennale offre ainsi aux Isséens, aux Parisiens, ainsi qu’à tous les publics, l’opportunité de prendre part à une œuvre collective et participative qui offrira un grand paysage de visages. (suite…)