Archives de mots clés: Île-de-France

Biennale d’Issy 2017 : Paysages, pas si sages

Yann MONEL, Tiers paysage #4, 2014, photographie sur dibond © Yann Monel | Barthélémy TOGUO, Jugement dernier XVI, 2016, aquarelle sur papier marouflé sur toile © Barthélémy Toguo. Courtesy Galerie Lelong | François BARD, Le silence des songes, 2012, huile sur toile © François Bard | Brigitte SILLARD, Palétuvier, 2015, photographie sur dibond © Brigitte Sillard
63 artistes investissent les salles du Musée Français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux autour de la thématique « Paysages, pas si sages », inspirée d’une citation du philosophe Merleau-Ponty : « L’artiste fabrique un spectacle qui se suffit. »

Quel regard portent les artistes sur le paysage qui nous entoure ? Contrairement à leurs aînés des grands courants picturaux (classique, baroque, romantique, réaliste, impressionniste…) qui se sont passionnés pour le paysage, les plasticiens contemporains ne l’abordent plus seulement pour l’idéaliser ou le traduire. Les artistes de la Biennale d’Issy nous livrent leur vision du monde et de son évolution avec lucidité, de manière parfois engagée ou encore teintée d’humour. En photographie, peinture, sculpture, dessin ou vidéo, ils s’attachent aussi bien aux aspects les plus alarmants de l’intervention humaine sur Terre qu’à l’évocation de la majesté et de la puissante beauté de la nature.

Sous la conduite de sa présidente, Chantal Mennesson, la Biennale d’Issy réunit une soixantaine d’artistes qui tous, reconnus ou moins connus du grand public, s’emparent d’un même thème pour investir les salles du Musée Français de la Carte à Jouer et des Médiathèques d’Issy-les-Moulineaux. Parmi ces 63 artistes, la moitié d’entre eux ont été choisis dans le cadre de l’appel à candidatures lancé autour du thème « Paysages, pas si sages », l’autre étant des artistes directement invités à présenter une œuvre s’inscrivant dans la thématique ou faisant partie de collections privées.

Philippe DESLOUBIÈRES, Germination 047B, 2016, acier peint © Philippe Desloubières | JR, 28 mm Women Are Heroe Action in Kibera Slum into the Wild Kenya, 2017, lithographie © JR - Social Animals. Courtesy Idem Paris | Rubén FUENTES, Pachamama, 2016, acrylique sur toile © Rubén Fuentes. Courtesy Galerie Felli | ANOY, Wall of Peace, 2015, photographie sur toile © Anoy
Pour ouvrir cette 12e édition de la Biennale, et à l’occasion des Journées du Patrimoine, la ville d’Issy-les-Moulineaux a invité le plasticien JR à intervenir le samedi 16 septembre avec son projet Inside Out : un camion photomaton permettant à chacun de venir se photographier pour créer une grande fresque à partir de tous les portraits réalisés. En 2017, la Biennale offre ainsi aux Isséens, aux Parisiens, ainsi qu’à tous les publics, l’opportunité de prendre part à une œuvre collective et participative qui offrira un grand paysage de visages. (suite…)

Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard les 22, 23 et 24 septembre 2017

Fête des Plantes, Saint-Jean de Beauregard, Essonne, septembre 2017
Pour la 33ème année consécutive, le Château accueillera près de 250 exposants dans l’enceinte de son Domaine. À moins de 30 minutes au sud de Paris, les meilleurs pépiniéristes producteurs français et européens dévoileront le plus large choix de fleurs et de plantes exposé en France ! Arbres, arbustes, bulbeuses, graminées, grimpantes, rosiers et vivaces envahiront le parc du Château et surprendront les visiteurs par leur nombre, leur diversité et leurs couleurs. Ces trois jours seront une formidable occasion pour rencontrer des professionnels spécialisés et obtenir de précieux conseils botaniques personnalisés.

Pendant cette édition, les plantes odorantes seront à l’honneur. Découvertes horticoles, plantes rares et oubliées, dernière obtentions, collections, raretés, nouveautés et valeurs sûres attendendront les jardiniers amateurs et initiés et devraient embaumer la Fête de leurs parfums délicieux.

Pour la deuxième année le Château de Saint-Jean de Beauregard renouvelle son partenariat avec la Fête de la Gastronomie afin de faire (re)découvrir et apprécier les fruits et légumes de saison. Plusieurs animations autour des légumes rares et oubliés, spécialité du jardin potager de Saint-Jean de Beauregard, seront proposées avec notamment la présence du célèbre Chef cuisinier Olivier Picard (Terra Culinaria) sur le stand du magazine Rustica. La remise des Prix et Trophées sera l’un des temps forts de cet évènement de référence pour la profession et les amateurs de plantes rares et récompensera les efforts des pépiniéristes ainsi que les plantes les plus méritantes. Chaque jour, plusieurs conférences sur le thème du jardin seront données et les auteurs offriront des séances de dédicace de leurs ouvrages. Sans oublier les nombreuses animations et les divers ateliers qui seront proposés aux petits comme aux grands.

(suite…)

Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France du 18 septembre au 8 octobre 2017

Affiche des Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France, du 16 septembre au 8 octobre 2017Le locavorisme Francilien montre ses facettes pendant les Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France. Artisans, maraichers, agriculteurs, restaurateurs, épiciers, boulangers… prennent part aux nombreux événements organisés dans toute l’Île-de-France. Ainsi, ils partagent leur passion, le local d’ICI, auprès de familles, de fins gourmets ou encore de touristes.

Initié par le Centre Régional de Valorisation et d’Innovation Agricole et Alimentaire (CERVIA), ce rendez-vous met l’accent sur une grande diversité d’initiatives et commence en beauté avec un grand marché le samedi 16 septembre à la REcyclerie.

ICI c’est :
La Seine-et-Marne,
L’Essonne,
Les Yvelines,
Le Val d’Oise,
La Seine-Saint-Denis,
Le Val-de-Marne,
Les Hauts-de-Seine,
Paris.

ICI, ça démarre très fort
Quoi de mieux qu’un endroit où l’on teste de nouveaux modes de vie durables, pour débuter les Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France ? La REcyclerie, une ancienne gare située dans le nord de Paris, se transforme en marché locavore, le 16 septembre 2017 dès midi pour vivre une journée sous le signe de la découverte.

Ce marché est animé par plus d’une quinzaine de professionnels, maraîchers, artisans… qui ont à cœur de proposer des étals 100% local et de saison. Les franciliens peuvent y faire leurs courses parmi un choix large de produits, de saveurs d’ICI qui peuvent aussi avoir un goût d’ailleurs.
(suite…)

34ème édition des Journées européennes du patrimoine en Île-de-France

Affiche des Journées européennes du patrimoine, Atelier 25Les Journées européennes du patrimoine témoignent depuis 1984 de l’intérêt du public pour son histoire et son patrimoine. 17 000 monuments s’animent chaque année, partout en France, grâce aux initiatives publiques et privées. Ces journées sont l’occasion d’aller à la rencontre de ces passionnés, bénévoles ou professionnels, qui œuvrent au quotidien pour la reconnaissance, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine.

Cette édition sera résolument tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine. Comprendre et connaître le patrimoine dans son contexte historique et social, c’est mieux appréhender la société dans laquelle nous vivons. C’est discerner les valeurs sur lesquelles elle se construit pour les comprendre, pour les questionner, pour mieux se les approprier.

Parmi les jeunes générations, ils sont nombreux à s’illustrer par leurs actions au service du patrimoine : jeunes bénévoles des chantiers de restauration du patrimoine, jeunes repreneurs de monuments historiques ou encore étudiants en métiers du patrimoine (Compagnons du Devoir et du Tour de France, lycéens préparant le Bac professionnel « Intervention sur le bâti ancien », futurs diplômés de l’Institut national du patrimoine et de l’École de Chaillot…). Ces Journées seront l’occasion de leur rendre hommage.

S’adresser aux jeunes générations, c’est aussi l’occasion de saluer le travail des associations et des réseaux engagés dans l’éducation artistique et culturelle ainsi que de tous ceux qui valorisent le patrimoine auprès de la jeunesse.

Journées européennes du patrimoine : le programme complet

En Île-de-France
Dans la région, ce sont plus de 1 500 sites et édifices qui participent à la manifestation : hôtels particuliers, sites industriels, églises, lieux de pouvoir et emblématiques, créations d’architectes… Ces monuments, porteurs d’histoire et de symboles, ouvrent leurs portes pour le plus grand plaisir des curieux de tous âges.

Journées européennes du patrimoine en Île-de-France : le programme

Mécénat : participez à la renaissance des jardins essonniens !

Logo de la Fondation Essonne MécénatÀ l’occasion des Journées européennes du patrimoine, la Fondation Essonne Mécénat, récemment créée par le Département sous l’égide de la Fondation du patrimoine, lance une grande collecte de fonds pour restaurer les joyeux culturels et environnementaux en Essonne. L’objectif : redonner sa splendeur d’antan aux jardins essonniens et enrichir ainsi l’offre culturelle de demain.

« Parrainée par Stéphane Bern, la Fondation Essonne Mécénat a pour vocation de trouver des partenaires susceptibles d’aider le Département à sauvegarder son patrimoine public, à savoir les domaines départementaux de Méréville, Chamarande et la maison-atelier Foujita à Villiers-le-Bâcle » explique François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

Logo Département Essonne (91)
Parmi les premiers joyeux patrimoniaux que la Fondation souhaite restaurer grâce à cette collecte de fonds, on trouve le jeu de l’oie grandeur nature du Domaine départemental de Chamarande et le Pont aux Boules d’or du Domaine départemental de Méréville.

Une case de jeu de l’oie à votre nom ?
Le domaine de Chamarande, classé au titre des Monuments Historiques, est le plus grand jardin public de l’Essonne. Labellisé « Jardin remarquable », il comprend notamment un jeu de l’oie grandeur nature qui doit être restauré. Frédéric Sichet, paysagiste et historien des jardins, a imaginé pour le Département un nouveau projet, contemporain et respectueux de l’histoire avec notamment l’installation de soixante-trois cases gravées aux noms des futurs donateurs. (suite…)

Fête du Jardinier Amateur de Thiais les 16 et 17 septembre 2017

Affiche de la Fête du Jardinier Amateur, Palais omnisports, Thiais (94), septembre 2017

La Fête du Jardinier Amateur de Thiais dans le Val de Marne fêtera ses quarante ans le week-end des 16 et 17 septembre 2017.

Le « Jardinier amateur » de Thiais a vu le jour en septembre 1977 ! C’était autour d’un concours récompensant les plus belles présentations de fruits et légumes cultivés dans les nombreux jardins familiaux ou particuliers de la ville que s’organisait ce rendez-vous. À l’époque, La Fête du Jardinier amateur était la seule manifestation importante qui existait sur le thème du jardin en Ile-de-France.

Dans les années 70, le jardinage n’était pas encore « tendance » et cultiver poireaux, carottes, courges ou potirons ne faisait guère rêver ! On était loin d’imaginer que les Parisiens feraient pousser des petits légumes et des herbes aromatiques sur leurs balcons et vanteraient les qualités de la permaculture ! Très en avance sur son temps, la ville de Thiais a soutenu des projets en faveur de la nature et du jardin. Aujourd’hui encore, au travers des nombreux ateliers verts qu’elle organise pour les enfants et la création d’un jardin pédagogique animé par une association de jardiniers (Générations Jardins de Thiais), elle incite à la protection de l’environnement et du cadre de vie.

La Fête du Jardinier amateur est devenue un grand rendez-vous populaire qui attire tous les ans environ 15000 personnes. L’entrée de la fête et les diverses animations sont gratuites. (suite…)