Archives de mots clés: fleurs printanières

Les floraisons printanières précoces au Jardin des Plantes de Paris

Un petit diaporama de fleurs printanières précoces photographiées dans le Jardin des Plantes de Paris le week-end dernier.

Montage créé avec bloggif
Cerisier à fleurs, forsythia, lilas, cognassier du Japon, magnolia, clématite d’Armand, iris d’Alger et andromède.

Montage créé avec bloggif

Promenade printanière fleurie dans le parc de Bercy (Paris 12e)

J’ai profité d’une belle journée ensoleillée pour aller me balader dans le parc de Bercy (Paris 12e) où la nature s’éveille et le printemps s’installe de plus en plus.

Primevères, narcisses, pâquerettes, hellébores d’Orient, magnolias… Le bal des floraisons ne fait que commencer !

Les fleurs de saison pour ce début du mois d’avril

Potées de jacinthes, pâquerettes, primevères, pensées et romarin, photo © Jürgen Fälchle - Fotolia

Avec ce printemps qui n’en finit pas de démarrer et les arrivages à contre-saison dans les points de vente de jardinage, il n’est pas inutile de rappeler les fleurs qui sont vraiment de saison, que l’on peut acheter sans trop redouter les dégâts d’une petite gelée tardive.

Primevères, pâquerettes, pensées, violettes cornues, jacinthes, narcisses, tulipes et autres bulbes à floraison printanière, giroflées, pervenches, aubriètes, corbeilles d’argent, hellébores d’Orient…

Quant aux pélargoniums, dipladénias, osteospermums, bégonias, dahlias nains et autres fleurs d’été qui vous sont proposées actuellement en jeunes plants, si vous ne pouvez pas les abriter dans une serre ou une véranda, oubliez les encore pendant quelques semaines, tant que les températures ne se seront pas bien réchauffées.

Le printemps au Rond-point des Champs-Élysées, Paris 8e (75)

Le fleurissement du rond-point des Champs-Élysées (Paris 8e) est toujours surprenant, ne serait-ce que par sa disposition sur talus tout autour de la place et par les perspectives, notamment sur l’avenue des Champs-Élysées et l’Arc de Triomphe. Pour ce printemps 2011, les parterres ont pris des teintes roses et blanches, avec des primevères en vedettes.

Fleurissement printanier dans Paris

Parterre printanier composé de primevères et pensées, rond-point des Champs-Élysées, Paris 8e (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Pensées et primevères avec vue sur l’Arc de Triomphe. Très chic !

Fleurissement printanier dans Paris

Parterre printanier composé de primevères, pensées et cinéraires maritimes, rond-point des Champs-Élysées, Paris 8e (75), fin mars 2011, photo Alain Delavie

Tonalités rose vif et blanche, ou plutôt blanc et argenté. Toutes scintillantes sous le soleil radieux. Un peu trop pour l’apn même ! (suite…)

Corète du Japon ‘Golden Guinea’, un immense plaisir printanier !

Mon petit pied de corète du Japon à fleurs simples (Kerria japonica ‘Golden Guinea’) a fleuri plus tardivement que la variété à fleurs doubles. Une floraison que j’attendais avec beaucoup d’impatience, tant elle est élégante.

Arbuste à floraison printanière : corète du Japon à fleurs simples

Kerria japonica 'Golden Guinea' sur mon balcon, fin mars 2011, photo Alain Delavie

J’adore ces grandes fleurs simples d’un superbe jaune d’or terriblement chaud et lumineux…

Arbuste à floraison printanière : corète du Japon à fleurs simples

Kerria japonica 'Golden Guinea' sur mon balcon, fin mars 2011, photo Alain Delavie

Les fleurs en passant blanchissent sur le rebord des pétales. Une fin très élégante qui précède une pluie de pétales dorés. Cet arbuste est assurément un de mes préférés.

Arbuste à floraison printanière : corète du Japon à fleurs simples

Kerria japonica 'Golden Guinea' sur mon balcon, fin mars 2011, photo Alain Delavie

Et vous, quel est votre arbuste à floraison printanière préférée ?

Les primevères, des fleurs de saison

Oublions les premiers pélargoniums qui ont déjà fait leur arrivée sur les étals des jardineries pour ne nous intéresser qu’aux fleurs vraiment de saison, en l’occurrence la primevère, proposée avec un grand nombre de coloris et de formes de fleurs. Fleur du début du printemps par excellence, elle ne craint pas les nuits fraîches, bien au contraire, ce sont les premières fortes chaleur qui la font se faner.

Fleur printanière forcée

Primevère des jardins à fleurs doubles, photo Alain Delavie

Certes cette primevère nous a été proposée dès l’automne dernier, en même temps que les pensées. Et un grand nombre de ces plantes ont des couleurs criardes, avec des fleurs énormes qui n’ont plus rien de naturel. Ces primevères dopées et forcées ont d’ailleurs souvent le défaut de dégénérer en vieillissant. Mais il est difficile de ne pas craquer devant le charme et la beauté de certains coloris. La mode est de plus en plus aux fleurs frisottées ou froufroutantes à souhait, trop parfois. Inutile de chercher le nom des variétés, elles arrivent en vrac souvent dans le plus grand anonymat. Avec tout juste un chromo indiquant « primevère ». Ces fleurs sont destinées à un achat d’impulsion, à un coup de coeur…

Mais la floraison de ces primevères est appelée à durer, beaucoup plus que celles des petits bulbes printaniers qui pointent de plus en plus leurs fleurs comme les narcisses, les crocus ou les tulipes.

C’est donc le moment de craquer et d’acheter ces primevères, messagères du printemps, sans trop tarder car bientôt les fleurs annuelles d’été vont envahir les rayons. Plantez ces fleurettes ce mois-ci, plutôt à mi-ombre, sur une bordure, en tapis au pied d’un arbre dans le jardin, en jardinière ou en pot sur un balcon ou un rebord de fenêtre, bien en vue pour pouvoir les admirer en passant ou depuis la maison.