Archives de mots clés: feuillage panaché

Erysimum linifolium ‘Variegatum’

Giroflée ou plutôt fausse giroflée à feuillage panaché, cette petite plante vivace arbustive offre un séduisant feuillage vert moyen panaché de crème et une jolie floraison printanière mauve.

Giroflée arbustive à feuillage panaché

Vélar à feuilles de lin panachées (Erysimum linifolium 'Variegatum') sur mon balcon début avril, photo Alain Delavie

C’est un de mes derniers achats, trouvé lors de ma visite aux Botaniques de Chèvreloup, samedi dernier. Une compagne idéale pour mon pied d’euphorbe panaché (Euphorbia characias ‘Tasmanian Tiger’).

Plantes vivaces à feuillages panachés

Grosse potée avec Erysimum linifolium 'Variegatum' et Euphorbia characias 'Tasmanian Tiger', avril 2010, photo Alain Delavie

La touffe peut atteindre une hauteur de 60 centimètres. La floraison commence dès mars, voire février dans les régions à climat doux, et se prolonge jusqu’en juillet. Cette giroflée vivace a une durée de vie assez courte, quelques années d’après toutes les sources consultées. Et une rusticité faible. Elle est donnée comme résistante jusqu’à -10 °C, voire -12 °C. À Paris, cela devrait aller, surtout avec un voile d’hivernage et une terre la plus sèche possible pendant la saison froide.

Il faut que je trouve une plante à port étalé ou retombant, dans les mêmes coloris, pour compléter la potée. Un carex ou plutôt une liriope panachée, moins envahissante et surtout peu exigeante en arrosage comme l’euphorbe et la giroflée. Vendredi à Saint-Jean-de-Beauregard, je trouverai peut-être…

Fusain multicolore

Les vagues de froid successives de l’hiver ont donné beaucoup de couleur au feuillage persistant des fusains panachés.

Arbuste à feuillage persistant

Fusain panaché en fin d'hiver, février 2010, photo Alain Delavie

Des touches de rose et de rouge par ci par la dans la panachure jaune crème.
Des couleurs qui disparaîtront vite avec le retour des températures douces et l’apparition de nouvelles pousses.

Camellia japonica ‘Kerguelen’

Cette espèce de camélia est décorative toute l’année grâce à son feuillage vert foncé teinté de crème et de vert clair. De février à avril, l’arbuste se couvre de grosses fleurs doubles rose soutenu. On adore ou on déteste…

Plante de terre de bruyère

Camellia japonica 'Kerguellen', Innovert d'argent Pépinière 2009, pépinière Stervinou, photo Alain Delavie

Ce nouveau camélia issu d’une mutation du Camellia ‘Nuccio’s Cameo’ a été révélé en 2009 lors du Salon du Végétal d’Angers où il fût récompensé d’un prix au concours Innovert. Il a été créé par les pépinières Stervinou (29), qui le multiplient et le proposent. Vous le trouvez aussi dans les jardineries où il se repère de loin avec son feuillage si particulier.

Cet arbuste au feuillage persistant garde un port compact et bien ramifié. Il peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur pour environ 1,20 m de diamètre. Il est rustique jusqu’à -12 °C, d’où l’utilité de le protéger des vents froids et desséchants venant de l’Est.

Ce camélia pousse aussi bien en pot qu’en pleine terre, dans un sol acide. Choisissez-lui un emplacement mi-ombragé, à l’abri du soleil du midi surtout. Pendant la belle saison, il faut surveiller les arrosages, car l’arbuste a besoin d’un sol frais quand il forme ses nouveaux boutons floraux en été.

Euphorbe ‘Tasmanian Tiger’

Rustique et persistante, l’euphorbe ‘Tasmanian Tiger’ est élégante tout au long de l’année, sauf quand les fortes gelées lui donnent un air pitoyable, qui disparaît dès que les températures redeviennent positives.

Plante vivace à feuillage persistant décoratif

Euphorbia 'Tasmanian Tiger' (Euphorbia characias ssp wulfenii 'Variegata'), Globe Planter, photo Alain Delavie

Cette belle variété (Euphorbia characias ssp wulfenii ‘Variegata’) a été découverte en Tasmanie en 1993 par une pépiniériste australienne. Déposée sous le nom d’Euphorbia ‘Tasmanian Tiger’ aux États-Unis et au Canada par PlantHaven, elle est multipliée et commercialisée en France par Globe Planter.

Cette plante vivace rustique a un feuillage persistant vert panaché de blanc. Les fleurs qui apparaissent entre avril et juillet présentent aussi le même coloris. Une panachure stable, qui dure toute l’année sur les feuilles. La plante forme un petit buisson assez compact. Hauteur : jusqu’à 80 cm (pendant la floraison). Envergure : jusqu’à 50 cm.

Le pied que j’ai acheté l’an dernier n’a toujours pas été repiqué dans une grande jardinière, mais il a bien résisté aux assauts du froid de cet hiver. Quand les gelées sont fortes, les feuilles pendent lamentablement le long des tiges, puis elles se redressent dès que les températures redeviennent positives.

Plante vivace à feuillage persistant panaché

Jardinière d'euphorbe 'Tasmanian Tiger', Globe Planter (45), photo Alain Delavie

Cette belle vivace supporte le plein soleil, mais pousse aussi à la mi ombre. Comme toutes les variétés d’Euphorbia characias, elle préfère un sol très bien drainé et résiste assez bien aux périodes de sécheresse (quand elle est cultivée en pleine terre, en pot il est préférable de ne pas l’oublier trop longtemps).

Je n’ai pas encore décidé où j’allais l’installer définitivement, car je voudrais en profiter tout au long de l’année. J’hésite…

Un arbre de Noël ? Non, un cotoneaster…

Connaissez-vous le Cotoneaster suecicus ‘Juliette’ ? Moi, je l’ai découvert le week-end dernier lors des Journées de l’arbre qui se tenaient à Arbofolia (Arboretum National des Barres) à Nogent-sur-Vernisson (45).

Avec ses gros fruits en forme de billes orange vif brillantes et les feuilles abondamment panachées de blanc, cet arbuste ici cultivé sur tige a tout d’un sapin de Noël décoré !

Mais il apporte une touche de lumière et de couleur dans le jardin ou sur la terrasse quand l’automne étend sa grisaille. Les feuilles sont persistantes. Elles se teintent de rose plus ou moins vif quand le froid s’installe. Au printemps, les branches se couvrent de petites fleurs blanches très mellifères.

Amarante tricolore, un feuillage en technicolor

Pas très souvent cultivée dans les jardins d’amateurs, l’amarante tricolore (Amaranthus tricolor) est une plante annuelle au feuillage vert vivement teinté de rouge, de jaune, de brun ou de rose selon les variétés.

Aussi facile à cultiver que l’amarante queue-de-renard, cette espèce est recherchée pour ses feuilles parées de teintes vives, pour ne pas dire pétantes, qui rivalisent de couleurs avec les autres fleurs des potées ou des massifs. Les jeunes feuilles sont les plus colorées.

Un peu l’alter égo du coleus, que l’on plante à l’ombre alors que cette amarante réclame une exposition ensoleillée. À cultiver dans un gros pot ou une large jardinière car cette belle exotique aime un terreau toujours frais. Dans les massifs de fleurs d’été, elle trouve sa place à côté de plante au look exotique, tel ce cardon exubérant. L’année prochaine, j’aimerais la tenter pour planter ici et là quelques torches de couleurs dans un océan de verdure…