Archives de mots clés: événement

Le nouveau Fermob Paris ouvre ses portes

Entièrement repensée, l’adresse parisienne de Fermob, au coeur du douzième arrondissement, vient enfin de réouvrir ses portes.

Le nouveau Fermob se déploie sur 200 m2. Le concept de shop in shop imaginé par Fermob, où chacun est invité à découvrir couleurs et collections d’une promenade entre les différents univers de la marque. Ainsi divers espaces et différents niveaux de présentation ont été aménagés, comme autant d’écrins pour les gammes. Fermob entend offrir une véritable expérience sensorielle intuitive !

Vous retrouverez aussi l’ensemble des accessoires sélectionnés par la marque (coussins, vaisselle, bougies…) pour agrémenter vos jardins avec style et originalité.

Découvrez vite le nouveau jardin d’idées et d’inspiration…
Fermob Paris,
83, avenue Ledru-Rollin,
75012 Paris.
Tél. : 01 43 07 17 15.
Du lundi au samedi, de 10 h à 19 h.

4e édition du Génie des Jardins (Paris 11e)

Du 27 septembre au 4 octobre 2009, 70 artistes plasticiens investissent 6 jardins publics du 11è arrondissement de Paris (75).

(Le Génie des Jardins 2008, photo Françoise Anger et Michel-Yves Mitsou)

Le Génie de la Bastille, association pour la diffusion et la défense de l’art contemporain vous invite à la quatrième édition du « Génie des Jardins », projet d’intervention artistique dans les jardins publics du 11e arrondissement de Paris. L’objectif est de créer une proximité et un dialogue avec le public par la médiation artistique, de soutenir le développement de la vie culturelle dans les quartiers, de modifier la perception de la ville au quotidien, surprendre, interroger, solliciter l’imaginaire. Grâce aux installations, aux performances, aux animations, 70 artistes plasticiens vont modifier la perception du paysage urbain habituel et sensibiliser un large public à la création artistique, à l’importance du jardin dans la vie quotidienne. Depuis la Révolution, les jardins à Paris sont des lieux accessibles et de sociabilité. Dans le 11e, l’aménagement de jardins publics à la place de la prison de la Roquette et des abattoirs, ou à la place d’anciens locaux industriels vétustes, illustre cette volonté.

Les six jardins de l’édition 2009 à découvrir :
Pour inventer le paysage créateur…
– Square de la Roquette (143, rue de la Roquette),
– Square des Jardiniers (2 passage Guénot),
– Square Colbert (159 rue de Charonne),
– Square Folie Titon (28 rue Chanzy),
– Square Louis Majorelle (28 rue de la Forge Royale),
– Square Raoul Nordling (28-34, rue Saint Bernard).

Salon Nature et Jardins à Rueil-Malmaison

Le salon Nature et Jardins se tiendra les 26 et 27 septembre 2009, de 10 h à 19 h, dans le cadre magnifique du Parc du Bois Préau à Rueil-Malmaison (92).

Depuis 13 ans, Natures et Jardins est un rendez-vous pour tous les passionnés de nature et de jardinage. Il s’ouvre cette année au développement durable et propose tous les nouveaux outils et techniques pour jardiner ‘écolo’. Des artisans de bouches présenteront leurs productions, bio pour la plupart d’entre elles (miels, macarons, confitures…). Pour les enfants, une exposition sur le thème de la faune et la flore tropicale leur permettra notamment de se promener sous une volière au milieu de milliers de papillons exotiques.

Un rendez vous à ne pas manquer pour une rentrée sous le signe de la nature, à moins de 20 mn de Paris !

Cette année la Fête des Jardins saute le périph’ !

Pour l’édition 2009, Aubervilliers, Clichy la Garenne, Montreuil, Puteaux et Saint-Mandé seront avec Paris de la Fête des jardins, prévue les 26 et 27 septembre 2009. Ces villes proposeront aux promeneurs d’élargir leurs parcours pour découvrir des jardins métropolitains. Ce sera l’occasion de visiter, entre autres, le square Stalingrad, le parc Roger Salengro, le secteur des murs à pêches, l’île de Puteaux ou encore le jardin Alexandra David Neel.

Pendant tout le week-end, le programme sera riche et varié : visites et promenades guidées, concerts, jeux, art floral, démonstrations de bouturage et de greffe, dégustations, expositions, ateliers pour les enfants, visites pour les non-voyants (école Du Breuil et Lac de Saint-Mandé),
visites guidées en langue des signes (Parc Floral de Paris et parc de Belleville), démonstrations de bûcherons élagueurs dans les arbres (Bercy, Monceau, Montsouris, Buttes-Chaumont, école Du Breuil).

Dans les parcs et jardins, ainsi que sur le village, installé au parc de Bercy (12e), les agents de la Direction des Espaces verts et de l’Environnement présenteront leurs métiers et les actions menées par la Ville de Paris pour favoriser la biodiversité. Ils expliqueront aux visiteurs les nouvelles pratiques relevant d’une gestion écologique des jardins.

Les jardins partagés participeront également à cette fête et proposeront des activités. Certains lieux habituellement fermés au public, comme le centre de production horticole de Rungis et les jardins de certaines communautés religieuses seront ouverts à titre exceptionnel, le dimanche.

Pour la première année, le site paris.fr publiera une carte interactive de l’ensemble des jardins participants, ainsi que les pistes cyclables et les stations Vélib’.

Infos pratiques :
Village de la Fête des Jardins au parc de Bercy (Paris 12e), accès rue Paul Belmondo.
Horaires : samedi de 14 h à 19 h, dimanche de 11 h à 19 h.
Retrouvez tout le programme et la carte interactive des jardins en fête sur www.jardins.paris.fr.

Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui

Voici venir le 4e week-end de septembre et avec lui, le désormais traditionnel rendez-vous d’automne de tous les amoureux des plantes et des jardins, la Fête des Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui, qui se déroulera les 25, 26 et 27 septembre 2009.


À l’image de la nature en cette saison, un seul mot d’ordre au Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard (91) : abondance.
Abondance dans le choix du thème de la fête, dans l’exceptionnelle gamme de végétaux présentée par les meilleurs pépiniéristes européens, dans la sélection d’objets liés à l’art de vivre au jardin, dans les multiples animations prévues et bien sûr…. Dans le somptueux potager fleuri du XVIIe siècle où fleurs, fruits et légumes rivalisent d’opulence. Nul doute que chacun repartira le cœur léger, des souvenirs pleins la tête et le panier chargé de merveilles.

Avec près de 20 000 espèces réparties en 1500 genres dans les zones tempérées du globe, les plantes de la famille des Astéracées seront le fil conducteur de cette nouvelle édition. Ce sont majoritairement des plantes herbacées, plus rarement des arbres, des arbustes ou des lianes. Leur point commun : des « fleurs » très caractéristiques qui sont en fait des capitules formées de fleurs en tubes en centre et en languettes sur le pourtour. Un grand nombre d’entre elles sont ornementales, certaines sont comestibles, d’autres encore ont des vertus médicinales ou insecticides. Bref, une palette d’utilisations particulièrement vaste que les visiteurs pourront découvrir tout au long de ces trois journées chez les nombreux pépiniéristes venus de toute l’Europe et au travers des animations proposées.

Conférences et signatures :

Vendredi 25 septembre 2009

11h : « Remèdes et recettes au thym » par Laurent Bourgeois de la Pépinière Arom’Antique.
Passionné de plantes aromatiques, Laurent Bourgeois en cultive plus de 300 variétés différentes dans sa pépinière, des plus communes aux plus rares, et continue inlassablement d’élargir sa collection. Il vous fera découvrir tous les mérites du thym au travers de 50 remèdes et recettes faciles à réaliser : dentifrice naturel, bain aromatique relaxant, soupe verte pour un soir d’été, chèvre au thym cumin… Dégustation de thé glacé au thym citron et signature de son livre à l’issue de la conférence (Éditions Rustica).

15h : « L’art des jardins romantiques et l’œuvre du Comte de Choulot » par Benoît de Choulot. Paysagiste spécialiste de la restauration des parcs anciens, Benoît de Choulot présentera la vie et l’œuvre de son ancêtre le Comte Paul de Choulot. Ce proche de Chateaubriand et de la Duchesse de Berry a marqué de son empreinte le XVIe siècle romantique en modelant plus de 280 parcs et jardins en France et à l’étranger.

Samedi 26 septembre 2009

11h : « Itinéraires d’un jardinier » par Pascal Cribier. Architecte paysagiste à la renommée internationale mais également jardinier, Pascal Cribier vous convie à une déambulation dans ses jardins où rien n’est laissé au hasard, passant d’une terrasse sur les toits de Paris à un lagon de Bora Bora, du jardin des Tuileries à un marais dans la forêt de Fontainebleau, d’un potager anglais à un ranch des Etats-Unis. Il proposera des pistes pour un jardin de demain, respectueux avant tout du vivant et des ressources de la nature. Signature de son livre à l’issue de la conférence (Editions Xavier Barral).

14h : « L’arboriculture fruitière : plantation, traitement, fertilisation » par les Croqueurs de Pomme. Les Croqueurs de Pommes, association nationale ayant pour objectif la sauvegarde des variétés fruitières régionales en voie de disparition, animera une conférence-débat sur le vaste sujet de l’arboriculture fruitière au cours de laquelle passionnés et amateurs pourront partager leur expérience et enrichir leurs connaissances.

15h : « Lombricompost pour tous » par Jean-Paul Collaert. Jean-Paul Collaert vous fera découvrir comment recycler utilement le tiers de votre poubelle grâce à un petit ver dénommé Eisenia. Idéal pour les jardiniers urbains qui ne peuvent pas mettre en place un compostage classique. Démonstration à l’appui avec sa propre « fabrique à vers », en fonctionnement depuis 2 ans. Signature de son livre à l’issue de la conférence (Editions de Terran).

Dimanche 27 septembre 2009

10h30 : « Le potager, de la graine à l’assiette » par Guylaine Goulfier. Guylaine Goulfier vous apprendra comment créer et entretenir un potager adapté à vos envies et à vos besoins, un moyen économique de consommer des légumes frais, à bonne maturité et toujours à portée de main et vous fera découvrir les meilleures façons de les cuisiner. Henri Marchal, professeur de cuisine à l’Ecole de Paris des Métiers de la Table, du Tourisme et de l’Hôtellerie, interprétera l’une d’entre elles devant vos yeux. Signature du livre à l’issue de la conférence (Vilmorin, Editions Horticolor).

15h : « le monde très vaste des Astéracées » par Pierre-François Rigaut de la Pépinière Or-ki-dée. Spécialiste des vivaces rares et de collection depuis plus de 20 ans, Pierre-François Rigaud en propose plus de 600 variétés au sein de sa pépinière. Il vous initiera aux nombreuses espèces composant la grande famille végétale des Astéracées.

Infos pratiques :
Domaine de Saint-Jean-de-Beauregard, 91940 SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD.
De 10h à 18h, vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 septembre 2008.
Tarifs comprenant le droit d’entrée, les conférences, la visite du jardin, les services de la consigne et le transport des plantes jusqu’à la sortie. Parking gratuit.
Tarif normal : 11 €.
Tarif réduit : 8 € (Groupes de plus de 15 personnes, membres de Sociétés et d’Ecoles d’Horticulture, familles nombreuses).
Gratuit jusqu’à 10 ans.

Qui sera à Saint-Jean-de-Beauregard vendredi 25 septembre ? J’y serai toute la journée, à très bientôt peut-être…

Les plus anciens palmiers de Paris partent en Anjou

Le Jardin du Luxembourg dispose dans ses collections botaniques de palmiers plus que centenaires. Ce sont les plus anciens palmiers de Paris. L’été, ils ornent les parterres autour du grand bassin. L’hiver, ils sont placés dans l’Orangerie de l’allée Delacroix.

Chaque année, ces palmiers grandissent en taille d’environ 20 centimètres. Aujourd’hui 3 d’entre-eux ont atteints, avec leur caisse, la taille de 8,80 mètres, soit la hauteur de la verrière de l’orangerie. Sauf à perturber leur croissance ou à réaliser des travaux d’élévation de cette verrière, une solution devait être trouvée pour leur implantation dans un autre lieu.

Ces palmiers ont été implantés en région parisienne à la fin du XIXème siècle, période où se développait en Europe un fort engouement pour la constitution de collections de plantes exotiques dans les grands jardins. L’un d’entre eux provient du parc du château de Versailles et est arrivé pour les mêmes raisons de croissance au Luxembourg en 2001. Les deux autres sont au Luxembourg depuis la fin du XIXème siècle. Sans doute originaires du jardin d’essais du Hamma à Alger dont on sait qu’il fut dirigé par un jardinier en chef du jardin du Luxembourg, puis par son fils. Un palmier porte d’ailleurs les traces de l’histoire du jardin et notamment des blessures infligées par des balles et des éclats lors des combats de la Libération de Paris en août 1944.

Les Questeurs du Sénat ont souhaité en faire don à un jardin botanique et leur choix s’est porté sur Terra Botanica, un parc de 11 hectares à forte dimension pédagogique, qui ouvrira ses portes en avril 2010 au nord d’Angers. Ainsi poursuivront-ils leur croissance dans la douceur angevine.

Le 23 septembre 2009 l’enlèvement des palmiers se déroulera dans le jardin du Luxembourg (Terrasse de l’Observatoire, entrée par la grille, rue Auguste Comte).

Déroulement de l’opération :
Les palmiers auront été préalablement dépannautés afin de réduire leur motte.
Le jour J, chaque palmier subira une même suite d’opérations. Après avoir été arrimés, ils seront soulevés afin de les sortir de leur caisse. Ils seront ensuite délicatement couchés afin de pouvoir travailler leur couronne de feuille : la couronne des palmes les plus anciennes sera taillée et les palmes restantes seront emballées tel un pinceau géant. La motte sera également protégée.
Le palmier sera ensuite soulevé afin d’être placé sur le plateau du camion qui doit effectuer la livraison. À 14h30, un palmier devrait être chargé sur le camion, un second sera en cours L’emballage tandis que le 3ème sera en attente de dépotage.