Archives de mots clés: Domaine de Chaumont-sur-Loire

Liaisons directes entre Paris-Austerlitz et le Domaine de Chaumont-sur-Loire

Festival International des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire, édition 2017Jusqu’au 27 août  2017 plusieurs trains assurent quotidiennement des aller-retour directs entre la gare de Paris-Austerlitz et la gare de Onzain-Chaumont-sur-Loire d’où des navettes conduisent les passagers jusqu’au Domaine de Chaumont-sur-Loire et les redéposent le soir à la gare d’Onzain pour le train du retour à Paris.

Festival International des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire, édition 2017Ces liaisons offrent à de nombreux visiteurs ayant fait le choix des transports verts, de venir découvrir pour la journée entière le Domaine de Chaumont-sur-Loire.

Festival International des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire, édition 2017
Ainsi, pour les visiteurs souhaitant découvrir le Domaine, est-t-il possible, par exemple, du lundi au vendredi, de prendre le train de 7h38 au départ de Paris-Austerlitz pour arriver à 9h29 au Domaine de Chaumont-sur-Loire et de repartir depuis le Domaine à 17h28 pour être de retour à Paris-Auterlitz à 19h22. Pour les week-ends et jours fériés un départ est prévu à 8h37 pour une arrivée au Domaine de Chaumont-sur-Loire à 10h27 avec un retour au départ du Domaine à 17h48 pour une arrivée à la Gare d’Austerlitz à 19h22.

Festival International des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire, édition 2017Grâce à la tranquillité qu’offre le train, Le Domaine de Chaumont-sur-Loire permet aux visiteurs amateurs de nature, de venir profiter de la zone anti stress que représentent les 32 hectares du site qui surplombe la Loire, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que paysage culturel.

Épinard fraise, légume et fruit à la fois

Épinard fraise, Chenopodium capitatum, potager du Domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher)
Cet épinard fraise est à la fois un légume par ses jeunes feuilles qui se consomment comme celles des épinards et par ses fruits ressemblants à des fraises, mais hélas sans le sucre ni le goût. Une double promesse, mais pour un intérêt gustatif limité.

Épinard fraise, Chenopodium capitatum, potager du Domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) (suite…)

Le périlla pourpre, décoratif, aromatique et alimentaire

Perilla frutescens, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Le périlla de Nankin ou basilic chinois (Perilla frutescens) est une plante exotique à usages multiples. Son feuillage denté et paré de pourpre noir luisant en fait une plante à massif originale à la présence forte alors que le parfum très aromatique de ses tiges et de ses feuilles le destine à la cuisine. Et on lui prête de nombreuses vertus médicinales.

Cette belle plante cultivée en annuelle chez nous demande les mêmes soins que le basilic. Un semis au chaud sous abri, une plantation tardive quand le temps s’est bien réchauffé, du soleil, un substrat plutôt frais sans excès pendant la belle saison.

Foisonnement d’épis légers

Graminées, Festival international des Jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Ce mélange de graminées installé dans l’un des jardins éphémères du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41) joue avec le vent, la pluie et le soleil, ondulant au moindre courant d’air, emperlé après une averse et scintillant dès que le soleil darde ses rayons.

Nul besoin de variétés horticoles de graminées trop sophistiquées, beaucoup d’espèces sauvages permettent d’obtenir cet élégant fouillis qui contribue au naturel du jardin.

Prix du Festival International des Jardins 2015 du Domaine de Chaumont-sur-Loire

La 24ème édition du Festival International des Jardins du Domaine de Chaumont-sur-Loire est placée sous le thème des « jardins extraordinaires, jardins de collection » et se visite tous les jours jusqu’au 1er novembre. Début juillet, un jury composé d’artistes, de paysagistes, de journalistes, de critiques d’art, de pépiniéristes et de jardiniers a décerné cinq prix pour récompenser la diversité, la créativité et la qualité des projets, ainsi que la possibilité offerte au grand public de pouvoir réaliser lui-même le jardin. Voici le palmarès.

Château, Domaine de Chaumont-sur-Loire, Loir-et-Cher (41)
Espace naturel emblématique entièrement dédié à la création, à l’imagination, à la poésie et à la nature, où l’art dialogue avec l’histoire et la mémoire des lieux, le Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire est désormais, avec le Festival International des Jardins, un rendez-vous mondial incontournable pour la présentation des travaux d’une nouvelle génération d’architectes, de scénographes, de paysagistes ou de jardiniers.

Chaque année le Festival International des Jardins constitue un panorama de la création paysagère dans le monde. En 24 saisons, plus de 600 jardins ont été créés, prototypes des jardins de demain. À la fois mine d’idées et pépinière de talents, le festival redynamise l’art des jardins. Cette 24ème édition placée sous le thème des « jardins extraordinaires, jardins de collection » a permis à des équipes de concepteurs venues du monde entier de rivaliser d’inventivité et d’audace.

La diversité, la créativité et la qualité des projets sont couronnées, pour la seconde fois depuis la création du Festival International des Jardins, par l’attribution de 4 prix (et cette année, un 5ème est venu s’ajouter avec un prix spécial du jury).

Avec l’attribution de ces prix, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est fier de pouvoir accompagner dans leurs carrières des équipes de concepteurs souvent jeunes et toujours talentueux, demeurant ainsi fidèle à l’une des valeurs essentielles du festival : la découverte des nouveaux grands créateurs de demain.

Le jury, composé d’artistes, de paysagistes, de journalistes, de critiques d’art, de pépiniéristes et de jardiniers, s’est attaché à prendre en compte tous les aspects de chaque jardin, l’inventivité, la qualité et l’harmonie végétale et la possibilité offerte au grand public de pouvoir réaliser lui-même un tel jardin.
(suite…)

Palmarès des Prix du Festival International des Jardins du Domaine de Chaumont sur Loire

Parterre d'iris et d'ails d'ornement dans le parc du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Pour la première fois depuis la création du Festival International des Jardins, la diversité, la créativité et la qualité des jardins présentés ont été récompensés par l’attribution de cinq prix.

Parterre d'iris et d'ails d'ornement dans le parc du Goualoup, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
Espace naturel emblématique entièrement dédié à la création, à l’imagination, à la poésie et à la nature, où l’art dialogue avec l’histoire, le grand patrimoine bâti et la mémoire des lieux, le Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire est désormais, avec le Festival International des Jardins, un rendez-vous mondial incontournable pour la présentation des travaux d’une nouvelle génération d’architectes, de scénographes, de paysagistes ou de jardiniers. Chaque année le Festival International des Jardins constitue un panorama de l’état de la création paysagère dans le monde. En 23 saisons, plus de 600 jardins ont été créés, prototypes des jardins de demain. À la fois mine d’idées et pépinière de talents, le festival redynamise l’art des jardins. Cette 23ème édition placée sous le thème des jardins des « péchés capitaux » a permis à 26 équipes de concepteurs venues du monde entier de rivaliser d’inventivité et d’audace.

Avec cette première attribution de prix, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est fier de pouvoir accompagner dans leurs carrières des équipes de concepteurs souvent jeunes et toujours talentueux, demeurant ainsi fidèle à l’une des valeurs essentielles du festival : la découverte des nouveaux grands créateurs de demain. Le jury, composé d’artistes, d’architectes, de paysagistes, de journalistes, de critiques d’art et de jardiniers, s’est attaché à prendre en compte tous les aspects de chaque jardin, l’inventivité, la qualité et l’harmonie végétale et la possibilité offerte au grand public de pouvoir réaliser lui-même un tel jardin.

Paradis inversé, Arie Van Der Hout et Richard Van den Berg, Festival international des jardins, Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)Le prix de la Création récompense le magnifique travail de l’équipe de concepteurs du jardin « Paradis inversé », composée de Arie Van Der Hout et Richard Van den Berg qui a su de manière parfaite, inventer sur le thème du festival, un jardin d’une grande efficacité visuelle et conceptuelle, tout à la fois innovant et remarquablement végétalisé.

(suite…)