Archives de mots clés: 2015

8 millions d’arbres morts en forêt suite à la sécheresse de 2015

Logo France Bois Forêt
La forêt française a payé un lourd tribut lors de la sécheresse 2015 : 8 millions d’arbres plantés sont morts, soit le double de la mortalité moyenne observée ces dix dernières années.

À partir des relevés centralisés par le Département Santé des Forêts du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt ainsi que des relevés de Météo France, l’ensemble de la France a été impactée, avec une forte concentration dans 44 départements où dans 37 % des plantations installées en 2015, près d’un plant sur deux est mort.

La situation est d’autant plus catastrophique que le changement climatique en marche laisse à penser aux experts que les sécheresses seront de plus en plus fréquentes  dans le futur. Il faut donc une nouvelle dynamique pour sécuriser les plantations et le bon renouvellement de la forêt française ; et ce alors que le rythme des plantations devrait s’accélérer pour adapter la forêt française au changement climatique. Un comble quand on sait que la forêt française capte 20 % des émissions nationales de CO2 et qu’elle contribue à l’atténuation du changement climatique.

Les forestiers, soutenus par l’ensemble de la filière, sont déjà mobilisés pour réparer les dégâts de la sécheresse. Devant l’ampleur de la catastrophe 2015, une cellule de crise interprofessionnelle a été mise en place et a constaté le 17 décembre que les seuls moyens des forestiers réunis ne suffiront pas. Pépiniéristes, reboiseurs, experts forestiers, coopératives forestières, propriétaires forestiers publics et privés demandent au gouvernement le déblocage d’une aide exceptionnelle. Parallèlement, conscients de la nécessité de considérer cette nouvelle donne climatique, ils travaillent à la mise en place de mécanismes garantissant le renouvellement et l’avenir de la forêt française.

 

2015 Année des sols, 2016 Année des légumineuses

Logo AIL 2016, Année internationale des légumineusesLa soixante-huitième Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses (AIL).

Le but de l’Année internationale des sols 2015 (AIS) était de sensibiliser à l’importance « des sols sains pour une vie saine ». La clôture de l’AIS s’est déroulée au siège de la FAO le 4 décembre dernier.

L’AIL 2016 vise à sensibiliser l’opinion publique aux avantages nutritionnels des légumineuses dans le cadre d’une production vivrière durable, à l’appui de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. La célébration de cette Année sera l’occasion de favoriser des rapprochements dans toute la chaîne de production de manière à mieux exploiter les protéines issues des légumineuses, à renforcer la production de légumineuses à l’échelle mondiale, à tirer un meilleur parti de la rotation de cultures et à trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans le commerce des légumineuses.

Bon à savoir
Le terme « légumineuses » désigne uniquement les plantes récoltées pour l’obtention de grains secs, ce qui exclut les plantes récoltées vertes pour la consommation alimentaire et classées dans la catégories des cultures légumières, ainsi que les cultures utilisées principalement pour l’extraction d’huile et les cultures légumineuses utilisées exclusivement à des fins de semis.
Le soja, l’arachide, les haricots, les pois, les fèves et les lentilles sont les légumineuses les plus cultivées dans le monde. Toutes ces plantes appartiennent à la famille des Fabacées.
À lire, l’étude réalisée par le RAC : « Diagnostic des filières de légumineuses à destination de l’alimentation humaine en France – Intérêt environnemental et perspectives de développement ».

Quelle est votre légumineuse préférée ?
Cultivez vous des légumineuses dans votre jardin ?

Encore des feuilles sur certains arbres caducs en hiver dans Paris

Saule tortueux avec son feuillage en plein hiver, rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Cet hiver, certaines feuilles font de la résistance ! Avec la douceur exceptionnelle de l’automne 2014 et ce début hivernal plutôt dans la douceur, quelques arbres caducs n’en finissent pas de perdre leur feuillage comme ce saule tortueux encore très feuillu.

Arbre avec une partie de son feuillage en plein hiver, Cap 18, Paris 18e (75)
Ces deux arbres ne sont pourtant pas dans un endroit très protégé, les vents balayant les lieux sans ménagement. Mais l’hiver n’est décidément pas froid dans la capitale…

Capucine ‘Phoenix’, la fleur de l’année 2015 pour Thompson & Morgan

Capucine 'Phoenix', fleur de l'année 2015, photo Thompson & Morgan
Il a fallu une décennie de travail et de sélection assidus par les experts horticoles du semencier Thompson & Morgan pour faire naître une capucine aussi unique. C’est pourquoi elle a été La Fleur de 2015.

‘Phoenix’ est une évolution originale parmi les capucines, certaine d’attirer les regards. Que vous la cultiviez en bordure, en bac ou dans un panier suspendu, cette capucine sera toujours exceptionnelle grâce à ces fleurs insolites. Celles-ci ont des couleurs chaudes et variées qui ressemblent à des flammes avec leurs pétales fendus surprenants. Ce qui démarque la capucine ‘Phoenix’ d’autres variétés de capucines plus courantes.

Même si elle est facile à réussir, ‘’Phoenix’’ n’est pas aussi vigoureuse que d’autres capucines. Cette plante attrayante et peu commune est cependant parfaite pour la culture en bacs ou comme ajout, en tant que plante retombante, dans vos compositions en paniers suspendus. Ses fleurs originales sont aussi comestibles. Leur goût poivré est semblable au cresson ce qui les rends idéales pour garnir vos salades.

Thompson & Morgan ajoute des douzaines de nouvelles plantes à sa collection chaque année. Mais l’une d’elle a été l’objet d’une attention toute particulière. Le projet ‘Phoenix’ a commencé en 2001 lorsqu’une cliente, Madame Newman, a fait parvenir une capucine différente de toutes les autres, qui ne ressemblait en aucune manière à la forme de fleur arrondie connue et aimée de tant de jardiniers. Mais laissons parler Charles Valin, obtenteur de Thompson & Morgan : “Nous savions que si cette découverte intéressante pouvait être développée encore plus pour produire des fleurs de plusieurs couleurs ; elle pourrait être digne d’avoir sa place dans notre catalogue et éventuellement mériter d’être nommée Fleur de 2015. Après plusieurs générations de sélections et croisements, nous étions capables de reproduire les pétales dentelées dans des nouvelles couleurs comprenant l’orange, la crème, l’écarlate, proche du noir et des bicolores.”

Le travail de sélection de Thompson & Morgan a révélé une autre qualité intéressante – son parfum intense ! Les capucines ne sont pas réputées pour leur parfum mais ‘Phoenix’ dégage un parfum de jonquille notamment plus prononcé le matin et le soir, un atout de plus pour une plante qui devrait séduire plus d’un jardinier.

Les graines de la capucine ‘Phoenix’ sont disponibles dans les jardineries de qualité. Environ 3,29 euros le sachet.

Marsala, la couleur de l’année 2015

Marsala, la couleur de l'année 2015, Pantone
La société Pantone donne la tendance générale de l’année dans les domaines de la mode, de la beauté et de la déco notamment en déterminant une couleur prépondérante dans son nuancier référence. Pour 2015, c’est la couleur Marsala qui devrait dominer.Marsala, la couleur de l'année 2015, PantoneUn rouge entre terre, brique et lie de vin…

(suite…)