Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Pucerons sous haute protection

Fourmis et pucerons sur Sphaeralcea 'Childerley' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
En parcourant mon balcon parisien pour prendre quelques photos, je me suis aperçu qu’une belle colonie de pucerons noirs s’est installée sur les pousses de mon pied de Sphaeralcea ‘Childerley’ qui n’en fleurit pas moins pour autant. Et ces vils ravageurs sont vaillamment défendus par des fourmis plutôt agressives.

Sur la photo, il y a une fourmi juste sous la feuille en haut à gauche. Et bien l’animal était tout en bas de la tige jusqu’à ce que par mégarde, je pose mes doigts sur la feuille, faisant bouger toute la tige et les pucerons. Et bien la fourmi a aussitôt monté le long de la tige à toute vitesse pour venir s’installer sur la feuille. Mais mes doigts n’y étaient plus !

Mais je comprends mieux pourquoi je me suis retrouvé avec plein de fourmis sur moi quand j’ai tuteuré mes pieds d’alcathéas et les autres grandes plantes du balcon qui avaient besoin d’être stabilisées. J’ai pourtant tenté d’éliminer les nombreuses fourmis qui parcouraient le balcon au début de l’été, mais la bête est tenace…

Les papillons rouges du Trachelospermum asiaticum ‘Ogon-Nishiki’

Trachelospermum asiaticum 'Summer Sunset' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Avec mon goût prononcé pour le rouge, le orange et les feuillages panachés, je ne pouvais guère me passer de ce jasmin étoilé en costume d’arlequin déniché sur le stand de LeaderPlant à La Folie des Plantes de Nantes (49) samedi dernier. Top délire !

Cela faisait déjà un ou deux ans que je l’avais repéré, mais pour moi, les jasmins étoilés étaient des plantes du plein soleil, exigeantes en chaleur. Ils sont désormais nombreux à pousser et fleurir généreusement dans Paris, la plupart n’ayant jamais de protection hivernale. Et au moment de la floraison, c’est un régal quand on passe à proximité. Mais ‘Ogon-Nishili’, aussi connu sous le nom de ‘Summer Sunset’, a deux qualités supplémentaires qui m’ont décidé : le feuillage doré n’apprécie pas le soleil brulant du midi, il est plus joli à mi ombre et cette plante grimpante a un développement plutôt modéré, ses tiges ne dépassant pas les 1,50m de longueur. La plante est censé résister jusqu’à -8 °C, ce qui est correcte pour Paris intramuros. Donc ce jasmin étoilé haut en couleurs est tout indiqué pour mon balcon !!!

Qui a dit que je n’avais plus de place ? Ce n’est pas tout à fait faux, surtout en cette fin d’été. Mais ne vous inquiétez pas, je vais trouver…

Ma petite culture de sphaigne en terrarium

Mini terrarium pour culture de sphaigne, Paris 19e (75)Je tente pour la première fois la culture de sphaigne vivante en intérieur. J’ai reçu un tout petit paquet avec des pousses de cette mousse que je me suis empressées de repiquer (bouturer) dans de la fibre de coco bien humidifiée. Le tout sous une cloche en verre et à proximité d’un éclairage artificiel avec des Leds.

Substrat acide humide, eau douce non calcaire, éclairage pas trop intense, forte hygrométrie, le cocktail semble convenir à mes jeunes pousses de sphaigne du Chili que je vois de plus en plus verdir. C’est un bon début, mais il va falloir encore de nombreuses semaines avant d’envisager de passer à une plus grande échelle pour récupérer de la mousse fraîche pour certaines de mes boutures. À suivre !

41e édition de la Fête du Jardinier amateur les 15 et 16 septembre 2018 à Thiais

Affiche de la La Fête du Jardinier amateur : 41e édition les 15 et 16 septembre 2018 à ThiaisLa rentrée de septembre est marquée chaque année à Thiais, à quelques kilomètres au sud de Paris, par la Fête du Jardinier amateur. Cette manifestation qui attire traditionnellement un public nombreux, offre l’occasion de refleurir jardins et balcons à la veille de l’automne, mais aussi de les préparer pour le printemps.

Les habitués y retrouveront en famille, le temps d’un week-end, les rendez-vous qu’ils apprécient. D’autres pourront découvrir :

  • la grande foire-exposition avec ventes de plantes, de matériels de jardin, de produits artisanaux, de livres sur le jardin,
  • les ateliers verts et nombreuses animations botaniques,
  • l’exposition avicole,
  • le spectacle du samedi soir…

Entre visites des stands et participation aux diverses animations champêtres, chacun pourra se reposer le temps d’un repas avec des amis sous la grande tente de restauration installée au centre de la fête ou au stand de la ville d’Einbeck. Bien sûr, chaque édition réserve des surprises avec de nouvelles rencontres enrichissantes (producteurs, artisans, associations) et d’intéressantes démonstrations de savoir-faire ou de technologies. En 2018, mécanique et robotique trouvent place : Un tracteur Pony et sa batteuse à pois (1940) mais aussi une impressionnante moissonneuse batteuse seront exposés. Il y aura même des tondeuses autonomes pour séduire certains jardiniers. On pourra s’informer sur une nouvelle technologie brevetée qui apporte une solution intéressante pour les cultures en zones arides. Quant aux nostalgiques des temps passés et tous ceux qui aiment la compagnie des animaux, des chevaux de trait les attendent, des promenades à poneys leur seront proposées et ils pourront admirer les beaux spécimens du monde avicole réunis par la Basse-Cour du Val-de-Marne. Sortie familiale par excellence, La Fête du jardinier amateur propose traditionnellement, aux petits et aux grands, une grande diversité d’ateliers verts, d’animations botaniques et de démonstrations de savoir-faire.

Les ateliers verts
Vous en apprendrez sur :

  • la biodiversité et le fonctionnement de la chaine alimentaire, avec l’association e-Graine,
  • les plantes dénommées « mauvaises herbes » parce qu’elles poussent à des endroits non souhaités, avec l’association « Herbes folles »,
  • les auxiliaires du jardinier, ces petits êtres vivants qui peuplent nos jardins, avec Planète Sciences,
  • le monde des abeilles avec La Miellerie du Gâtinais,
  • les oiseaux de nos jardins avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO),
  • Le jardinage et le rempotage avec l’association Générations Jardins de Thiais et Val Verde Paysage.
  • L’association « Le Renouveau des Jardins » présentera les jardins familiaux.
  • « Pétales d’ailleurs » fera découvrir certaines plantes originales et méconnues.

Les ateliers créatifs
D’autres ateliers, appelés créatifs, font appel au sens artistique des enfants et parfois de leurs parents. Ainsi tous pourront s’initier :

  • au tressage végétal avec Karine Mingot,
  • à la réalisation de maquettes de jardins avec deux animatrices des centres de loisirs de la ville,
  • à la fabrication de marionnettes de légumes avec Elli Drouilleau,
    Ils pourront aussi choisir de créer :
  • des petits tableaux végétaux avec Beatriz Salinas,
  • des couronnes de fleurs avec Ikea Thiais.

Les découvertes gustatives

  • Comme celle initiée cette année par le Jardins des Thorains (producteur de plantes bio) autour de la découverte de multiples variétés de menthes ou de La Fée des Bois avec les confitures.
  • Martine Esnaulte fera redécouvrir le bicarbonate alimentaire et l’ortie, Françoise Feuillié, Les plantes médicinales et épices bio.
  • On ne goutera pas la farine, mais on pourra en fabriquer avec Les Gens de la Terre qui aideront également à distinguer différents types de céréales grâce à une petite exposition didactique sur ce thème.

Les démonstrations de savoir-faire
Certains artisans feront des démonstrations comme Lucie Bernard d’Éclats d’ardoise qui découpera devant le public des morceaux d’ardoise avec des outils traditionnels et proposera de composer de petites décorations sur ce matériau.
C’est de l’art floral que présentera, (parmi d’autres activités) le CCAT et le fleuriste DG Fleurs avec ses réalisations de bouquets aux armes de la ville de Thiais.

Les présentations de nouvelles technologies et innovations
Leroy-Merlin Bonneuil fera des démonstrations avec des tondeuses autonomes et des outillages motorisés. Barbary-Plante présentera sa solution brevetée pour faciliter la germination et l’enracinement des plantes en zones extrêmes.

Les espaces paysagers
La ville d’Athis-Mons et la ville de Thiais réaliseront des espaces paysagers.

Les animations musicales et festives
Musique et danses pour tous avec « Les garçons de café », Eric, Valérie et leur orgue de barbarie, le groupe breton « les Galicels »  et l’association « Alors on danse ». « Les Mandadors », de bien curieux échassiers, déambuleront également au milieu de la foule. La Fête du Jardinier amateur offre l’occasion sympathique de se retrouver en famille ou avec des amis autour d’une table grâce à une restauration assurée tout le week-end par plusieurs associations locales et la ville d’Einbeck.

Le traditionnel Concours des jardins potagers
Les résultats de ce concours autour duquel la fête a vu le jour, il y a plus de 40 ans, seront proclamés le dimanche à 18 heures au centre de la manifestation.

Le samedi soir à 21h, dans le Palais Omnisports de Thiais : Concert de KEEN’V suivi de salves d’artifice

Informations pratiques
La Fête du Jardinier amateur
41e édition les 15 et 16 septembre 2018 de 10h à 19h
Palais Omnisports de Thiais (intérieur, extérieur), Place Vincent Van Gogh, Thiais.
Entrée, animations et spectacles gratuits.
Renseignements au tél. : 01 48 92 42 42.
www.ville-thiais.fr

Hibiscus Carrousel ‘Géant Red’

Hibiscus Carrousel 'Géant Red', Pépinière Fleurs du Sud
Chaque année à la Folie des Plantes de Nantes (49) en septembre, j’ai l’immense plaisir de découvrir les hibiscus rustiques présentés par Alain Tan (Pépinière Fleurs du Sud) et leurs immenses fleurs. Il y avait cette variété au feuillage pourpre et aux énormes fleurs simples rouge opéra : Hibiscus Carrousel ‘Géant Red’.

Hibiscus Carrousel 'Géant Red', Pépinière Fleurs du Sud (suite…)

Begonia ‘Otto Foster’

Begonia 'Otto Foster', feuillage décoratif, plante d'intérieur, La Folie des Plantes, Nantes (49)
Ce bégonia aux feuilles blanc argenté est un des achats que j’ai effectués lors de la Folie des Plantes à Nantes (49) qui se déroule ce week-end. Il y avait longtemps que je n’avais trouvé autant de bégonias à la vente sur une fête des plantes ! Mais ce rendez-vous est un incontournable pour tous les jardiniers.

Begonia 'Otto Foster', feuillage décoratif, plante d'intérieur, La Folie des Plantes, Nantes (49)C’est un très vieil hybride : B. ‘Otto Forster’ est le résultat du mariage de B. imperialis par un cultiva du B. rex. Le croisement a été réalisé par Otto Froebel en Europe en 1876.

Il s’agit d’un bégonia rhizomateux à moyen développement. Begonia ‘Otto Foster’ pousse mieux dans un terrarium sous éclairage artificiel qu’en plein air dans un appartement. Il a besoin d’une humidité atmosphérique (hygrométrie) plus élevée que la normale enregistrée dans nos intérieurs bien trop secs. Sinon ses belles feuilles ont tendance à vite se dessécher.

Begonia 'Otto Foster', feuillage décoratif, plante d'intérieur, La Folie des Plantes, Nantes (49)
J’ai acheté un jeune plant et il a rejoint l’un de mes terrariums. J’espère qu’il s’y plaira !