Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Mon balcon avant les grandes plantations…

Cette année, j’ai réussi à trouver toutes les plantes que je souhaitais planter ou replanter sur mon balcon dès le début du printemps. Une chance ! Je vais donc pouvoir maintenant me lancer dans les plantations, toutes les plantations… Vaste chantier !
Heureusement il y a le long week-end de Pâques auquel j’ai ajouté quelques jours de congés. Si le temps n’est pas trop mauvais, je vais donc pouvoir m’adonner aux joies du jardinage. Mon acacia a trouvé preneur hier matin et a pris la route pour l’Oise où il devrait prospérer. Je peux donc tout redisposer autrement. C’est parti pour la valse des jardinières !
J’ai hâte que tout soit installé à sa place, car c’est plutôt le souk sur le balcon avec des pots partout qui gênent les déplacements, des jardinières par endroit bien vides (le froid de l’hiver dernier a tué pas mal de vivaces non rustiques) et surtout plein de jeunes plants (les achats récents) qui réclament des arrosages soutenus dans leurs petits godets remplis de tourbe.Et puis tout pousse si vite en ce moment, telle cette renouée partie à l’aventure en dehors du balcon, au-dessus de la rue, 5 étages en dessous. Et dans la jardinière, elle a fait plein de drageons qui commencent à sortir.
Et j’ai plein de bébés à rempoter pour le Troc Vert de Montreuil en mai.
Les semis spontanés apparaissent maintenant un peu partout dans les jardinières… Impatiens balfouri, Impatiens namchawarbensis (oui, oui, celle à fleurs bleues), Saruma henryi, Sarcococca… J’ai bien fait de ne pas toucher aux jardinières trop vite, cela a laissé le temps aux graines de démarrer, je peux maintenant récupérer ce qui m’intéresse.

Bon, et bien y’a plus qu’à !!!

La cueillette des tulipes est ouverte à la Ferme de Gally

Il est désormais possible de cueillir les tulipes à la Ferme de Gally (78).

Simples, doubles, perroquets, fleurs de pivoines,… Jaunes, rouges, roses, blanches, vertes, noires ou striées, ce ne sont pas moins de 150 000 tulipes qui vous attendent au début du printemps dans les champs de Gally.

L’apparition des tulipes donne le coup d’envoi de nombreuses autres productions de fruits, de fleurs et de légumes qui viendront enrichir d’ici peu l’offre des champs de la cueillette de Gally. Si vous souhaitez connaître en temps réel toutes les productions qui arrivent à maturité, vous avez la possibilité d’être informé en vous inscrivant à la newsletter.
Ferme de Gally de Saint-Cyr-l’Ecole
Route de Bailly à Saint-Cyr-l’Ecole (CD7),
78210 Saint-Cyr-l’Ecole.
La cueillette se situe à 500 m de la ferme, sur la commune de Bailly. Du magasin ou de la ferme, il suffit de continuer sur la D7 en direction de Bailly pour trouver les champs au niveau du premier rond-point.
Horaires d’ouverture
D’avril à mi-novembre, 7/7 jours.
Horaires d’ouverture : 9h – 19h en pleine saison
10h – 18h en début et fin de saison
(modulables suivant les conditions météorologiques : plus d’informations au 01 39 63 30 90)

Osteospermum : des stars montantes !

Parmi les nombreuses fleurs d’été qui ornent les étals et les rayons des fleuristes ou des jardineries en ce début de printemps, les osteospermums occupent une large place.
Il faut dire qu’avec leur faux air de marguerite, ces plantes ont tout pour séduire. Grandes fleurs simples, coloris nombreux et souvent très originaux, floraison généreuse… Beaucoup d’atouts pour faire craquer jardinière et jardinier.
Il faut cependant avoir un balcon ou un jardin très ensoleillés. Ces plantes d’origine sud-africaine sont vivaces, mais le plus souvent elles sont cultivées comme des plantes annuelles car elles ne supportent pas les trop fortes gelées (il ne faut pas que la température descende en dessous de -4 °C), surtout quand elles sont installées en pots.Pour obtenir une floraison prolongée, il faut maintenir la terre toujours fraîche grâce à des arrosages réguliers. Il est recommandé de couper les fleurs dès qu’elles fanent. Des apports hebdomadaires d’engrais liquide riche en potasse et phosphore sont nécessaires pour stimuler l’apparition de nouveaux boutons floraux.

Si les osteospermums vous passionnent, faites un tour sur ce site en anglais : www.osteospermum.com

Christophe Friquet, sculpteur animalier

Christophe Friquet, sculpteur animalier, exposait quelques unes de ses oeuvres lors de la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean-de-Beauregard (91). Un bestiaire sympathique, que je vous propose de découvrir en photos…

De lames d’acier en projection de bronze, or ou argent,
l’artiste nous transmet la vision fascinante qu’il a du monde animal.
Christophe Friquet
33, rue des Écoles, 36330 Arthon.
Tél. : 06 71 12 71 64 ou 09 50 53 74 10
Site : www.friquet.com
Visite du show-room sur rendez-vous.

Claire Basler expose à la Galerie Thierry Marchand

Exposition de dessins et de peintures de Claire Basler à la Galerie Thierry Marchand du 10 avril au 30 juin 2009.

D’entrée de jeu, « l’acte dessins » de Claire Basler – sépias monochromes sur papier – nous plonge dans un univers où les sentiments sont mis à nu. Pavots, anémones, lys, soucis, voûtes d’arbres, troncs de bouleaux… expriment de façon intense et perceptible leurs personnalités comme si le dessin permettait à Claire Basler de pénétrer en profondeur la nature, de lui rendre sa dimension interne, d’accentuer le trait des formes et des ombres, de renforcer l’expression du plein et du vide.
Chaque fleur, qui danse dans sa nudité, semble avoir été piquée sur le vif : le lys se fait tour à tour espiègle et fougueux, fragile et audacieux, calme et fier ou encore digne même si un de ses pétales tombe comme une larme; le pavot aérien et délicat, s’offre au vent sans réserve, avec amusement, joie de vivre et parfois soumission; le souci se cabre avec une élégance féline, digne et majestueux. Plus loin, le tronc d’un bouleau affiche sa pleine santé et sa sérénité, bombant son torse puissant et élégant avec fierté, parfois s’accouplant à un autre en l’étreignant de ses branches; avec les voûtes d’arbres, Claire Basler nous rappelle combien la nature est tout à la fois dense, ensorcelante, mystérieuse et impénétrable.
On reconnaît ainsi à travers ses dessins son ancrage dans le sensible et la sincérité, cette poésie qu’elle fait passer comme souffle vital et qui vous fait frissonner. Claire Basler révèle ainsi le graphisme de sa peinture, la fabrication de ce qu’elle appelle l’inabouti, l’inachevé…

Avec ses peintures, deuxième acte de son exposition, Claire Basler se fait orchestratrice de la symphonie des couleurs sur le même thème végétal et le plus souvent en élargissant le cadre de ses formats afin que cette nature haute en couleur affirme sa richesse esthétique. Les pavots s’entrelacent avec bonheur dans une danse de couleurs printanières ; les anémones surgissent comme des elfes d’un marais; les sous bois calmes et apaisants s’illuminent d’une lumière rasante, douce et dorée; les herbes des dunes affichent la vigueur verdoyante de leur jeunesse; la bataille des fleurs, en hommage au peintre Paolo Ucello, offrent la douleur de leur combat et la vitalité de leur fougue…« J’ai beaucoup appris sur la vie grâce aux fleurs », déclare Claire Basler. En étant attentive au moindre de leurs frissons, de leurs changements à la lumière, à l’air et au vent, Claire Basler nous montre aussi combien elle a su leur donner des preuves d’amour.Infos pratiques :
Expositions en 2 actes, dessins du 10 avril 2009 au 13 mai, peintures du 14 mai au 30 juin 2009.
Galerie Thierry Marchand
7, rue de Bourgogne,
75007 Paris.
Ouverture du mardi au samedi, de 11 h à 19 heures.
Tél. : 01 47 53 78 82.
Site : www.galeriethierrymarchand.fr

Les rendez-vous du week-end

Demandez le programme du week-end !
Rappel des manifestations autour du jardin ou de la nature en Île-de-France et sur Paris pour le week-end prolongé du 11, 12 et 13 avril.

Exposition Jardins divers dans la galerie Fraich’Attitude à Paris (75)
Exposition Le Naturaliste, Timothy Martin dans la Mona Bismarck Foundation à Paris (75)

Grande chasse aux oeufs dans les jardins du Château de Vaux-le-Vicomte à Maincy (77) et dans 150 communes de la Seine-et-Marne (77)

Fêtes de Pâques avec grande chasse aux oeufs dans le parc du Château de Breteuil (78)
Traditionnelle course aux oeufs dans les fermes de Gally à Saint-Cyr-l’École et Sartrouville (78)
19ème édition de Côté Jardin le 11 avril à Mézy-sur-Seine (78)

Le jardin de Campagne fête le printemps à Grisy-les-Plâtres (95)

Bon week-end gourmand 😉