Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Bienvenue dans le jardin partage des Mots et Merveilles

À l’occasion de l’opération « Bienvenue dans mon jardin » qui se déroule le 13 juin 2009 un peu partout en France, le jardin partagé des Mots et Merveilles vous propose différentes activités entre 14 h 30 et 18 h 30.

Outre la présentation du jardin et les conseils de jardinage, une exposition des oeuvres de Cécile Feillet, artiste forgeron, est organisée et comme toujours, la collecte et la distribution gratuite de livres d’occasion dans le cadre du « Circul’livre« .

Rendez-vous au Jardin partagé des Mots et Merveilles,
Jardin public Paul Nizan,
9, rue de l’Industrie,
75013 Paris.

102e Concours International de roses nouvelles de Bagatelle

Le 102ème Concours International de Roses Nouvelles de Bagatelle va se dérouler aujourd’hui, jeudi 11 juin 2009. Au moment où la célèbre roseraie se pare de ses plus belles fleurs.

(Roses ‘Fanny Ardant’ et ‘Constance Spry’, roseraie de Bagatelle, Paris 16è)
(Roses ‘Joseph’s Coat’ et ‘Sahara’, roseraie de Bagatelle, Paris 16è)

La première Médaille d’Or du Concours de Roses Nouvelles de Bagatelle, réservée aux roses d’origine étrangère, fut attribuée en 1909 à Soupert & Notting pour la rose ‘Mme Segond-Weber’. Les heureux lauréats luxembourgeois donnèrent cette même année à une rose nouvelle, le nom de la roseraie parisienne : ‘Bagatelle’.
À 17 h 30, la Présidente et le Comité de l’Association Grand-Ducale des Amis de la Rose du Luxembourg remettront officiellement la rose ‘Bagatelle’ à la Roseraie de Bagatelle en présence de Son Excellence l’Ambassadeur du Luxembourg à Paris et de descendants de la famille des rosiéristes Soupert-Notting.

J’ai le grand plaisir de participer au jury du Concours et d’assister ensuite au centenaire de la rose de Bagatelle. Si la météo n’est pas trop capricieuse, je vous montrerai cette journée en photos. À suivre !

Pelargonium tomentosum

Ce géranium offre un des feuillages les plus doux au toucher et un parfum mentholé très puissant dès que l’on frôle ou froisse une feuille.

La floraison du Pelargonium tomentosum passe souvent inaperçue tant elle est discrète et peu colorée. Les petites fleurs blanches sont regoupées à l’extrémité de longs pédoncules qui dépassent le feuillage duveteux si aromatique.
Cette espèce recherchée surtout pour son parfum (mais j’adore aussi son toucher si velouté) apprécie un emplacement ensoleillé. Il est préférable d’arroser régulièrement le pied pour obtenir un feuillage luxuriant. Non rustique, ce géranium vivace doit être hiverné dans une véranda hors gel pendant la mauvaise saison.

Bon à savoir : quand le pied est suffisamment développé, coupez quelques larges feuilles et faites les sécher dans une coupelle, à l’air libre. Ajoutez-les ensuite dans un pot-pourri ou glissez-les dans des mouchoirs ou des serviettes pour leur donner un léger parfum de menthe fraîche.

Cours de jardinage à l’Écomusée de Savigny-le-Temple (77)

Thierry Régnier, moniteur à l’École du Breuil de Paris, et l’Écomusée-Ferme du Coulevrain de Savigny-le-Temple (77) vous proposent le 13 juin 2009 un nouvel atelier de jardinage sur le thème « mon jardin : que planter et comment l’entretenir ».

Atelier de jardinage de 14 h à 18 h, avec au programme la découverte ou le perfectionnement des actions à mener pour entretenir son jardin ou sa jardinière sur balcon.

Rendez-vous au Domaine de la Grange-la-Prévoté,
Stationnement allée Nicolas Guiard et collège Henri Wallon,
Entrée public avenue des Régalles,
77 Savigny-le-Temple.
Réservation auprès de Clothilde, au tél. : 01 64 41 75 15.
Tarif : 11 euros.

Grenouillettes trop envahissantes

En un peu plus d’un mois, les grenouillettes (Limnobium laevigatum) ont envahi toute la surface de mon petit aquarium Nano cube Dennerle.

Les quelques rosettes flottantes déposées début mai à la surface du bac se sont multipliées et ont occupé toute la surface libre, empêchant les plantes enracinées dans le sable de recevoir assez de lumière. Les racines des grenouillettes ont pris des proportions énormes, arrivant maintenant jusqu’au fond du bac. L’ensemble est certes très élégant, mais j’ai du supprimer les deux tiers des pieds de grenouillettes pour dégager suffisamment d’espace éclairé. J’ai même ajouté une deuxième rampe d’éclairage pour permettre aux plantes non flottantes de recevoir toute la lumière dont elles ont besoin.

En fait, on pourrait presque faire un bac planté uniquement de grenouillettes. Les feuilles occupent la surface sur laquelle elles flottent et les racines forment de grandes panaches ou plutôt un ensemble de goupillons jusqu’au sable étalé au fond de l’aquarium.