Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Le week-end prochain, tous aux Journées des plantes de Courson !

La 50ème édition des Journées des plantes de Courson (91) se déroulera les 15, 16 et 17 mai 2009, dans le très beau parc du Domaine de Courson.


2 thèmes mis en avant lors de cette 50ème édition :

  • Les géraniums vivaces
    Difficile d’énumérer toutes les qualités des géraniums vivaces tant elles sont nombreuses, la première d’entre elles étant leur parfaite adéquation aux attentes des néo-jardiniers. Faciles, ils ne demandent que très peu d’entretien. Variés (plus de 300 espèces et plus de 1000 variétés), il en existe toujours plusieurs capables de s’adapter à une situation donnée (nature du sol, exposition). En couvre-sols, en bordures, associés à des arbustes ou en pots, ils conviennent à toutes les surfaces. Si les escargots et les limaces les dédaignent, les abeilles en raffolent. Enfin, depuis quelques années, la création de nouveaux hybrides dotés de très longues floraisons – blanches, roses, lavande, bleues, mauves, rouges… et de feuillages attrayants les destine à un bel avenir ! D’ores et déjà, ils sont annoncés chez de très nombreux exposants (Jardin du Morvan, Ets Emmanuel Lepage, Pép. J.-M. Bernard, Fleurs du Sud, Hortiflor-Bureau, Jardin du Pic-Vert, Rocailles du Val, Roses anciennes André Eve…) avec en particulier les obtentions les plus récentes à l’image de Geranium ‘Orkney Cherry’ pourvu d’un feuillage bronze remarquable et d’une longue et
    généreuse floraison, présenté par les Etablissements Lepage. Pour en savoir plus, tout de suite : http://geraniums-vivaces.fr le site conçu par Dominique Evrard, détenteur de la Collection nationale française de géraniums vivaces (CCVS) qui leur consacrera une
    conférence.
  • Les plantes dépolluantes
    Réunies sous le terme de phytoremédiation, les techniques consistant à utiliser les capacités naturelles des plantes pour stabiliser, détruire ou absorber des polluants semblent devoir se généraliser. Qu’en est-il au jardin ? Quelles sont les plantes évaporantes et drainantes qui se retrouvent autant dans les articles des scientifiques que dans les catalogues des pépiniéristes ? Quels points communs existent-ils entre un Saule et un Miscanthus, entre un Datura et un Philodendron ?
    Les réponses dans la nouvelle Fiche Courson et chez de nombreux exposants parmi lesquels Arom’Antique avec des plantes alliées du jardinage naturel (consoude, tanaisie…) ; Fleurs du Sud avec une animation autour des daturas ; Tropique Production et les bienfaits illimités des prêles ; Brochet-Lanvin et une mise en scène autour des saules, ainsi que Aquatic Bezançon avec ses plantes de lagunage. Nouveau venu à Courson, Régis Juvigny (Agence Création Paysage) mettra en scène des plantes dépolluantes (peupliers, phragmites, typhas) dans un jardin de plesse accompagné de panneaux didactiques.

3 baptêmes prévus le vendredi 15 mai :

  • à 10 h 30, le baptême de la cerise Bigalise de Delbard, en présence du chocolatier pâtissier Pierre Hermé;
  • à 11 h 00, aux Pépinières Brochet-Lanvin, le mystère de la « Spirée 51 » sera levé, un nom lui sera donné en présence de Pascal Pinel, Directeur Général d’André Briand Jeunes Plants ;
  • à 11 h 30, la Rose ‘Emile Garcin’, nouveauté 2009, sera officiellement baptisée aux Roses anciennes Guillot en présence d’un parrain prestigieux, l’immense violoniste Ivry Gitlis ;

Des nouveautés à découvrir :

  • David Austin Roses, créateur de la race des « Roses anglaises » présentera quatre nouvelles introductions pour 2009 (en attente d’être baptisées) ;
  • Flos Sabaudiae enrichit son catalogue de nouvelles raretés : Androsace tapete, A. wardii, Lancea tibetica, Selaginella douglasii.
  • Dans le secret de sa Pépinière de la Thyle, Thierry de Ryckel a créé en 2008 Hemerocalle ‘Delphine de la Thyle’ dont il remarque : « Ce qui est étonnant avec Delphine, c’est le nombre de ses pétales. Normalement les hémérocalles en ont six, elle, elle en a huit ce qui lui donne un aspect très différent de toutes ses consoeurs. Une vingtaine de boutons par hampes florales, cela suffit amplement à faire de Delphine de la Thyle une nouveauté remarquable qui apporte vraiment un vent nouveau dans le genre ».
  • Aux Ets Cayeux, neuf nouveaux iris – rustiques et faciles – raviront les amateurs ; tous sont dotés d’un parfum dit « fleuri doux » (‘Cocktail’, ‘Petit Caprice’, ‘Cœur d’or’, ‘Nuit de Noce’, ‘Garnement’…). Richard Cayeux est l’auteur du Larousse Expert Iris paru en mars 2009 (cinquième ouvrage de la collection Larousse Expert);
  • Deux nouveaux érables seront à découvrir chez CECE Benoît Choteau : Acer capillipes ‘Antoine’ et Acer palmatum ‘Fujinami Nishiki’.

L’évènement jardin :
Selon les différentes vitesses de croisière des végétaux, le Jardin d’Essai de l’Observatoire des
Tendances du Jardin (OTJ) soutenu par l’Institut Jardiland, illustrera le Carnet des Tendances n°6 présenté à Courson, lors de la session d’automne 2008. Sa réalisation, confiée aux jeunes
paysagistes Marion Robert et Laurent Gongora, mettra en scène les thèmes liés à la vitesse et à sa perception. De nombreux végétaux et aménagements présenteront les partis pris à adopter au
jardin, tant par les amoureux de la vitesse pure que par les adeptes d’une certaine lenteur.
À cette occasion, les Plans-Conseils de l’OTJ seront remis au public désireux de s’inspirer des mises en scène proposées.

Des conférences :

  • Vendredi 15 mai 2009, à 16 h, FRANCIS HALLE, « plaidoyer pour l’arbre », suivie de la signature de son livre Plaidoyer pour l’arbre aux Éditions Actes Sud.
  • Samedi 16 mai 2009, à 11 h, GEORGES LEVEQUE ET PHILIPPE BONDUEL, “Modes et tendances au jardin”, suivie de la signature du livre Modes et tendances au jardin des années 60 à nos jours, photos de Georges Lévèque et textes de Philippe Bonduel, aux Éditions Ulmer.
  • Samedi 16 mai 2009, à 14 h 30, DOMINIQUE EVRARD, “Indispensables et nouveaux, les géraniums toujours beaux et utiles”.
  • Samedi 16 mai 2009, à 16 h 30, MONIQUE ET LIONEL BRAULT, “Oliveraie, jardin-santé, jardin gourmand et lieu de rencontres”, suivie d’une dégustation d’huiles et de la signature de leur livre L’oléologie, déguster l’huile d’olive comme le vin aux Éditions Edisud.
  • Dimanche 17 mai 2009, à 11 h, CLAUDIE ROGUENANT, ALBERT ROGUENANT, ALINE RAYNAL-ROQUES, DIDIER BALHOUL, NICOLAS BOUGOURD, PHILIPPE LECOUFLE, table ronde “Peut-on cultiver des orchidées en appartement ?”, suivie de la signature du livre Mille et une mini Orchidées de Claudie Roguenant aux Éditions Belin.
  • Dimanche 17 mai 2009, à 14 h 30, ALAIN BARATON, “L’Amour à Versailles”, suivie de la signature de son livre L’Amour à Versailles aux Éditions Grasset.
  • Dimanche 17 mai 2009, à 16 h 30, ERIK ORSENNA, “L’eau, école du développement durable”, suivie de la signature de son livre L’Avenir de l’eau aux Éditions Fayard.
Infos pratiques :
Parc du Domaine de Courson,
91680 Courson-Monteloup.
Tél : 01 64 58 90 12.
Site internet : www.domaine-de-courson.fr



Ouverture au public :
Vendredi 15 mai de 14h à 19h.
Samedi 16 et dimanche 17 mai, de 10h à 19h.

Tomates et Concombres de France à Bercy Village

Les producteurs de Tomates et Concombres de France vous donnent rendez-vous en plein cœur de Bercy Village (Paris 12è), du vendredi 15 au dimanche 17 mai 2009 pour faire connaître leur outil de production (la serre), partager leur savoir-faire, leur engagement pour l’environnement et leur amour du produit.

À travers la reconstitution d’une serre en verre, ce sont tous les secrets de ce mode de production qui seront révélés :
· En quoi consiste la culture hors-sol ?
· Quels sont les atouts d’un point de vue environnement (économie d’eau, moins de traitements, protection biologique intégrée…) ?
· Comment naît une variété de tomates ? D’où vient son goût ?

Dans une ambiance festive, des animations et des dégustations autour des boutiques de Bercy Village viendront ponctuer le week-end :

Atelier Cuisine Musicale : vendredi 15 et dimanche 17 mai.
Un atelier de rencontre et de découverte où le public pourra construire et essayer des instruments de musique à base de tomates et concombres. Un rendez-vous ludique et pédagogique…

Démonstration culinaire : samedi 16 mai.
Une animation conviviale, synonyme de plaisir et de partage, où les visiteurs pourront déguster de nombreuses recettes à base de tomates et de concombres. De quoi satisfaire les plus gourmands !

Et tout au long du week-end…
Présentation des différentes variétés de tomates, dégustation d’associations goûteuses dans les boutiques, animations pour les enfants, dégustations de cocktails et de smoothies à la tomate et au concombre dans les restaurants et bars de Bercy Village…

Rendez-vous à Bercy Village,
Paris 12ème.

Métro : ligne 14, station Cour Saint-Émilion.

Vendredi 15 mai 2009 – de 14h à 20h.
Samedi 16 mai 2009 – de 11h à 19h.
Dimanche 17 mai 2009 – de 11h à 19h.

Le saviez-vous ?
En France, près de 80% des tomates et concombres sont cultivés sous serre.
Plus d’informations sur les sites :
www.tomates-de-france.com
www.concombres-de-france.com

Un nouveau site pour Vacherot & Lecoufle

Le 15 mai 2009, le site Internet de Vacherot & Lecoufle, www.vacherot-lecoufle.fr, accueille le printemps sous le signe de la nouveauté et devient www.lorchidee.fr


Comment rendre sa maison plus écolo et plus déco ? Réponses sur www.lorchidee.fr !

Plus d’infos, plus d’astuces vertes, plus de conseils pratiques pour fleurir en douceur les nombreuses pièces de votre maison !

Vente en ligne d’une collection exceptionnelle de près de 200 orchidées, accompagnées de pots déco et d’accessoires incontournables !

Un ailanthe curieusement panaché…

En me promenant dans Paris le week-end dernier, je suis tombé en admiration devant un jeune pied d’ailanthe au feuillage incroyablement panaché de crème et de rose…
Feuillage surprenant pour un ailanthe ou vernis du Japon (Ailanthus altissima), habituellement vert foncé. Mais ces couleurs ne proviennent pas d’une soudaine mutation ou d’une bizarrerie de la nature… Plutôt les effets dévastateurs d’un bon coup de désherbant !

Le saviez-vous ?
L’ailanthe appartient à la famille des… Simaroubacées. Originaire de Chine, il a été introduit en France à la fin du 18è siècle. Très envahissant, il se propage aussi bien par graines que par des rejets qui apparaissent tout autour du pied mère.

Fleur des murs : la cymbalaire

Les petites cymbalaires des murs ou ruines de Rome (Cymbalaria muralis) commencent à fleurir. Charmantes, tout simplement !
Cette petite plante vivace n’a pas attendu la grande mode des murs végétaux pour partir à la conquête des vieux murs et des tombes plutôt ombragés dans les villes.On se demande parfois dans quoi elle arrive à pousser ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas besoin d’un gros pot pour survivre.
Je n’ai jamais réussi à acclimater cette petite sauvageonne sur mon balcon. Les pieds que j’ai transplanté ou que j’ai acheté (dans les rayons plantes vivaces, il existe même une variété à fleurs blanches) ont toujours végété et fini par péricliter. Et pourtant elle pousse bien dans une jardinière, la preuve…Je vais retenter ma chance cette année si je trouve quelques godets au hasard d’une fête des plantes…

Taille printanière des plantes vivaces

Les plantes vivaces ayant une floraison estivale ont souvent besoin d’une petite taille au printemps, quand les touffes se sont déjà bien développées.

(avant)

(après)

Cette taille légère qui s’apparente à un pincement permet à la plante de mieux s’étoffer, de garder un port plus trapu et ramifié. Le résultat en fin d’été est spectaculaire : finies les touffes qui s’avachissent de tous les côtés, qui se dégarnissent à la base et deviennent très moches. Bien au contraire, les fleurs sont plus nombreuses et les plantes se tiennent bien droites, sans trop s’étaler sur leurs voisines.

Le bon gesteIl ne s’agit pas de ratiboiser la plante au ras du sol,
mais simplement de couper l’extrémité des tiges,
en sectionnant chaque tige juste au-dessus d’une feuille.
Pas besoin de ciseaux ou de sécateur,
le pouce et l’index suffisent en général.

Sur mon balcon, cette opération rapide et facile m’assure des plantes plus ramifiées (en photo, un strobilanthe), qui résistent mieux aux coups de vent et qui ne s’écroulent pas sur leurs voisines. Cela ne retarde pas les floraisons et j’ai davantage de fleurs.