plante exotique

Présentation, description ou toute autre information concernant les plantes exotiques, notamment des conseils de culture

Sansevieria canaliculata ‘Dwarf’

Lors de ma visite à la boutique des plantes dépolluantes, Green Factory, j’ai craqué pour un petit sansevieria, présenté dans un pot design : Sansevieria canaliculata ‘Dwarf’.

Enfin, je suppose qu’il s’agit de cette espèce, car elle n’était pas identifiée, comme la plupart des sansevierias que l’on trouve dans le commerce. Les feuilles fines sont pointues, arrondies avec une dépression d’un côté. Taille miniature pour le moment, mais cela ne veut rien dire, car on trouve tellement de plante nanifiée ou proposée à un stade juvénile… Mais quand bien même il pousserait, je lui trouve un air sympathique !Couleur vert clair pour les nouvelles pousses, vert foncé marbré de vert plus foncé pour les feuilles plus agées. Son faible encombrement actuel permet de le placer un peu partout, sur un coin d’étagère, près de l’ordinateur (les cactées et autres plantes grasses sont réputées bénéfiques pour atténuer les ondes électromagnétiques qui se dégagent de cet appareil ou de la télévision), un rebord de fenêtre…
Et une plante de plus dans l’appartement ;-)))

Green Factory, la boutique des plantes dépolluantes

Ouverte depuis seulement trois semaines dans le 3ème arrondissement de Paris, Green Factory propose une sélection de plantes d’intérieur choisies pour leurs propriétés dépolluantes.
Belle petite boutique dans une rue au nom surprenant quand on ne la connaît pas, la rue du Pont aux Choux… Cela laisse rêveur !
Point de chou dans cette nouvelle échoppe, mais de belles plantes d’intérieur, soigneusement rempotées avant d’être mises en vente par le propriétaire des lieux qui vous dispensera moultes conseils sur chacune.
Green Factory propose une plante de saison. La plante de l’été, c’est le dracaena ou dragonnier (Dracaena marginata), une excellente plante d’intérieur très robuste, élégante, qui convient aussi bien aux intérieurs contemporains que plus classiques. Recommandée pour les appartements exposés aux gaz d’échappement ou chargés de formaldéhyde, toluène et autres polluants atmosphériques trop fréquents dans nos intérieurs modernes, sans oublier les appartements des fumeurs où cette plante graphique ne peut qu’être bénéfique.

Un nouveau lieu pour les jardiniers de ville à découvrir…

Green Factory
20, rue du Pont aux Choux,
75003 Paris.
Tél. : 01 42 74 37 72.
www.greenfactory.fr
(Métro : ligne 8, station Saint-Sébastien-Froissart)

Les bébés de la phalangère

Achetée dans un petit godet de 10 cm de diamètre au printemps dernier, mon pied de phalangère (Chlorophytum) se développe à vue d’oeil. Les nouvelles feuilles, mais aussi de grandes ramifications portant des fleurs et des stolons, ne cessent d’apparaître.

Cette variété à feuilles vert foncé marqué d’un fin liseré blanc argenté sur le bord du limbe est très élégante. Les stolons émis en tous sens se terminent par des petites plantes en tous points identiques au pied mère, les petites fleurs blanches apparaissent le long des tiges.

Le plus souvent, cette plante à feuillage décoratif est cultivée comme plante d’intérieur. Mais en fait elle pousse très bien dehors pendant la belle saison et forme vite de belles touffes si on l’installe à mi ombre ou à l’ombre claire. En suspension, dans une jardinière avec d’autres plantes d’ombre, mais aussi dans les parterres, comme ici avec des impatiens Walleriana-hybride.Une belle corbeille classique présentée dans le parc des Buttes Chaumont (Paris 19ème).

Manhattan, étagère de douche ou de plantes…

Quand on manque de place, il faut avoir des idées, plein d’idées pour trouver toujours plus de coins où installer ses nouvelles plantes d’intérieur. En passant chez Leroy Merlin, j’ai acheté une étagère télescopique Manhattan, vite installée.

Initialement, cette étagère chromée est vendue pour la salle de bain, où elle s’installe dans un des coins de la baignoire ou de la douche. Le tout sans avoir à visser ou clouer quoi que ce soit. Pour moi, c’est devenu une étagère à petites plantes d’intérieur. Les quatre étagères triangulaires sont étroites et n’acceptent que des petites potées, 10 à 12 cm de diamètre au maximum, mais c’est déjà très précieux. Et surtout, l’ensemble n’occupe pas de place au sol et se loge idéalement entre mes deux battants de porte-fenêtre.

En hiver quand la fenêtre sera le plus souvent fermée, je peux même tourner l’une ou l’autre des étagères pour que les plantes reçoivent le maximum de lumière possible, sans trop gêner celles qui sont plus en arrière (ni cacher le soleil de la chatte frileuse).

Je suis assez content de mon acquisition et de mon détournement, si vite installée…

Belle floraison du Ruellia graecizans

Mes deux pieds de Ruellia graecizans fleurissent sans interruption, tout particulièrement la variété à fleurs blanches.

Ces plantes d’intérieur faciles à cultiver fleurissent presque toute l’année, mais chez moi, elles reçoivent davantage de lumière pendant la belle saison, ce qui explique la floraison plus généreuse.

Cette espèce de ruellia est rarement proposée à la vente, ce qui est dommage. Le feuillage est brillant, les fleurs se renouvellent sans discontinuer et la plante n’est pas trop volumineuse. Une belle Acanthacée, parfaite pour les petits intérieurs. Seul bémol, corvée de balayage quasi quotidienne, car autant de nouvelles fleurs, autant de fleurs fanées qui tombent sur le sol, suivies quelques temps après par les fruits qui s’ouvrent, libèrent leurs graines noires et tombent aussi. Je râle, mais je les adore mes ruellias !

Les perles de l’anthurium

Lors du dernier salon Edénia, j’ai acheté un petit plant d’anthurium, Anthurium scandens. Cette plante d’intérieur de la famille des Aracées ne paye pas de mine, mais elle a une floraison surprenante. Les fleurs ressemblent à des perles, nacrées et améthyste.

Fleur ou fruit ? Fleur et fruit ? Je ne sais…
La plante n’est pas très vigoureuse, la floraison n’est pas non plus très généreuse, mais elle intrigue. Une curiosité pour collectionneur en manque de place !