plante annuelle

Les plantes annuelles sont des plantes qui vivent moins d’un an, et qui accomplissent donc leur cycle de vie en une seule année. Présentation, description d’espèces et de variétés, conseils de culture.

Couleur d’orange, parfum de pamplemousse

Oeillet d'Inde, Tagetes, Astéracées, balcon, Paris 19e (75)
Le tout petit plant d’oeillet d’Inde à parfum de pamplemousse est maintenant devenu une belle et grosse touffe qui déborde de son pot de toutes parts et qui est toujours couvertes de petites fleurs étoilées d’un orange clair et éclatant.

Oeillet d'Inde, Tagetes, Astéracées, balcon, Paris 19e (75)
Au moindre froissement, au moindre courant d’air, des effluves d’agrume sont perceptibles et viennent embaumer le balcon. En attendant de profiter des senteurs chocolatées du cosmos qui refait enfin des boutons floraux.

Abondante floraison du diascia

Diascia, fleur, balcon, Paris 19e (75), été, août 2017, photo Alain Delavie
Le petit pied de diascia à fleurs rouge écarlate s’est bien développé et s’est couvert d’une belle profusion de petites fleurs incandescentes à souhait. Comme une multitude de minuscules coquelicots !

Diascia, fleur, balcon, Paris 19e (75)
La plante est autonettoyante et les petites fleurs se renouvellent sans cesse au fil des jours, les nouvelles se dressant toujours un peu plus haut. Une jolie plante qui ne fait pas dans l’esbrouffe mais avec une présence forte quand même. Et puis son petit développement est idéal pour les balcons et les rebords de fenêtre.

Bouton floral de tournesol

Bouton floral de tournesol, Helianthus annuus, Astéracées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)Je n’avais jamais vraiment fait attention aux boutons floraux des tournesols, trop attirés par les grandes fleurs rayonnantes beaucoup plus spectaculaires. Mais en y regardant bien, cette pièce florale est très graphique.

S’il s’agissait d’un tournesol de grande culture, il serait au stade physiologique du bouton floral, plus précisément au Stade E4 (57) qui correspond au moment où le bouton est nettement dégagé des feuilles à l’horizontale. Son diamètre varie alors de 5 à 8 cm. Une partie des bractées se déploie. Ce qui est le cas pour le bouton floral que j’ai photographié, mais sur une variété ornementale.

Soleil en fleur

Rudbeckia hirta 'Indian Summer', Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Le soleil a fait des petits dans les parcs et jardins parisiens où de nombreuses fleurs se sont parées de ses belles couleurs dorées et de sa lumière. Pour ce début de semaine estivale, je vous propose donc une petite balade fleurie et ensoleillée au jardin.

Tournesol, Helianthus annuus, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Avec un tournesol bien sûr, fleur du soleil par excellence. Mais ce n’est pas la seule…

Hélénie, Helenium, Parc Floral, Paris 12e (75)Ces hélénies dorées sont certes moins imposantes que leur cousin tournesol, mais elles n’en sont pas moins éclatantes. (suite…)

Coléus noir

Coleus, Solenostemon scutellorioides, feuillage noir, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette année, le Jardin des Plantes de Paris présentent quelques parterres où les feuillages et les floraisons noires sont mises en valeur. Parmi les espèces présentées, ce coléus arbore une couleur uniforme d’un pourpre noir intense.

Coleus, Solenostemon scutellorioides, feuillage noir, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Un pied de Begonia ‘Dragon Wing’ pour une profusion de fleurs

Begonia 'Dragon Wing', Bégoniacées, balcon, Paris 19e (75)Cette grosse masse de feuillage couverte d’une multitude de fleurs rouges, et bien cela n’est qu’un seul pied de bégonia ‘Dragon Wing’, mon bégo bien aimé.

Même si certains pensent que je radote, que je me répète, que je fais une « bégonite » aigüe, que je deviens un obsessionnel du bégonia, et bien tant pis ! Je ne le dirai jamais assez combien cette variété de bégonia est pleine de qualités.Pour ceux qui ne connaîtraient pas (est-ce possible, non mais !), ce bégonia n’est jamais malade, toujours fleuri (et même beaucoup fleuri), autonettoyant et doté d’une belle vigueur (sans aucun dopage).

Le roi des balcons ombragés, c’est lui !