arbre ou arbuste

Les végétaux qui entrent dans l’une ou l’autre des catégories, arbre ou arbuste

L’arbre poubelle du square Langlois

En sortant de l’expo récup, faites un petit détour par le square Charles-Victor Langlois, en passant par la rue du Clos des Blancs Manteaux (Paris 4ème). Il est situé à quelques pas de l’Espace d’animation des Blancs Manteaux. Vous y découvrirez un surprenant et sympathique arbre poubelle.N’est-il pas beau cet arbre poubelle ?
Selon l’endroit où vous l’observez, vous le voyez au printemps, en été,en automne,ou en hiver.

Recyclage des sapins de Noël à Paris

Opération de recyclage des sapins de Noël dans Paris du 2 janvier au 1er février 2009.

Chaque année, les nombreux sapins jetés sur la voie publique doivent être incinérés au même titre que les ordures ménagères, ce qui est coûteux pour la collectivité et contraire au développement durable.

Pour inciter les Parisiens à faire un geste écologique et économique en déposant leur sapin dans un espace spécialement aménagé dans un jardin au lieu de l’abandonner dans la rue, la Ville de Paris a mis en place en 2007 une opération de recyclage qui a rencontré un vif succès puisque 15 000 sapins ont ainsi été récupérés. Ces sapins sont transformés en broyat, utilisé soit comme paillage directement répandu sur les massifs des jardins parisiens, soit comme composant pour la fabrication de compost.

Les sapins, sans décoration, non floqués et sans sac, pourront être déposés du 2 janvier au
1er février dans 95 points d’apport volontaire se situant dans les jardins de Paris.
La liste des l’ensemble des parcs et jardins participant à l’opération et l’emplacement du point
de collecte est consultable sur le site www.paris.fr, rubrique « Parcs & Jardins », « offrez une
deuxième vie à votre sapin
».

Arbre de lumière

La période des fêtes de fin d’année et les nombreuses décorations installées dans la capitale réservent des petites surprises, des moments de plaisir à savourer dans l’instant. Tel cet arbre de lumière installé dans le bas de l’avenue Laumière et à l’angle de la rue Petit (Paris 19ème). Vision magique dès la tombée de la nuit… J’adore !Courez le voir sans trop tarder, les illuminations devraient bientôt disparaître. Et profitez-en pour prendre une photo ou plusieurs et envoyez-les sur le site Paris illumine Paris.

Cerisier d’hiver « by night »

Un des cerisiers d’hiver (Prunus x subhirtella ‘Autumnalis’) qui ornent l’avenue Jean Jaurès dans le 19ème arrondissement de Paris est davantage fleuri que les autres. Je l’ai pris en photo ce soir et voici le résultat vu à la lumière d’un lampadaire.Paysage surprenant, on dirait presque un clair de pleine lune (ce qui n’est pas le cas ce soir, le croissant lunaire est tout mince). Quelque part au Japon, dans la lointaine Asie… Ou n’importe où vos rêves vous portent. Tout simplement avenue Jean Jaurès (Paris 19ème), pas très loin du métro Laumière.Une vision fleurie fort sympathique pour finir l’année en beauté. Le froid persistant n’empêche pas ce bel arbuste de fleurir ! Par contre il incite le photographe à se carapater bien au chaud plutôt que de traîner dans Paris en quête de belles vues jardinières…

Le cerisier d’hiver brave le froid

Tout aussi fidèle au rendez-vous que le jasmin d’hiver, le cerisier d’hiver (Prunus x subhirtella ‘Autumnalis’) se couvre en ce moment de petits bouquets de fleurettes blanc rosé.Sous un aspect fragile, cet arbuste est en réalité tout à fait rustique et très florifère. Les fleurs diaphanes résistent bien aux intempéries et aux températures froides, comme le prouvent ces photos prises hier dimanche, par un bel après-midi ensoleillé mais ô combien glacial.
Plusieurs spécimens décorent l’avenue Jean Jaurès dans le 19ème arrondissement de Paris, en compagnie de belles touffes de mahonias aussi fleuries.

Le jasmin d’hiver est fidèle au rendez-vous

Comme il porte bien son nom, le jasmin d’hiver. Cette année à Paris, il est déjà fleuri en fin d’automne, qu’importe, ses petites fleurs jaunes sont un bonheur dans la grisaille.Cet arbuste (Jasminum nudiflorum) qui donne des longues tiges souples faciles à palisser est parfaitement rustique et ne craint pas les fortes gelées. Qu’il pleuve, vente, gèle ou neige, ses rameaux se parent de petites fleurs simples jaune vif, en forme d’étoiles.Fleurs sans parfum contrairement à la plupart des jasmins, mais ce n’est pas bien grave.
À installer en haut d’un talus, contre une façade, un mur ou une clôture, mais de telle façon que l’on puisse le regarder de l’intérieur de la maison, au chaud derrière la fenêtre.
Celui qui est ici photographié pousse dans le jardin d’acclimatation (Bois de Boulogne, Paris 16ème), mais il y en a bien d’autres pieds de jasmin d’hiver à découvrir dans Paris et en Île-de-France. En avez-vous repérés ?