Exposition « Fleurs et fruits au jardin, entre patrimoine et innovation »

Exposition d'automne, Orangerie, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris, septembre 2016Cette année la conservation du jardin du Luxembourg propose une exposition horticole sur le thème du patrimoine et de l’innovation illustré à travers les fleurs et les fruits du jardin du Luxembourg. Il s’agit de mettre en lumière certaines richesses végétales et certains savoir faire qui font la réputation de ce haut lieu de patrimoine, mais aussi de montrer comment patrimoine et innovation dialoguent et se nourrissent mutuellement.

L’exposition propose sur environ 600 m2, un parcours en trois temps autour de la collection fruitière, des plantes d’orangerie et des décorations florales du Jardin au cours duquel le rôle et les compétences respectives des structures de conservation et d’innovation françaises seront mis en lumière. Des mises en scène végétales et des présentations interactives permettront au public de découvrir des secrets de jardiniers mais aussi des secrets de chercheurs et de producteurs.

Le jardin fruitier
Le parcours commence par l’évocation d’un verger et la mise en scène des formes fruitières dont la très fameuse palmette à 19 branches plantée par A. Rivière en 1867. La séquence invite à découvrir l’histoire de la collection conservatoire de variétés chartreuses de pommes et de poires du jardin du Luxembourg mais aussi les savoir-faire qui s’y rattachent, présentant diverses techniques de greffage, de taille, d’ensachage, de fruits marqués, à travers des vidéos, des démonstrations et des panneaux didactiques. La collection de fruits en plâtre du Jardin du Luxembourg ainsi que sa collection d’aquarelle seront également présentées de manière exceptionnelle, mettant en lumière la formidable diversité de ce patrimoine vivant. Un atelier permettra également de s’initier à la pomologie et de gouter des fruits devenus introuvables sur les étals.

Cet espace permettra par ailleurs de découvrir les réseaux et les missions des conservatoires de ressources génétiques, et des programmes nationaux et européens de sauvegarde et de recherche qui s’y attachent, de découvrir, le travail des chercheurs, et comment ont été créées les pommes que nous consommons aujourd’hui, et quelles seront celles que nous consommerons demain. Le rucher du jardin du Luxembourg sera également à l’honneur. Des animations présenteront l’histoire de ce rucher, le rôle de ses ouvrières, ainsi que les problématiques actuelles autour des abeilles.

Enfin, un espace librairie proposera toute une série d’ouvrages autour des thèmes de l’exposition, du beau livre au guide de jardinage. Un tout nouvel ouvrage, la collection fruitière du jardin du Luxembourg, édité par le Sénat à l’occasion de cette exposition, sera également proposé à la vente en avant-première. Cet ouvrage, richement illustré et aux références bibliographiques uniques, retrace les 350 années de l’histoire mouvementée de la collection fruitière et des hommes qui se sont mis à son service. Il présente la collection contemporaine et les multiples enjeux sociétaux qui s’y rattachent. Il dévoile les savoir-faire particuliers du jardin du Luxembourg en matière d’arboriculture fruitière et décrit même une cinquantaine des fruits les plus emblématiques de l’époque chartreuse et de l’histoire du jardin du Luxembourg.

 L’orangerie
La deuxième séquence de l’exposition fait pénétrer le visiteur dans une orangerie en hiver. Orangers, palmiers, lauriers roses et grenadiers forment un couvert dense et parfumé, attendant la fin des frimas pour reprendre leurs quartiers d’été. Dans cet espace secret, le visiteur découvrira l’histoire des orangers, leur arrivée en Europe, l’engouement des italiens et de l’Europe toute entière pour ces plantes exotiques, l’histoire des orangeries du jardin du Luxembourg, et celle de ses orangers.

Les modes de cultures des orangers et les petits secrets des jardiniers du Luxembourg pour cultiver en pots ces arbres parfois plus que bicentenaires seront dévoilés, dont certains appareils étonnants comme un immense portique permettant de lever des plantes de plusieurs tonnes afin de les rempoter. Une collection d’agrumes sera présentée qui fera découvrir l’étonnante variété de forme de taille et de couleur de ces fruits. Le travail des chercheurs pour l’amélioration et l’adaptation de ce fruit à haute valeur économique sera également abordé. Un atelier fera ressentir la diversité aromatique de ces feuillages et des vidéos emmèneront le visiteur en Corse, à San Giuliano, pour une visite immersive et interactive du verger de collection de l’Inra. Les plus gourmands pourront suivre des vidéos présentant des recettes de cuisine utilisant leur fruit, leur peau ou même leurs feuilles.

Les fleurs
La visite de l’exposition se termine avec les fleurs. Le visiteur pénètre dans un espace beaucoup plus ouvert où une serre de 8 m de long trône en partie centrale. La multitude de plantes annuelles cultivées par le jardin du Luxembourg pour réaliser ses fameuses décorations florales y seront présentées de manière graphique et ludique. Des panneaux didactiques permettront aux visiteurs de toucher du doigt le rôle du fleurissement urbain, la volatilité de la gamme végétale qui s’adapte sans cesse à de nouvelles contraintes culturales et tendances végétales.

Certaines techniques de plantation ou d’entretien propres au jardin du Luxembourg seront également présentées. Le public pourra découvrir des métiers confidentiels, comme celui de tendanceur végétal, qui décrypte les gammes à développer. Ou le travail effectué par les spécialistes du GEVES, garants de la qualité des graines commercialisées. Des animations, des vidéos et des jeux permettront au visiteur de se tester à l’art de la reconnaissance de graine ou de découvrir de nouvelles plantes. Il pourra également voter pour le futur dahlia ‘Jardin du Luxembourg’ et participer à l’évaluation de nouvelles obtentions présentées en avant-première pour l’occasion.

Le visiteur pourra conclure sa visite par une promenade dans le jardin du Luxembourg. Il y admirera les compositions végétales thématiques installées au pied de l’orangerie présentant les nouvelles tendances en matière de fleurissement ou de jardinage urbain : plantes mellifères, plantes sensorielles, carré gourmand ou encore floraisons longue durée. Il pourra également suivre une promenade qui l’emmènera à la découverte de massifs floraux de style variés où il observera en situation quelques-unes des plantes qu’il aura découvertes dans l’exposition. Enfin, ses pas l’emmèneront peut être jusqu’au jardin fruitier où il contemplera la multitude de variétés et de formes que le verger donne à voir.

Exposition d'automne, Orangerie, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris, septembre 2016Informations pratiques
Du jeudi 15 septembre au mercredi 28 septembre 2016
Orangerie du Jardin du Luxembourg
5, rue Guynemer et 19 bis, rue de Vaugirard, 75006 Paris.
De 10 h à 18h30. Entrée libre.
RER : station Luxembourg.
Métro : ligne 10, station Odéon.
Bus : lignes 58, 84 et 89.

Commentaires (2)

  1. Josette

    Comme Tina, je dis  » Chanceux Parisiens « ! Programmes très intéressants.

  2. Tina de Nissa

    Chanceux Parisiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *