Le retour du bégonia tubéreux inconnu

Bégonia tubéreux à feuillage pourpre sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Depuis trois ans, je retrouve au début du printemps dans les jardineries ce joli bégonia tubéreux aux feuilles en aile d’ange d’un pourpre intense et aux fleurs simples orange vif présenté en godet. Aucun nom de variété bien sûr…

Bégonia tubéreux à feuillage pourpre sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Je me passerai donc de son petit nom, mais pas du plaisir de cultiver ce bégonia haut en couleurs. De type tubéreux, proche des hybrides de Begonia boliviensis comme les B. Summerwings, mais avec des feuilles plus larges et un port qui semble plus dressé (mais le plant est très jeune, les tiges peuvent se courber en poussant). À priori à cultiver en situation assez lumineuse, avec quelques heures de soleil non brulant.

Je l’ai installé tout seul dans une suspension en forme de demi lune où il pourra pousser autant qu’il le souhaite sans être gêné par une autre plante. Et je lui ai réservé le côté le plus ensoleillé du balcon.

Commentaires (2)

  1. @nnie54

    Je pensais que les bégonias préféraient l’ombre ou du moins la mi-ombre. Les miens ont grillé l’année dernière même protégés. Que nous réserve cette année comme été ?…
    @nnie

  2. jpp

    Mes bégonias placés sous serre froide ont passé l’hiver sans encombre. J’en ai ressorti une dizaine pour égayer des potées un peu tristes. Un peu osé : pourvu qu’il ne gèle pas trop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *