2014, une année à prunes

Quetsches, prunes bleues, © Barbara Pheby / Fotolia.comSelon l’Association d’Organisations de Producteurs nationale (AOPn) Prune, 2014 est une bonne année pour la production des prunes françaises. Quantité et qualité sont au rendez-vous !

Créée en janvier 2009, l’AOPn Prune regroupe des producteurs et des expéditeurs au sein d’une même structure dont l’objectif est de défendre et promouvoir la production de prunes et de dynamiser leur consommation. L’AOPn Prune regroupe plus de 700 producteurs. Leurs récoltes représentent 25 000 tonnes de prunes.

La production de prunes en France
Les pruniers ont besoin de soleil mais n’aiment pas les vents forts. En revanche, ils ne craignent pas le froid (jusqu’à -17°C) et peuvent être cultivés en altitude, jusqu’à 1 000 mètres. C’est pourquoi, on en trouve beaucoup en région Midi-Pyrénées. Selon le degré de précocité des variétés, la récolte peut s’étendre de début juillet à fin septembre. La saison de la prune est relativement courte, il faut vite en profiter.

La France produit environ 65 000 tonnes de prunes par an, avec trois grands bassins de production :

  • Le Sud-Ouest : 50 % de la production, avec une gamme variétale très large où la reine-claude occupe une place de choix.
  • L’Est : 20 % de la production avec essentiellement la mirabelle de Lorraine et la quetsche.
  • Le Sud-Est : environ 15 % de prunes de différentes variétés.

Les 15 % restants représentent les prunes issues des jardins familiaux. Il s’agit du deuxième fruit le plus cultivé en superficie en France.

Le saviez-vous ?

  • 71% des ménages français consomment en premier des mirabelles, puis des reines-claudes, suivies par les quetsches et les prunes américano-japonaises.
  • 2,4 kg de prunes ont été achetés en moyenne par foyer en 2013.
  • 92% des Français estiment que le critère de choix le plus important pour la prune est sa couleur.
  • Les prunes se récoltent à maturité, car une fois cueillies, elles ne mûrissent plus.
  • Peu calorique (52 kcal/100g), très riche en fibres et pleine de vitamines, la prune est par excellence le fruit à croquer pour être au top cet été ! Constituée à 80 % d’eau, elle vous apporte quantité de minéraux et oligo-éléments. C’est le petit fruit idéal pour se désaltérer.
  • Il existe plus de 400 variétés de prunes. Les variétés les plus populaires sur nos marchés sont au nombre de 12, avec 4 couleurs différentes.

J’avoue avoir un faible pour la Mirabelle de Lorraine, la Reine-Claude et la quetsche. Jaune, verte et bleue ! Et vous ?

Commentaires (5)

  1. Tina de Nissa

    Verte, jaune et bleue.

  2. jpp

    Abondantes mais pas très sucrées en Haute-Marne. Beaucoup de madeleines (branches trop chargées cassant), mirabelles excellentes . On a abandonné les quetsches à leur triste sort : pas mûres et véreuses effectivement.
    Pour rester dans les fruits, si vous passez 93 Rue de Crimée (19ème) , entrez voir la vigne de Saint-Serge : pour le moment, j’en suis très fier !

  3. @nnie54

    Ici dans l’est la mirabelle est reine avec les quetsches que nous aimons tout particulièrement. Beaucoup n’aiment pas la reine-claude et pourtant c’est un fruit à privilégier en confiture ou en salade de fruits.. Merci pour tous ces chiffres…
    @nnie

  4. Josette

    Des pruniers j’en ai plusieurs dans le jardin. Mirabelles moyen pour le sucré, quetsches à foison mais la plupart du temps véreuses, quant aux reine-claude que j’aime beaucoup il y en a plein mais pas du tout sucrées ! Dur dur !

  5. nanou19

    chouette je vais pouvoir faire des confitures , parce que cette année tintin
    pour les abricots , chers et et pas excellents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Partages
Partagez21
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez