Archive journalières: 14 mars 2011

Conférence « Les graminées : lesquelles, pourquoi, comment ? »

Aujourd’hui lundi 14 mars 2011, conférence de la paysagiste Elisabeth Bernard-Lepage sur les graminées à la Maison Nicolas Barré, Paris 6e (75).

Quelles graminées choisir pour son jardin ?
Pour quels sols et quelles expositions ?
Comment les associer, entre elles ou avec d’autres vivaces ?

La paysagiste Elisabeth Bernard-Lepage répondra à ces questions au cours d’une conférence qu’elle souhaite aussi interactive que possible, en nous expliquant à l’appui d’exemples concrets, comment bien utiliser ces plantes.

Décoratrice dans une vie « antérieure », Elisabeth Bernard-Lepage a conservé la même approche avec les jardins : elle aime les jardins où il fait bon vivre. Ceux qui nécessitent un minimum d’entretien, les jardins libres où les plantes «vivent leur vie » comme les graminées qui offrent au fil des saisons leurs mille nuances et n’en finissent jamais de nous surprendre. En témoigne l’espace qu’elle a conçu en collaboration avec la ville d’Angers dans le Parc de Balzac.

La conférence est organisée par l’association Vivaces & Cie.

A 17 heures, à la Maison Nicolas Barré,
83, rue de Sèvres,
75006 Paris
.
Métro : ligne 10, station Vanneau; ligne 12, station Sèvres-Babylone.
Renseignements au tél. : 01 44 93 96 65.

Le réveil des heucherellas et tiarellas

Les pieds d’Heucherella ‘Sweet Tea’ et de Tiarella ‘Heronswood Mist’ et ‘Mystic Mist’ ont vite montré des signes de reprises dès que les températures hivernale se sont adoucies. Curieusement, ce sont les hampes florales qui se dressent les premières au-dessus des touffes alors même que les nouvelles feuilles commencent juste à sortir.

Départ de la végétation sur mon balcon

Potée d'Heucherella 'Sweet Tea' et de Liriope muscari 'Variegata', sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

À ce rythme là, les potées seront fleuries dès le début du printemps s’il n’y a pas de coup de gel tardif.

Le départ de la végétation sur mon balcon

Potée de Tiarella 'Mystic Mist' sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Les feuillages ont besoin de se refaire une beauté après l’hiver. Mais il y a plein de petites feuilles qui commencent à sortir. Toutes ces plantes vivaces achetées l’automne dernier se sont bien comportées en hiver. J’espère qu’elles vont prendre une belle ampleur cette année.

Rhododendron très précoce

Que les forsythias, certains cerisiers à fleurs et les corètes soient fleuris avant la fin de l’hiver, cela ne m’étonne pas vraiment, car ces arbustes fleurissent au moindre redoux. Mais découvrir un superbe rhododendron couvert de fleurs dans un jardin parisien, c’est un peu plus surprenant à une semaine de l’arrivée officielle du printemps.

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

D’habitude, ce sont les jardineries qui nous montrent des potées de rhododendrons couverts de fleurs bien avant la période de floraison habituelle. Mais Paris a un microclimat particulier, le froid y est moins intense que dans la lointaine banlieue… Et puis si la plupart des rhododendrons hybrides fleurissent vers la mi ou fin avril ou en mai, parmi les espèces botaniques, Rhododendron sutchuenense, qui ressemble beaucoup à celui photographié, est donné fleurissant fin mars.

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

C’est encore un signe, le printemps n’est plus très loin !!!

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Bon à savoir :
Le Jardin James Joyce est accessible par la rue Georges Balanchine, dans le 13e arrondissement de Paris. Ses allées pavées mènent à une grande pelouse centrale de 826m², dont 664m² sont accessibles au public, et à une aire de jeux pour tout-petits.

Ce jardin a une composition originale constituée d’une trame minérale très rigide, accompagnée de tables d’arbustes persistants, et d’une trame végétale très libre, qui s’étend au-delà du jardin, dans l’espace public.

Une aire de jeux de ballons clôturée se trouve à proximité du square.

Le Jardin James Joyce rend hommage depuis 2007 aux 14 enfants victimes de l’incendie de l’immeuble du boulevard Vincent-Auriol, en 2005. Vous pouvez y découvrir des dessins réalisés par les enfants du quartier juste après l’événement.

Le réveil des corètes du Japon

L’hiver précoce et froid n’a pas gêné le moins du monde les corètes du Japon (Kerria japonica) qui ont tôt fait de redémarrer dès que les gelées se sont atténuées. Le printemps n’est pas encore officiellement arrivé que ces arbustes généreux offrent déjà leurs premières fleurs jaune d’or, dans les parcs et jardins de Paris et sur mon balcon.

Arbuste à floraison printanière précoce : Kerria japonica 'Golden Guinea'

Première fleur de mon Kerria japonica 'Golden Guinea' sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Fleur simple, la première, pour la corète ‘Golden Guinea’, et déjà une belle profusion de pompons dorés pour la corète du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’).

Arbuste à floraison printanière précoce : Kerria japonica 'Pleniflora'

Grosse potée de corète du Japon fleurie sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Arbuste à floraison printanière précoce : Kerria japonica 'Pleniflora'

Grosse potée de corète du Japon fleurie sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Cet arbuste est très courant, commun diront certains, mais je l’adore ! J’aime sa générosité, sa facilité de culture, son faux air de bambou…

Arbuste à floraison printanière précoce : Kerria japonica 'Pleniflora'

Grosse potée de corète du Japon fleurie sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Mais cette année, je vais devoir tailler après la première floraison car les touffes prennent vite un aspect brouillon, avec beaucoup de rameaux en tous sens, certains se desséchant.

Arbuste à floraison printanière précoce : Kerria japonica 'Pleniflora'

Grosse potée de corète du Japon fleurie sur mon balcon, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

La corète l’affirme, le printemps arrive !