Archive journalières: 7 septembre 2010

La tomate cerise pousse, encore et toujours…

Malgré les basses températures de ces dernières semaines et des nuits plus récemment, mon pied de tomate cerise F1 Super Sweet 100 continue sa croissance désordonnée, lançant des gourmands dans tous les sens. Des rejets d’une belle vigueur, qui ont tôt fait de fleurir.

Légume en pot sur mon balcon en fin d'été

Gourmands fleuris sur mon pied de tomate cerise F1 Super Sweet 100, début septembre, photo Alain Delavie

Les fruits tardifs vont avoir beaucoup de difficultés pour arriver à complète maturité, surtout si cette météo déprimante continue. Le week-end prochain va être consacré aux tailles en tout genre… Morelle, gourmands, fleurs fanées des hibiscus, je vais jouer du sécateur pour nettoyer tout ça avant que la situation ne devienne inextricable ! Un joyeux fouillis, oui, un bordel sans nom, non !

Les pucerons noirs aiment la morelle ‘Sunberry’

Presque toutes les petites baies noires de mon pied de morelle ‘Sunberry’ sont arrivés à maturité. Certains commencent même à tomber un peu partout sur le balcon, faisant au passage quelques taches vineuses, taches violettes aussi sur les doigts quand on les attrape. Je n’en ai pas mangées, mais les pucerons noirs et les fourmis se sont invités pour le festin, il est vrai très copieux.

Ravageurs sur fruits de Solanacée

Pucerons noirs au revers des feuilles de la morelle Sunberry, chargée de baies noires, début septembre, photo Alain Delavie

Inutile de traiter à cette période de l’année, surtout une plante annuelle qui ne passera pas l’hiver. En fin de semaine, je vais régler le sort des pucerons en faisant un sort à ma morelle qui a beaucoup perdu de sa superbe (sa descendance est assurée maintenant, elle a fini son cycle de vie). Cela m’évitera aussi des semis spontanés un peu partout dans les potées situées en dessous. Car la morelle, ça a une forte propension à l’invasion, même quand il s’agit d’une variété cultivée.

Question : comment récupère-t-on les graines ? Comme pour les tomates ?

Une première fleur qui annonce une floraison exceptionnelle

Première fleur aperçue sur ma touffe de Strobilanthes rankanensis, superbe plante vivace à la floraison toujours très tardive, bienvenue quand l’arrière saison fait pâlir et diminuer les fleurs d’été. Une première fleur, mais des dizaines de boutons, la floraison s’annonce… Spectaculaire !

Plante vivace à floraison automnale

Énorme touffe de Strobilanthes rankanensis sur mon balcon, début septembre, photo Alain Delavie

Vivace de sol frais ou d’ombre, Strobilanthes rankanensis démarre lentement au printemps, puis grossit à vue d’oeil en été pour se couvrir de boutons vers la fin de la saison estivale. À la rentrée, les premières fleurs s’ouvrent peu à peu, puis en plus grand nombre au fur et à mesure que l’on s’avance dans l’automne. Le bleu lumineux des fleurs tubulaires s’accorde à merveille avec les couleurs d’automne des autres feuillages. Cette espèce a été un de mes premiers achats quand j’ai fait l’acquisition de mon appartement et que j’ai installé les grandes jardinières. Depuis, je ne m’en lasse pas…

Le seul problème, c’est la place. Plus moyen de passer à cet endroit du balcon sans bousculer les boutons floraux, certains arrivant d’ailleurs jusqu’au volet roulant qui ferme la porte fenêtre la nuit.