Archive journalières: 4 décembre 2009

Floraison du Saintpaulia ‘Ma’s Crime Scene’

Après les premières feuilles de la bouture, voici la floraison du pied mère de Saintpaulia ‘Ma’s Crime Scene’. Superbe fleur simple rouge soutenu velouté.

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Je m’étais mis dans la tête que la fleur serait double, pure invention, cette variété a des grandes fleurs simples, d’un vrai rouge. C’est, paraît-il, le plus rouge des saintpaulias hybrides actuellement.

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Et ce n’est que la première fleur, de nombreux boutons floraux sont déjà apparus…

Faits divers au jardin dans le 77

Le Conseil Général de Seine-et-Marne invite les jeunes visiteurs du musée départemental des Pays de Seine-et-Marne à se pencher sur leur jardin et à découvrir que la biodiversité existe sous leur fenêtre dans le cadre d’une exposition qui se déroulera jusqu’au 29 août 2010.

« Faits divers au jardin » est une exposition poétique, ponctuée d’objets, de cabanes de jardin, de contes et de petites histoires de thuyas, de coccinelles ou d’arbres à papillons. Son objectif : faire comprendre les interactions qui peuvent exister entre les organismes vivants et leur milieu de vie. Une autre manière d’aborder la notion d’équilibre naturel qui se cache derrière le concept complexe de la biodiversité.

Cette exposition s’appuie sur une scénographie attractive et ludique. Elle évoque de nombreux thèmes : le statut du jardin, conçu comme un coin de nature ou comme une continuité de la maison, et son entretien, qui peut nuire à la biodiversité; les modèles induits par les circuits d’approvisionnement; les politiques publiques; la méconnaissance des mécanismes du vivant et du vivant lui-même; la culture jardinière des propriétaires de jardin… La promenade ludique, imaginée par les commissaires de l’exposition, Evelyne Baron et Pauline Frileux, conduit le visiteur de la pelouse d’un jardin pavillonnaire à la paillasse d’un laboratoire de l’INRA pour y voir de plus près ce qui compose notre jardin. Le voyage se poursuit dans le temps et jusqu’à des terres lointaines, à travers objets et planches d’herbiers rapportés par les naturalistes lors des grandes expéditions maritimes. Hortensias, tulipes ou orangers du Mexique, autant d’évocations du voyage des plantes qui ont façonné la diversité actuelle de notre jardin planétaire. Un jardin ne saurait se passer de cabanes. Celles-ci offrent au visiteur, fatigué de ses longs voyages, une pause méritée. Attention, ces cabanes singulières recèlent des histoires extraordinaires, où il est question d’une princesse qui parle aux oiseaux, d’arbres-à-papillons et d’orchidée perdue. À travers des contes, des exemples illustrés et une scénographie attractive, l’exposition donne à comprendre les mécanismes de la biodiversité à l’oeuvre dans cet univers familier que nous croyons connaître : le jardin.

Peut-être qu’alors – et c’est tout le sens de cette exposition – le visiteur, invité à réfléchir à ses propres pratiques jardinières, deviendra lui-même acteur engagé de la préservation de cette biodiversité ordinaire.

Un espace complémentaire spécialement conçu pour les jeunes enfants non-lecteurs, à partir de deux ans, leur permet de partir à la découverte du vivant des jardins, grâce à des jeux interactifs et des expériences sensorielles. À cette occasion, ils peuvent rencontrer le petit monde de la haie, visiter la maison de Monsieur Taupe ou encore humer des senteurs le nez dans l’herbe.

En complément de l’exposition, ateliers pédagogiques, spectacles et animations culturelles accueillent petits et grands.

Musée départemental des Pays de Seine-et-Marne,
Saint-Cyr-sur-Morin.
Renseignements et réservation au tél. : 01 60 24 46 00.

Entrée : 3 euros, 2 euros pour les jeunes de 19 à 25 ans, les plus de 60 ans, gratuité jusqu’à 18 ans inclus.
Ouvert tous les jours sauf le samedi, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30 (18 h en juillet et août).
Fermé du 24 décembre au 1er janvier et le 1er mai.

Les Jardins d’Albert Kahn : Parcours botanique

Pour répondre aux nombreuses attentes des visiteurs du musée Albert-Kahn et de ses jardins concernant la botanique des jardins, une brochure vient de paraître.

Les Jardins d’Albert Kahn : Parcours botanique
(70 pages, 7 euros, en vente exclusivement à la boutique du musée
)

Cette brochure présente de manière non exhaustive les végétaux des jardins du musée Albert-Kahn qui structurent ou qui marquent le paysage au fil des saisons et ceux qui, bien que moins spectaculaires, interrogent le plus souvent les visiteurs. Après une brève présentation d’Albert Kahn et du reflet d’un monde en paix qu’il a voulu pour ses jardins, la brochure présente successivement les sept types de jardins : le jardin français, le jardin anglais, la forêt bleue, la forêt dorée et la prairie, la forêt vosgienne, le village japonais et le jardin japonais contemporain. Le livre est illustré d’autochromes, de photographies contemporaines et d’aquarelles de Jacqueline Farvacques. Parmi les espèces, le parcours va du marronnier au gingko biloba en passant par le cèdre bleu de l’Atlas, le bouleau pleureur, l’épicéa et l’érable du Japon. Sans oublier, la berce du Caucase, la scabieuse des champs, le prunier de Pissard, le cornouiller kousa, l’ophiopogon noir, la rose Zéphirine Drouhin ou l’arbre aux pochettes. Cette brochure vient compléter celle parue en 2007 qui évoquait le parcours historique et paysager. Elle est une réponse aux nombreuses attentes botaniques des visiteurs.

La fréquentation du musée Albert-Kahn et de ses jardins va connaître un nouveau record en 2009. Plus de 115 000 visiteurs vont l’avoir fréquenté. Une hausse de 10% par rapport un 2008, la meilleure fréquentation depuis 1993.
Plusieurs éléments permettent d’expliquer cette hausse, une belle exposition sur l’Inde ( présentée jusqu’en août 2009), une augmentation de la communication (affichage dans le métro, insertions dans la presse), le lancement d’un site Internet, la hausse des visiteurs étrangers (suite à la diffusion mondiale d’une série de la BBC sur les collections du musée).

Albert-Kahn, musée et jardins
10-14, rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00.
Métro : ligne 10, station Boulogne – Pont de Saint-Cloud.
Ouvert du mardi au dimanche, de 11 h à 18 h.
Entrée : 1,50 € (comprenant expositions et jardins). Gratuit pour les moins de 12 ans.