En rouge ou blanc, le ruellia c’est trop bien !

/, plante d'intérieur, plante exotique/En rouge ou blanc, le ruellia c’est trop bien !

En rouge ou blanc, le ruellia c’est trop bien !

Depuis plusieurs années je cultive deux pieds de Ruellia graecizans, l’un à fleurs rouges, l’autre à fleurs blanches.
Cette plante d’intérieur ne cesse de fleurir, renouvelant sans cesse ses petites fleurs tubulaires. À un point tel que je suis parfois obligé d’enlever les nouveaux boutons pour que le pied fasse quelques nouvelles feuilles et pousses.
J’avoue que je ne me lasse pas de cette petite plante au feuillage brillant, même si je peste souvent quand je ramasse les fleurs fanées et les graines qui ne cessent de s’éparpiller sur le parquet ou la moquette… Un défaut bien sympathique !
Le plus amusant, c’est que les graines sautent partout dans la pièce. C’est comme ça que de nouveaux plants apparaissent dans les potées voisines, au pied de mon impatiens, de mes bégonias ou de mes misères. Dans son pays d’origine en Amérique du Sud, ce doit être une vraie mauvaise herbe. Elle est reconnue comme telle au nord du Queensland en Australie. Mais des comme ça, c’est tous les jours que j’en veux !

By |2009-11-14T20:29:02+00:00juin 16th, 2008|fleur, plante d'intérieur, plante exotique|4 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

4 Comments

  1. laurent 10 août 2009 at 15 h 22 min

    Je l'ai eue il y a quelques années, mais elle souffrait des araignées rouges. Trop au soleil, peut-être.

    Un peu moins généreuse (elle est plus lente à pousser et à multiplier) mais magnifique en hiver: connais-tu l'eranthemum pulchellum. Encore une que j'espère retrouver un jour, et que je te conseille vivement.

  2. philomène 1 juillet 2008 at 22 h 37 min

    chouette, merci! 🙂
    prompt rétablissement aux rempotées alors!

    cordialement

    philo

  3. Alain of Paris 1 juillet 2008 at 22 h 32 min

    Bonjour Philomène,
    Pour le moment mes ruellias récupèrent d’un rempotage récent, mais au cours de l’été, j’espère bien que les floraisons nouvelles donneront plein de graines. Le plus difficile, c’est de les récupérer à temps, mais je note votre demande, c’est enregistré. A très bientôt.
    Alain of Paris

  4. philomène 29 juin 2008 at 23 h 40 min

    bonsoir,
    je découvre votre blog ce soir et, comme le ruellia, il est trop bien! ^^
    Je suis verte (de rage) car je me rends compte que j’ai raté tous les trocs verts de montreuil où je réside depuis peu!
    Si vos ruellias continuent à semer à tous vents sur la moquette, j’aimerais bien tenter l’expérience en en récupérant quelques graines!
    Je vous défraierai à l’évidence pour le port, ou pourrai si vous le souhaitez vous échanger ça contre d’autres graines que j’ai en stock.
    mon mail philomene251 (chez) yahoo france (je code un peu pour éviter que les robots ne récupèrent mon adresse)
    Dans l’espoir d’une réponse votre part

    cdt,

    philo

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui