Archives de mots clés: sapins

Exposition d’art floral à la SNHF : Mille et un sapins

Affiche de l'exposition d'art floral à la SNHF : Mille et un sapinsEn référence à l’architecture en cône ou en pyramide des sapins de Noël, de nombreux artistes de l’art floral, venus des régions de France et même de l’étranger, vont réinterpréter avec originalité et créativité ce symbole traditionnel. Rendez-vous du 24 au 26 novembre 2017 à la Société Nationale d’Horticulture de France.

Informations pratiques
Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF)
84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
De 10h à 18h. Entrée gratuite.

Plus de 54 000 sapins de Noël recyclés dans Paris

Sapins de Noël dans un point de collecte dans le parc de Bercy en hiver, Paris 12e (75)
Pour la sixième année consécutive, la Ville de Paris a organisé le broyage et le recyclage des sapins de Noël. Plus de 54 000 d’entre eux ont pu être valorisés, soit une hausse de 7% par rapport à 2014. Forte de ce succès, Paris augmentera le nombre de points de collecte l’année prochaine.
Les Parisiens ont répondu massivement à l’invitation de l’Exécutif parisien de valoriser leur sapin : cette année, 54236 conifères ont été collectés sur l’un des 93 points de collecte répartis dans 84 parcs et jardins parisiens, entre le 26 décembre et le 26 janvier. Un chiffre en hausse de 7% par rapport à 2014.
Ces sapins recyclés ont permis la production de 870 m3 de broyat. Ce paillage à base de bois sera ensuite répandu au pied des massifs et sur les sentiers, pour réduire de façon écologique l’apparition des herbes sauvages, limiter l’évaporation de l’eau et favoriser le développement des micro-organismes souterrains qui améliorent la vie du sol. Cette année, afin de réduire au maximum le bilan carbone de cette collecte, les conifères ont été broyés directement sur le lieu de leur collecte.
Pénélope Komitès, adjointe à la Maire en charge des espaces verts, de la nature et de la préservation de la biodiversité, a décidé d’augmenter significativement le nombre de points de collecte l’année prochaine.
Les 10 parcs et jardins qui ont recueilli le plus de sapins cette année :
  • Parcs de l’avenue Foch (16e) : 5520 sapins
  • Parc des Buttes Chaumont (19e) : 2372 sapins
  • Parc Montsouris (14e) : 1896 sapins
  • Parc Clichy Batignolles Martin Luther King (17e) : 1885 sapins
  • Jardins du Ranelagh (16e) : 1551 sapins
  • Square Maurice Gardette (11e) : 1467 sapins
  • Parc Georges Brassens (15e) : 1404 sapins
  • Parc Monceau (8e) : 1384 sapins
  • Square Dupleix (15e) : 1289 sapins
  • Square du Temple (3e) : 1201 sapins

Urban nature, Noël au Parc Floral de Paris (Paris 12e)

Urban Nature, Noël au parc floral de Paris du 8 décembre 2012 au 6 janvier 2013Rendez-vous au Parc Floral de Paris jusqu’au 6 janvier 2013 pour découvrir l’exposition « Urban nature » conçue et mise en scène par Ghislaine Caze et Jacques Castagné. Une présentation de sapins de Noël, mais avec un regard surprenant, abracadabrant, poétique, illuminé ou nouveau.

L’exposition est installée dans le pavillon 18 du parc Floral. Elle a été réalisée par les apprentis de l’école de fleuristes de Paris. Elle est organisée en deux espaces, « Pensées de Noël » et « Concept nature », disposés autour d’un sapin illuminé sur 3, 50 mètres de hauteur.

La première partie « Pensées de Noël » rassemble notamment les proverbes, pensées et voeux offerts à la réflexion des visiteurs et un coin écriture, mis en scène dans un univers de légèreté et de suspensions propices à la méditation.

La deuxième partie « Concept nature » rassemble 70 sapins réalisés en divers matériaux naturels et escortés d’innombrables pommes de pin loufoques sorties de terre qui créent la surprise et amusent petits et grands enfants.

37 000 sapins valorisés grâce à l’opération de recyclage des sapins de Noël

Pour la cinquième année consécutive, la Ville de Paris a organisé le ramassage et le recyclage des sapins de Noël. Record battu !

Cent points de collecte répartis dans les parcs et jardins parisiens ont permis de récupérer 37.000 sapins entre le 26 décembre 2011 et le 22 janvier 2012, soit +27% par rapport à l’an dernier. 29000 sapins avaient été ramassés en janvier 2011.

Cette opération de recyclage permet de valoriser les déchets verts : les sapins collectés sont broyés sur place. Le broyat obtenu est répandu au pied des massifs des espaces verts. Il permet de réduire l’apparition d’herbes folles et de limiter l’évaporation du sol.

Cette solution de recyclage permet aussi d’offrir aux Parisiens un moyen de se débarrasser de leur sapin sans l’abandonner sur la voie publique.

Les 5 parcs et jardins ayant recueilli le plus de sapins cette année sont :

  • Buttes Chaumont (19e) : 3153 sapins,
  • Montsouris (14e) : 1195 sapins,
  • Square Villemin (10e) : 1136 sapins,
  • Avenue Foch (16e) : 1100 sapins,
  • Clichy Batignolles (17e) : 833 sapins.

Coup de coeur pour les petits sapins de Noël de Trousselier

Deux petits sapins en bois teinté avec un gros coeur et un petit renard… Une déco charmante et originale proposée par la maison Trousselier (Paris 8e) à l’approche des fêtes de fin d’année.

Décorations de Noël

Sapins et renard, Trousselier, Paris 8e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

J’ai été séduit par cette décoration sobre et d’une grande élégance. Une autre idée de décor pour Noël, qui peut ensuite rester dans la maison à longueur d’année.

Il ne reste plus que deux semaines pour faire tous les achats de Noël…

Le saviez-vous ?
L’histoire de la famille Trousselier commence en 1877 autour de la décoration florale et de l’ornementation funéraire.
Douze ans plus tard, fort de son succès, Pierre-Auguste Trousselier s’installe à son actuelle adresse Parisienne, 73 Boulevard Haussmann, et diversifie son offre. La soie et les fleurs naturelles se mêlent dans d’originaux bouquets et les premières parures et couronnes de mariée apparaissent.
La Maison Trousselier va devenir en peu de temps, une référence internationale pour les amateurs et les professionnels du luxe : chacun garde en mémoire les camélias crées spécialement pour la prestigieuse maison de Haute-Couture, Chanel.
Pendant cent ans, Trousselier est resté une entreprise familiale. Grâce à l’habileté de près de 35 artistes, cette maison est devenue la référence des fleurs en soie réalisées à la main.
Depuis une quinzaine d’années, la boutique n’a plus d’attaches avec la famille d’origine, mais de nouveaux membres animent toujours la maison avec le même amour des belles choses et le désir de satisfaire au mieux sa clientèle.
Aujourd’hui, une équipe de 6 personnes, dont 2 fleuristes, gère la boutique de A à Z : décoration, aménagement des vitrines, mise en valeur des espaces. Le savoir faire de la Maison Trousselier a été transmis aux fleuristes par les anciens et se retrouve dans la réalisation de toutes les créations florales. Le souhait de garder un service « sur mesure » afin de proposer des créations et des compositions florales uniques reste et restera le cheval de bataille de cette nouvelle équipe.

Trousselier
73, boulevard Haussmann,
75008 Paris.

Tél. : 01 42 66 16 16.
Ouvert tous les jours du lundi au samedi de 10 h 30 à 19 h
.
Métro : ligne 9, station Saint-Augustin ou lignes 3, 13 ou 12, station Saint-Lazare.

Bilan du recyclage des sapins de Noël à Paris

Pour la troisième année consécutive, la Mairie de Paris a organisé le ramassage et le recyclage des arbres de Noël.

Les points de collectes, installés dans 95 parcs et jardins, ont permis de récupérer 27 145 sapins entre le 26 décembre 2009 et le 24 janvier 2010, soit une moyenne de 285 sapins par site. L’année dernière, ce nombre était de 24 452 sapins, sur le même nombre de sites.

Les points de collectes les plus performants :
– Clichy Batignolles (17e) : 1202 sapins,
– Buttes Chaumont (19e) : 1131,
– Montsouris (14e) : 1125,
– Ranelagh (16e) : 1092,
– Dupleix (15e) : 856,
– Saint Laurent (10e) : 813,
– Epinettes (17e) : 812,
– Saint Lambert (15e) : 779,
– Avenue Foch (16e) : 765,
– Georges Brassens (15e) : 665,
– Monceau (8e) : 650.

Les jardins où le chiffre a le plus fortement progressé sont le square Saint-Laurent (10e) avec plus 508 sapins, le parc Clichy-Batignolles (17e) avec plus 484 sapins, les jardins du Ranelagh (16e) avec plus 479 sapins, le square des Epinettes (17e) avec plus 440 sapins et le parc Monceau (8e) avec plus 391 sapins.

Cette progression importante témoigne de la prise de conscience des Parisiens qui sont de plus en plus nombreux à adopter ce geste éco-citoyen. Le recyclage des sapins est en effet un moyen de réduire la quantité des ordures ménagères incinérées et de contribuer à la protection des sols des jardins parisiens. Les sapins sont broyés et ce résidu est ensuite répandu dans les massifs des espaces verts où il contribue au maintien de l’hydratation de la terre.