Archives de mots clés: liriope

Petit festival de feuillages panachés sur mon balcon parisien

Sedum takesimensis 'Atlantis' en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’aime les feuillages panachés et je commence à en avoir un bel échantillon sur mon balcon parisien où je privilégie les panachures blanches ou crème qui illuminent l’espace, mais il y a toujours quelques exceptions.

Le petit dernier, Sedum takesimiensis ‘Atlantis’, trouvé chez Sandrine et Thierry Delabroye lors de la dernière Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard, a des panachures jaune crème très marquées, qui se teintent de rose doux. Je cherche encore la meilleure place sur mon balcon pour l’installer définitivement, la condition première étant que je puisse facilement l’admirer, même sans sortir de chez moi.

Liriope muscari 'Okina' en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Je vous ai présenté à de nombreuses reprises ma potée de Liriope muscari ‘Okina’ qui a décidé cette année de garder plein de feuilles blanches. Ce qui n’est pas pour me déplaire. Vous remarquerez que la potée est accrochée en hauteur sur le rebord de la balustrade, pour mieux se faire voir !

Pelargonium 'Tricolor' en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le jeune plant de Pelargonium ‘Tricolor’ acheté en Belgique lors de l’édition printanière des Journées des Plantes de Beervelde est devenu magnifique, malgré une transplantation en cours d’été pour le repiquer dans une potée où il ne manquerait plus d’eau. Le résultat s’est immédiatement traduit par la naissance de nouvelles feuilles bien panachées et vraiment tricolores, avec en plus des fleurs d’un rouge éclatant. Je surveille les évolutions de la météo pour le protéger avant l’arrivée du froid et pour qu’il passe l’hiver sans geler.

Arundo donax 'Variegata Compact Elly' en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La variété naine de la canne de Provence panachée est devenue superbe, avec des panachures blanc crème bien marquées et dessinées. Pour une première année de culture, c’est plutôt réussi.

Nepeta faassenii 'Angel's Wings', Pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Nouvel arrivant sur mon balcon parisien, Nepeta faassenii ‘Angel’s Wings’ se remarque de loin avec ses panachures blanc crème très accentuées. Il attend que je l’installe définitivement et j’espère avoir une belle et grosse touffe l’année prochaine.

Phlox paniculata 'Crème de Menthe' et Alcathea x suffrutescens 'Parkfrieden' en début d'automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le phlox ‘Crème de Menthe’ continue à fleurir et à donner de nouvelles feuilles, toutes aussi bien panachées. Et le parfum des quelques fleurs embaume le coin où il est installé. J’ai hâte de pouvoir bien l’installer pour qu’il puisse s’enraciner avant les grands froids.

Dans 15 jours, ce seront les Journées des Plantes de Chantilly. Qui sait, je vais peut être encore trouver quelques beautés aux feuillages joliment panachés…

Le feuillage de ma liriope ‘Okina’ est toujours blanc

Liriope 'Okina' avec son feuillage panaché de blanc en fin d'été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Cette année, ma grosse potée de liriope ‘Okina’ a conservé une bonne partie de son beau feuillage blanc. L’été touche à sa fin, mais il y a toujours de nombreuses feuilles entièrement blanches, contrastant avec les feuilles plus âgées vert foncé.

J’aurai profité de cette belle panachure tout au long du printemps et de l’été. Joli spectacle !

Nouvelle floraison de la liriope ‘Okina’

Potée de Liriope 'Okina' en fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Son joli feuillage blanc n’a pas encore totalement disparu, mais les longs épis de fleurs d’un joli violet doux se dressent de plus en plus nombreux.

Quand le soleil ne brille plus sur la potée, l’accord entre le violet pâle, le blanc et le vert est encore plus remarquable.

Potée de Liriope 'Okina' en fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Cette plante vivace robuste supporte bien les fortes chaleurs, avec des arrosages espacés. Je me souviens avoir vu de superbes potées d’une liriope à feuillage complètement vert dans un jardin à Barcelone. Mais avec le feuillage panaché, je craignais une plus grande sensibilité au soleil, ce qui n’est pas le cas. Ceci étant, la potée n’est ensoleillée que jusqu’à midi.

Potée de Liriope 'Okina' en fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Et le soleil, il y en a ! Le matin après 8 heures sur mon balcon, cela devient vite intenable.

Quand le soleil matinal joue avec les feuillages sur mon balcon

Soleil dans le feuillage du Nandina domestica 'Gulf Stream' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Maintenant que tout est planté et installé sur mon balcon, je peux allègrement me promener d’un bout à l’autre et admirer au petit matin les jeux de lumière avec les rayons du soleil levant qui traversent certains feuillages.

Entre le blanc translucide et lumineux de la Liriope muscari ‘Okina’ et le rouge incandescent du Nandina domestica ‘Gulf Stream’, difficile de choisir. Qu’importe, j’aime les deux !

Soleil et températures élevées sont au programme des jours à venir. L’été est bien là, avec ses premières chaleurs. Avec les arrosages réguliers que j’apporte, mes plantes devraient pousser à vue d’oeil.

Le bel épanouissement de ma Liriope muscari ‘Okina’


Les nouvelles feuilles d’abord dressées et d’un blanc pur de ma Liriope muscari ‘Okina’ se sont allongées et commencent à se courber, donnant un aspect moins raide au bouquet de feuillage immaculé. Et le vert commence à envahir petit à petit le limbe foliaire.

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La potée a pris une belle ampleur et le jeune feuillage encore blanc recouvre presque entièrement les plus vieilles feuilles vert foncé qui se sont formées les années précédentes. Le contraste est saisissant et cela vaut bien une floraison !

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Le vert foncé se dessine petit à petit sur le blanc des jeunes feuilles. Mais il forme d’abord un fin réseau qui ne manque pas d’élégance.

Liriope ‘Okina’, quel toupet !

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les nouvelles feuilles blanches de mon pied de liriope ‘Okina’ continuent à pousser et forment désormais une belle touffe au-dessus de l’ancien feuillage complètement vert foncé. Quel beau toupet !

Liriope muscari 'Okina' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Hormis l’extrémité des jeunes feuilles, tout le limbe est d’un blanc très pur, tirant légèrement vers le crème. Et le soleil accentue encore la blancheur en donnant de superbes transparences. Pour moi qui aime les panachures blanches, je suis servi !