déchets verts – Paris côté jardin

Archives de mots clés: déchets verts

37 000 sapins valorisés grâce à l’opération de recyclage des sapins de Noël

Pour la cinquième année consécutive, la Ville de Paris a organisé le ramassage et le recyclage des sapins de Noël. Record battu !

Cent points de collecte répartis dans les parcs et jardins parisiens ont permis de récupérer 37.000 sapins entre le 26 décembre 2011 et le 22 janvier 2012, soit +27% par rapport à l’an dernier. 29000 sapins avaient été ramassés en janvier 2011.

Cette opération de recyclage permet de valoriser les déchets verts : les sapins collectés sont broyés sur place. Le broyat obtenu est répandu au pied des massifs des espaces verts. Il permet de réduire l’apparition d’herbes folles et de limiter l’évaporation du sol.

Cette solution de recyclage permet aussi d’offrir aux Parisiens un moyen de se débarrasser de leur sapin sans l’abandonner sur la voie publique.

Les 5 parcs et jardins ayant recueilli le plus de sapins cette année sont :

  • Buttes Chaumont (19e) : 3153 sapins,
  • Montsouris (14e) : 1195 sapins,
  • Square Villemin (10e) : 1136 sapins,
  • Avenue Foch (16e) : 1100 sapins,
  • Clichy Batignolles (17e) : 833 sapins.

Que faire de ses déchets de jardin ?

L’entretien du jardin génère des déchets verts que l’on estime à 160 kilos par personne et par an dont une quinzaine passent par la poubelle, soit environ 4 % de son contenu. Pour s’en débarrasser, 9 % des foyers les brûlent, ce qui représente près d’un million de tonnes de déchets verts brûlés à l’air libre chaque année en France. Or, il est interdit de brûler à l’air libre ces déchets comme le rappelle la circulaire 34130 du 18 novembre 2011.

Circulaire 34130

L’espace Éco-citoyens de l’ADEME, dédié au quotidien du particulier, vous apporte des informations sur cette interdiction et surtout sur les moyens possibles de valoriser ces déchets sans avoir à les brûler pour s’en débarrasser.

Que faire de ses déchets de jardin ?

Formation de maître composteur du Comité Jean Pain ASBL

Je viens de passer quatre jours en Belgique, principalement à Londerzeel et dans le centre de formation et de démonstration du Comité Jean Pain ASBL, pour suivre la formation accélérée de maître composteur qui se déroulait du 17 au 20 juillet 2010. 4 journées denses, riches d’informations, de contacts et d’échanges, pleines de découvertes, sans oublier l’accueil formidable de Vincent Gobbe, Jackie et André Meysmans, Gerrit Van Dale, Pascal Simus et Frédérik Vanden Brande. Le tout sous un soleil radieux et dans une ambiance plus qu’amicale. 4 jours exceptionnels !

Comité Jean Pain à Londerzeel, Belgique

Centre de formation et de démonstration du Comité Jean Pain à Londerzeel (Belgique), traitement des déchets verts, juillet 2010, photo Alain Delavie

Le programme de cette session de formation de maître composteur comportait à la fois des parties théoriques et des démonstrations pratiques, avec notamment :
– Présentation du Comité Jean Pain et de ses actions, présentations des différents participants, de leur expérience, de leurs attentes,
– Pourquoi et comment promouvoir le compostage,
– Visite du site de démonstration des maîtres composteurs de la commune de Londerzeel, installé dans le parc à conteneurs (déchetterie) de Londerzeel,

Démonstration des maîtres composteurs de Londerzeel dans le parc à conteneurs

Démonstration de broyage de déchets verts par Jacky et André Meysmans, maîtres composteurs à Londerzeel (Belgique), site de démonstration des maîtres composteurs de la commune de Londerzeel dans le parc à conteneurs, juillet 2010, photo Alain Delavie

– Les bases du compostage,
– Les principes du jardin écologique,
– Démoulage d’un fût à compost qui a bien fonctionné, démontage d’un silo et transfert dans un autre silo,

Recyclage des déchets organiques ménagers : fût à compost

Démoulage d'un fût à compost par Mathilde Roy (Synd. Mixte Vallée de l'Oise) et Jackie Meysmans, maître composteur, Centre de formation et de démonstration du Comité Jean Pain à Londerzeel (Belgique), juillet 2010, photo Alain Delavie

Recyclage des déchets organiques ménagers : préparation d'un fût à compost

Recyclage des déchets organiques ménagers : remplissage d'un fût à compost, centre de formation et de démonstration du Comité Jean Pain à Londerzeel (Belgique), juillet 2010

– Le compostage collectif ou de quartier avec présentation de diverses expériences, méthodologie de mise en place et conseils,
– Visite du jardin des maîtres composteurs de Londerzeel, Jacky et André Meysmans,

Jardin privé en Belgique à Londerzeel

Jardin de Jacky et André Meysmans, maîtres composteurs à Londerzeel (Belgique), juillet 2010, photo Alain Delavie

– Exposé de la mise en place, en groupe, d’une aire de démonstration de compostage,
– Construction d’un nouveau silo et son remplissage selon les règles de l’art,

Recyclage des déchets verts du jardin : préparation d'un silo à compost

Remplissage d'un nouveau silo à compost, Centre de formation et de démonstration du Comité Jean Pain à Londerzeel (Belgique), juillet 2010, photo Alain Delavie

– Démontage d’un ancien tas et construction d’un nouveau tas,
– Étude de la faune du compost,

La faune du compost

Vers dans un tas de compost fraîchement démoulé d'un fût, Centre de formation et de démonstration du Comité Jean Pain à Londerzeel (Belgique), juillet 2010, photo Alain Delavie

– Visite détaillée et principes de gestion écologique du site du Comité Jean Pain,
– Examen de la station d’épuration du site et de la toilette sèche,
– Expériences menées par Jean Pain et ses successeurs,
– Le compostage collectif ou de quartier,
– Les techniques de communication pour promouvoir le recyclage des déchets verts et le compostage.

Cette nouvelle session de formation comprenait 18 participants, dont moi. 15 nouveaux maîtres composteurs français et 3 nouveaux maîtres composteurs belges. Petit clin d’oeil et coucou à Adrien, Véronique, Sandra, Abou, Marlène, Marie, Solène, Yann, Pierre-Jean, Simon, Denis, Sandrine, Nathalie, Mathilde, Thomas, Rémi et Clotilde… Au plaisir de se retrouver très vite !

Et mes remerciements les plus vifs et toutes mes amitiés à Vincent Gobbe, Jackie et André Meysmans, Gerrit Van Dale, Pascal Simus et Frédérik Vanden Brande. Dans l’attente de se revoir, en Belgique ou en France.

Vous souhaitez devenir maître composteur ?
Le Comité Jean Pain organise une nouvelle session de formation de maître composteur, condensée en 4 jours, à destination principalement des personnes venant de loin, en son centre de formation et de démonstration à Londerzeel, du 28 octobre au 1er novembre 2010.

Comité Jean Pain asbl (siège social et chantier; antenne flammande)
« Hof ter Winkelen »,
Holle Eikstraat 34,
1840 Londerzeel, Belgique.
Tél. : + 32 (0)52 30 53 65.
E-Mail : comite.jean.pain@skynet.be

Le centre de visite du Comité Jean Pain est accessible le premier samedi de chaque mois, de 10 h à 13 h et de 14 h à 16 h 30. Les visites guidées (10 h et 14 h) peuvent se faire en français, néerlandais, anglais et allemand.
Démonstrations et informations sur :
– le compostage des broussailles,
– le compostage à domicile de déchets ménagers et de jardin,
– l’application du compost au jardin,
– la toilette à litière sèche ou à compost, type suédoise,
– l’épuration des eaux par lagunage à petite échelle.

Antenne Wallonne :
Ir. Pascal Simus, co-président,
Rue de la Sarte à Ben, 18,
B – 4500 Ben-Ahin (Huy), Belgique.
Tél. : +32 (0)85 23 57 62.
E-mail : cjp-aw@swing.be

Antenne bruxelloise et relations internationales :
Ir. Vincent Gobbe, co-président,
Chemin de Stocquoy, 2,
B – 1357 Jodoigne.
Tél. : +32 (0)10 81 16 10.
GSM : +32 (0)475 900 216.
E-mail : vincent.gobbe@skynet.be

Pour en savoir plus immédiatement sur le compostage et le recyclage des déchets organiques, quelques adresses à conserver :
Comité Jean Pain ASBL
Compostage Info

Et je ne manquerai pas de vous parler du compost, de sa préparation (ou plutôt de ses modes de préparation), de ses utilisations, ainsi que des autres procédés de recyclage des déchets verts et déchets organiques ménagers dans les semaines et mois à venir sur ce blog, mais aussi dans le magazine Rustica et sur le site Rustica.fr.

Biodivert-city, un massif ville pour les insectes

Hommes et insectes ont rendez-vous sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris (75) dans le Jardin éphémère installé jusqu’au 13 juillet.

Encore quelques jours pour découvrir ou revoir l’espace des murs végétaux installé dans le Jardin éphémère qui a poussé devant l’Hôtel de ville.

La Mairie de Paris avec la Direction des espaces verts et de l’environnement, et la complicité de Richard Dhennin, plasticien créateur des végéformes, ont dressé un massif constitué de colonnes remplies de déchets verts, de paillis et de broyât d’arbres issu de l’élagage.

Les végétaux y prennent place et absorbent progressivement cette ville reconstituée. Une ville pour accueillir les insectes…

Carte pour trouver une déchèterie

À l’occasion de la Semaine du Développement Durable, l’Union des Entreprises pour la Protection des Jardins et des Espaces Verts (UPJ) réaffirme sa volonté de sensibiliser le grand public aux bonne conduites en matière de jardinage et lance, avec le support de l’ADEME, une carte simple et pratique pour trouver la ou les déchèteries la plus près de chez soi.Parce qu’ils ne doivent pas être éliminés n’importe comment ni abandonnés dans la nature, les reliquats des produits de jardin doivent être déposés dans des points de valorisation des déchets. Le recyclage est en effet au cœur des politiques de préservation de l’environnement et chaque consommateur est appelé à y participer dans ses activités quotidiennes. Malheureusement, les jardiniers amateurs ne savent pas toujours vers qui se tourner pour recycler leurs produits phytosanitaires. Aujourd’hui, avec la carte proposée, trouver la déchèterie la plus proche de chez soi n’a jamais été aussi facile : quelques secondes suffisent !

« Ce travail avec l’ADEME répond à notre volonté d’informer, de conseiller et d’accompagner le jardinier – amateur ou professionnel – dans sa démarche responsable. Aujourd’hui, 15 millions de Français jardinent régulièrement et doivent pouvoir recycler les produits phytosanitaires qu’ils utilisent », déclare Jacques My, Directeur Général de l’UPJ.
« Notre responsabilité est de leur donner les moyens de récupérer et recycler leurs produits. Nous proposons ainsi aujourd’hui, à chaque jardinier amateur, de s’inscrire dans une démarche respectueuse de l’environnement. »

Où puis-je jeter mes emballages ou mes résidus de produits de jardins ? Comment puis-je les recycler ? Telles sont les questions auxquelles l’UPJ répond aujourd’hui en s’appuyant sur SINOE, un Système d’INformation et d’Observation de l’Environnement, créé par l’ADEME. Cette base d’information publique réunit toutes les données sur plus de 3500 points de collecte de déchets sur le territoire français. Ces informations sont transmises par les partenaires institutionnels de l’ADEME : conseils généraux, conseils régionaux, structures intercommunales, fédérations professionnelles, etc.