Archives de mots clés: chrysanthème

Chrysanthème ‘Goshoma Haru’ toutes plumes au vent

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Les fleurs de mon chrysanthème ‘Goshoma Haru’ se sont complètement épanouies, prenant un aspect encore plus ébouriffé et plumeux. Même si je ne raffole pas du rose, je trouve ce chrysanthème vraiment très original et je ne me lasse pas de contempler les toupets qui frémissent au moindre souffle de vent.

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Chrysanthème ‘Goshoma Haru’ en pleine floraison sur mon balcon parisien

Chrysanthème, Chrysanthemum 'Goshoma Haru', en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de chrysanthème ‘Goshoma Haru’ a pris ses aises et forme une grosse touffe à une des extrémités de mon balcon, avec des grandes tiges de près d’un mètre de longueur qui s’étendent au-dessus de la rue. Depuis quelques jours, il se couvre de ces étonnants plumets d’un joli rose plus ou moins soutenu.

(suite…)

Le charme rétro des chrysanthèmes à grosses fleurs

Chrysanthème à grosse fleur le jour de la Toussaint dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Passés de mode et largement remplacés par les variétés à petites fleurs aussi bien dans les cimetières que dans les jardins, les chrysanthèmes à grosses fleurs ou uniflores sont de moins en moins proposés au moment de la Toussaint. Et le choix des variétés et des coloris se réduit de plus en plus. J’ai pu en photographier quelques uns en me baladant dans le cimetière du Père Lachaise.

Chrysanthème à grosse fleur le jour de la Toussaint dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Des grosses fleurs certes, mais très peu nombreuses et fragiles, une floraison plus courte que celle des variétés multiflores de ce fait, un port de plante très rigide… Ces chrysanthèmes n’ont pas les canons des fleurs des jardins d’aujourd’hui, mais je les aime quand même, pour la fleur en elle-même, très graphique et photogéniques.

Chrysanthème à grosse fleur le jour de la Toussaint dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75) (suite…)

Un peu plus de 2 foyers Français sur 10 ont acheté un végétal à l’occasion de la Toussaint en 2017

Potées fleuries de chrysanthème dans le cimetière du Père Lachaise à la Toussaint en automne, Paris 20e (75)

  • 25% des sommes dépensées en végétaux pour le cimetière / obsèque sont réalisées à l’occasion de la Toussaint, +6 pts versus 2016,
  • Taux de pénétration : 22% des foyers en France, soient 6,2 millions de foyers en France, +3 pts versus 2016,
  • 24,8 € de budget moyen par foyer acheteur,
  • Le chrysanthème représente 74% des sommes réalisées à l’occasion de la Toussaint,
  • Lieux d’achat (en % des sommes dépensées) : en premier, la grande distribution (hypermarchés, supermarchés, supérettes et jardineries d’hypermarchés) avec 24%; en second, les fleuristes avec 20%.

(Source : Les achats de végétaux par les Français en 2017, rapport d’étude – Juillet 2018, Kantar TNS)

Belle floraison du chrysanthème ‘Goshoma Haru’ en décembre

Chrysanthème 'Goshoma Haru' en pleine floraison sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Plus l’automne s’avance, plus la floraison de mon chrysanthème ‘Goshoma Haru’ devient spectaculaire. Le pied est désormais couvert de grosses touffes ébouriffées d’un rose vif devenant plus pâle en fanant.

Chrysanthème 'Goshoma Haru' en pleine floraison sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

La fontaine Saint-Julien le Pauvre fleurie de chrysanthèmes (Paris 5e)

Fontaine Saint-Julien le Pauvre, potées de chrysanthème, square Viviani, Notre-Dame, Paris 5ème (75)
La douceur de l’automne parisien fait le bonheur des chrysanthèmes qui peuvent continuer à fleurir avec profusion. La fontaine Saint-Julien le Pauvre dans le square Viviani (Paris 5e) se dresse au milieu d’un tapis très coloré de ces fleurs.

Fontaine Saint-Julien le Pauvre, potées de chrysanthème, square Viviani, Paris 5ème (75)Une joyeuse profusion de fleurs en pompons pour un festival de couleurs.