Sapin de Noël floqué, Trocadéro, Tour Eiffel, Paris 16e (75)

La douceur de ce début d’hiver parisien et de cette journée de Noël n’a rien d’exceptionnel, mais elle est bien agréable, surtout quand il faut marcher sur de grandes distances.

Avec ces températures au-dessus des normales saisonnières et l’absence de gelée, la neige ne se trouve à Paris que sur les quelques sapins floqués et les décorations de Noël. Neige factice ! Ce matin de Noël était bien ensoleillé et plus qu’agréable, donnant envie de se balader.

Sur mon balcon, j’ai encore des fleurs sur mes potées de pélargonium, de vergerette (Erigeron karvinskianus) et de chrysanthème. Mon caryopteris est devenu persistant, son feuillage refusant de jaunir et de tomber. Et mon bambou sacré (Nandina) me fait même quelques nouvelles feuilles.

“Noël au balcon, Pâques au tison.” Ce dicton a été souvent cité par les médias depuis quelques jours et pour cette journée de Noël aux températures plus que clémentes. Mais il ne faut pas s’y fier, il n’y a aucune corrélation entre ces deux fêtes.