Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Les orchidées de jardin m’ont toujours beaucoup attiré, mais en même temps, j’ai toujours eu des réticences, leur culture me semblant trop difficile. Ma première expérience avec un sabot de vénus n’a pas été très concluante, mais les otiorhynques ne m’ont pas aidé. Je retente avec cette belle potée de calanthe qui « m’a fait de l’oeil » quand je suis passé dans la jardinerie Truffaut du 13e arrondissement de Paris hier après-midi.

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Il y avait plusieurs coloris, mais j’ai choisi le plus chaud, avec beaucoup de orange. Cela ne vous étonnera pas je pense si vous me suivez sur ce blog.

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Les fleurs sont vraiment très belles, et chaque hampe florale en porte un grand nombre.

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
La potée comporte six belles pousses, avec un beau feuillage plissé qui commence à s’épanouir. Le pot est trop petit pour permettre à la touffe de s’étoffer, je vais vite installer mon orchidée dans un contenant plus large. Toute seule pour pouvoir la chouchouter comme il faut.

Les fleurs méritent qu’on les regarde des deux côtés, l’envers et le revers étant aussi décoratifs l’un que l’autre.

Je suis très content de mon achat qui m’a quand même couté 25 euros… J’ai intérêt à réussir la culture.

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)