Archive journalières: 26 avril 2017

Lilas des Indes incandescent au début du printemps

Lilas des Indes, Lagerstroemia indica, Paris (75)
Les jeunes feuilles du lilas des Indes (Lagerstroemia indica) arborent un rouge flamboyant quand elles apparaissent au début du printemps. Ce petit sujet photographié hier dans Paris semble couvert de petites flammes.

Lilas des Indes, Lagerstroemia indica, Paris (75)Aussi rouge qu’un photinia !

La pyramide du Louvre au petit matin

Pyramide du Louvre au petit matin, printemps, Domaine du Louvre, Paris 1er (75)
Ayant réservé dès la première heure pour visiter l’exposition sur Wermeer au Louvre lundi dernier, je suis donc arrivé très en avance pour être dans les premiers à l’ouverture. La journée commençait avec un beau soleil et du ciel bleu et il y avait encore peu de monde. C’était parfait pour faire quelques photos genre touriste en balade dans la capitale…

Pyramide du Louvre au petit matin, printemps, Domaine du Louvre, Paris 1er (75)Le saviez-vous ?
La pyramide dans la cour du Musée du Louvre est l’oeuvre de l’architecte Leoh Ming Pei. Elle a été inaugurée le 30 mars 1989.
Le polyèdre de ce monument occupe une surface à sa base de 1000 m2. Il s’élève jusqu’à 21, 65 mètres au-dessus du sol. Il est constitué de 95 tonnes d’acier, 105 tonnes de châssis en aluminium et 673 losanges de verre.
La pyramide est entourée de trois autres plus petites et d’une cinquième pyramide inversée et construite sous le Carrousel du Louvre.

Exposition Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840)

Affiche de l'exposition Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), Musée de la Vie romantique, Paris 9e (75), avril à octobre 2017À l’occasion de la première rétrospective française consacrée à Pierre-Joseph Redouté, Ateliers d’Art de France et le musée de la Vie romantique co-présentent une exposition en deux volets célébrant le motif de la fleur.

Pierre-Joseph Redouté (1759-1849) est connu pour ses roses, liliacées et autres plantes exotiques dessinées sur de précieux vélins, avec une précision savante et des coloris éclatants. L’œuvre de celui que l’on surnomma le « Raphaël des Fleurs » témoigne de la préoccupation grandissante pour la classification, l’identification et la collection des plantes et il contribua à l’âge d’or des sciences naturelles.

L’engouement pour la fleur sublimée par Redouté atteint les particuliers et ses motifs sont largement diffusés dans les productions manufacturières. Les soyeux lyonnais créent de nouvelles étoffes aux lignes végétales, tandis que papiers peints, porcelaines, broderies et peintures rendent hommage à la botanique.

Dans les espaces temporaires du musée de la Vie romantique, l’exposition « Le pouvoir des Fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) » présente 250 peintures, aquarelles, objets d’art et vélins, témoignant de l’influence de son œuvre à l’époque romantique.
(suite…)