Le rosier Emera grimpant obtient le prestigieux label ADR

/, fleur, jeu ou concours, rose et rosier/Le rosier Emera grimpant obtient le prestigieux label ADR

Le rosier Emera grimpant obtient le prestigieux label ADR

DECOROSIER EMERA® Grimpant http://www.decorosiers.com/
La marque Décorosiers s’enrichit d’une nouvelle récompense ! Cette fois-ci, il s’agit du prestigieux label ADR décerné au rosier Emera grimpant !
Hybride du Décorosiers arbustif Emera Noatraum, Emera grimpant a naturellement hérité de toutes les qualités exigées pour l’obtention du précieux label ADR. Celui-ci est devenu une référence incontournable , pour les professionnels du végétal et les amateurs, dans le choix des rosiers. La majorité des rosiers de la gamme Décorosiers ont obtenu cette récompense, véritable gage de qualité dans le choix du jardinier.
By |2015-02-05T21:24:15+00:00février 6th, 2015|arbre ou arbuste, fleur, jeu ou concours, rose et rosier|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. Fred 6 février 2015 at 22 h 54 min

    Emera est un excellent couvre-sol mais j’ai quelques doutes en ce qui concerne cette version grimpante, qui n’est peut-être pas aussi florifère que le producteur cherche à nous le faire croire. En effet en examinant la photo d’un peu plus près on peut s’apercevoir qu’elle a été largement « photoshopé » car on retrouve les mêmes bouquets de roses copiés à l’identique, ou en miroir, en multiples exemplaires.
    Pourquoi donc enjoliver ainsi une photo si ce n’est pour dissimuler un manque de floraison ou un autre défaut de la plante ?
    Plus généralement je ne comprends pas pourquoi des producteurs ou revendeurs s’adonnent encore aujourd’hui à ce genre de magouilles avec les photos. J’avais envoyé un message il y a quelques années à un revendeur bien connu de graines et bulbes, dont j’étais client, car je trouvais qu’il avait fortement abusé de ce procédé dans son catalogue de printemps de jeunes plants, il m’avait répondu (avec une bonne dose de mépris) qu’il s’agissait d’un mal nécessaire pour que le client puisse « imaginer » l’aspect de la plante en pleine floraison…

  2. Josette 6 février 2015 at 13 h 03 min

    J’ai toujours vu des massifs sains avec ce rosier utilisé en bordure par les municipalités.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui