Les petits retardataires

Jeunes pousses du pied d'Hibiscus coccineus sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Alors que mon pied de Dahlia merckii commence à faire ses premiers boutons, que les lis n’en finissent pas de grimper et que certains se couvrent aussi de boutons, quelques plantes pointent à peine sur mon balcon déjà bien pourvu de végétation. Hibiscus coccineus, Begonia sutherlandii et B. ‘Bonfire’ sont les bons derniers à démarrer.

Jeunes pousses du pied de Begonia sutherlandii sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)Quel que soit l’hiver, ces plantes se réveillent tardivement. L’hibiscus est même en avance par rapport à certaines années où j’ai du attendre presque le mois de juin pour voir de nouvelles tiges pointer. Quant au bégonia ‘Bonfire’, c’est plutôt une bonne surprise car je n’espérais guère le voir repartir, tous ceux que j’avais cultivés jusqu’à présent n’ayant jamais supporté les hivers, même au sec et avec protection.

Jeune pousse du pied de Begonia Bonfire sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Il me reste une plante qui n’est pas encore repartie ce printemps. C’est ma petite aristoloche (Aristolochia fimbriata). La souche est toujours là, mais aucun signe de reprise, de repousse. Les graines nombreuses qui sont tombées dans le pot n’ont pas donné de jeunes plants non plus. Mais la saison est encore fraîche, alors j’attends le mois de juin. Qui sait !

Commentaire (1)

  1. Michèle

    Tout reprend avec plus ou moins d’avance, les bégonia étant de ceux là, les miens ont du mal a démarrer avec cette fraîcheur!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Partagez
Tweetez
+11
Enregistrer3
Partagez