L’arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton

/, événement/L’arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton

L’arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton

L'arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton, installation de Soline d'Aboville
Pour célébrer le lancement du livre « Les sacs de ville Louis Vuitton : une histoire naturelle », la designer-scénographe, Soline d’Aboville convoque la technologie au service de la poésie. L’installation s’inspire du parti-pris éditorial de l’ouvrage : l’histoire des sacs Louis Vuitton y est racontée à travers des documents d’archives, des illustrations et des schémas analogues à ceux des livres naturalistes.

L'arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton, installation de Soline d'Aboville
Soline d’Aboville revisite à cette occasion le principe de l’arbre généalogique sur lequel, suspendus, 9 sacs, réalisés grâce aux procédés d’impression 3D, se transforment, un dispositif de vidéo-mapping évoquant leur (bio) diversité, tandis que l’arrière-plan en suggère les origines et le porté grâce à une rétro-projection. L’ensemble est soutenu par un travail de design sonore combinatoire.

L'arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton, installation de Soline d'Aboville
Une installation magique à découvrir absolument dans la Maison Louis Vuitton au 101 de l’avenue des Champs-Élysées (Paris 8e) en 2014 !

L'arbre généalogique des sacs de ville Louis Vuitton, installation de Soline d'Aboville

Soline d’Aboville
Designer de formation et diplômée de L’ENSAD, Soline d’Aboville s’est formée dès 2001 à l’art des vitrines pour la Maison Cartier. Après avoir créé pendant 5 ans les décors des vitrines Louis Vuitton à travers le monde, elle prête son talent, depuis la création de sa propre agence, Manymany, en 2008, à de nombreuses autres Maisons de luxe telles que Baccarat, Boucheron, Chanel, Dior, Dyptique, Guerlain ou Hennessy par exemple.

By |2014-02-09T22:00:32+00:00février 10th, 2014|déco, événement|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Josette 10 février 2014 at 13 h 11 min

    Je précise ma pensée : ce sont les couleurs foncées d’origine qui ne me plaisent pas trop mais Vuitton a aussi diversifié les couleurs de son logo. Les bagages prévus, ça coule de source, pour voyager il fallait des couleurs pas trop salissantes et puis à cette époque je pense que les couleurs sourdes étaient prisées.

    Mais je ne dis pas non à un sac Vuitton d’origine ……

  2. Josette 10 février 2014 at 10 h 34 min

    Je suis toujours époustouflée devant la créativité de certains.

    J’aurais eu plaisir à voir cette mise en scène même si le logo original de Vuitton n’est pas ma tasse de thé. Par contre j’admire la maitrise de la fabrication de ces sacs et autres accessoires prestigieux, du beau travail !

  3. Philippe à PAU 10 février 2014 at 10 h 33 min

    Original et très beau.Ce sont de vraies œuvres d’art.Plus belles que beaucoup d’installations contemporaines.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui