Quand la variété n’est pas bien fixée…

Dahlia avec deux couleurs de fleurs
Vous plantez un dahlia à fleurs doubles jaunes mouchetées de rouge et au cours de l’été, une fleur complètement rouge apparaît sur le pied. Une belle fleur, mais qui ne porte pas la couleur attendue. La variété horticole est trop variable, elle n’est pas assez fixée.

L’ensemble ne manque pas d’attrait, les teintes restent en accord, mais ce rouge vif fait tache dans un buisson couvert de fleurs jaune d’or éclaboussées de rouge. La seule solution, couper les fleurs aux coloris non souhaités et les garder pour faire des bouquets, en espérant qu’il n’en apparaîtra pas d’autres. Mystère !

Commentaire (1)

  1. jpp

    Un exemple qui montre que la notion de « variété fixée » est approximative au vu de la génétique moderne : le vivant est en perpétuelle mutation, beaucoup moins déterministe que veulent nous le faire croire les théories strictement darwiniennes. « Variété fixée » veut donc dire que statistiquement on constate des filiations homogènes. Ca ne peut pas être du 100%. De l’ADN à la plante il y a des millions interactions aléatoires avec des protéines, faisant intervenir la géométrie de la cellule.,etc..C’est donc la variation qui est la règle et la fixité l’exception…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez