Inauguration du verger de la Mairie du 4e arrondissement de Paris

Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des espaces verts et de la biodiversité et Christophe Girard, maire du 4e arrondissement, inaugurent le verger de la Mairie du 4e arrondissement, le 24 avril 2013 à 11h30.

Situé dans la cour de la mairie d’arrondissement, ce verger se compose de 12 arbres (4 pommiers, 4 cerisiers et 4 poiriers)  produisant des fruits comestibles qui seront récoltés par les agents de la mairie, par les parisiens et par les enfants des écoles tout en offrant une belle floraison au printemps. Les citadins pourront ainsi observer les différentes étapes de la pousse et de la fructification et participer à des séances de dégustation et de sensibilisation au goût.

Les essences ont été choisies pour leur résistance aux maladies et un pavage enherbé renforce encore la biodiversité du site, qui a été en partie déminéralisé.
La présence d’un rucher sur le toit de la mairie favorisera une meilleure pollinisation des arbres.

Il s’agit du premier verger au cœur de Paris.
Peu présents en ville, les arbres fruitiers développent un nouveau rapport à la nature et à ses ressources, y compris en milieu urbain dense. Ils sont aussi des supports de lien social, en favorisant les rencontres, les échanges, la transmission de savoirs et de savoir-faire autour des moments de plantation et des récoltes.

Nouveau membre des Acteurs du Paris Durable, la Mairie du 4e participe ainsi à l’amélioration de l’empreinte écologique du territoire parisien.

Mairie du 4e arrondissement
2, place Baudoyer, 75004 Paris.
Métro : lignes 1 et 11, station Hôtel de Ville; lignes 1, station Saint-Paul.

Commentaires (2)

  1. jpp

    L’équipe de Fabienne Giboudeaux mène une politique sympathique en la matière . Il faut citer aussi l’association Vergers urbains. A Saint-Serge, nous avons une très grande vigne palissée , 4 ou cinq autres pieds de vigne , un prunier, un poirier. Et je commence à penser sérieusement à des fruitiers en cordons. On peut rêver au temps où le grand pépiniériste de Troyes, Charles Baltet, militait pour qu’on mette des fruitiers le long des routes nationales.
    Mais on n’a toujours pas droit à arbres et arbustes dans nos jardins partagés !

  2. Josette

    Idées bien sympathiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez