Jolie vagabonde 2 : la pensée

Dans la série des plantes vagabondes qui s’échappent des jardins ou des balcons pour aller fleurir ou pousser dans la ville ou dans la nature, la pensée et la violette cornue peuvent se ressemer où bon leur semble.

Un sol bien drainé, pas trop humide, il n’en faut pas plus pour voir repousser des semis spontanés de pensées ou de violettes cornues. Et les jeunes plants « sauvageons » sont bien plus costauds, car même en plein mois d’août, ces fleurs dites printanières continuent à s’épanouir.

Si tous les caniveaux étaient aussi joliment fleuris…

Commentaires (2)

  1. Alain of Paris

    C'est vrai ! à moins peut-être de laisser la nature faire et attendre que des graines se ressèment dans une jardinière ou une potée, qui reçoit les eaux de pluie bien sûr. Mais c'est pas gagné…

  2. Miss canthus

    et oui, alors que dans une potée, si on oublie d'arroser durant 48h, elle est HS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez