Taille printanière des plantes vivaces

Les plantes vivaces ayant une floraison estivale ont souvent besoin d’une petite taille au printemps, quand les touffes se sont déjà bien développées.

(avant)

(après)

Cette taille légère qui s’apparente à un pincement permet à la plante de mieux s’étoffer, de garder un port plus trapu et ramifié. Le résultat en fin d’été est spectaculaire : finies les touffes qui s’avachissent de tous les côtés, qui se dégarnissent à la base et deviennent très moches. Bien au contraire, les fleurs sont plus nombreuses et les plantes se tiennent bien droites, sans trop s’étaler sur leurs voisines.

Le bon gesteIl ne s’agit pas de ratiboiser la plante au ras du sol,
mais simplement de couper l’extrémité des tiges,
en sectionnant chaque tige juste au-dessus d’une feuille.
Pas besoin de ciseaux ou de sécateur,
le pouce et l’index suffisent en général.

Sur mon balcon, cette opération rapide et facile m’assure des plantes plus ramifiées (en photo, un strobilanthe), qui résistent mieux aux coups de vent et qui ne s’écroulent pas sur leurs voisines. Cela ne retarde pas les floraisons et j’ai davantage de fleurs.

Commentaires (5)

  1. Anonymous

    les pistaches n’étaient pas salées, bien sûr,
    Mohair

  2. Anonymous

    merci beaucoup,
    pour votre complément d’information,
    je vous indique que j’ai été au vernissage, cette semaine, de l’expo de Claire Basler (voir sur internet), de très grandes branches d’hêtre ? avaient été disposées autour de sa peinture florale, nature, des pistaches salées vertes étaient offertes dans de grands pots transparents, des pétales-chips de carottes et betteraves ont fini de nous ravir.
    7, rue de Bourgogne Paris 7e Mohair

  3. Alain of Paris

    Bonjour Mohair, il est préférable de ne pas toucher au feuillage des coeurs-de-Marie, car il est nécessaire maintenant pour faire des réserves après la floraison qui va bientôt s’estomper. La taille concerne des plantes vivaces à floraison de fin d’été ou d’été seulement. À très bientôt.

  4. Anonymous

    justement,
    les hampes de cœur-de-marie sont sous le feuillage, dans ma balconnière, puis-je « pincer » ce feuillage, afin d’appliquer vos explications ?
    Mohair, élève parisienne

  5. Anne-Marie S

    Bonne idée. J’ai fait ça avant hier sur mes anthémis, et j’ai encore à le faire sur les phlox et les asters…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez