Archive journalières: 3 janvier 2009

Fleurs d’hiver : premiers chatons

Au cours de mes dernières balades, j’ai repéré les premiers chatons sur des noisetiers et un garrya.

(Chatons sur noisetiers, jardin d’acclimatation, bois de Boulogne, Paris 16ème)
(Chatons sur garrya, square du Temple, Paris 3ème)

Ces fleurs d’hiver devraient vite devenir plus nombreuses au fur et à mesure que nous allons nous approcher un peu plus du retour du printemps. Quand tous ces chatons vont s’ouvrir, ils vont libérer des masses importantes de pollen emportées par le vent. Gare aux allergies.
Mais pour le moment, ils sont juste formés, pas encore épanouis… Profitons de leur élégance, surtout ceux du garrya (Garrya elliptica), gris argenté et très allongés, des petits bijoux raffinés pour jardin chic !

Fractal Flowers, in vitro 2008

À l’occasion des illuminations de fin d’année, la mairie du 4ème arrondissement présente une oeuvre de Miguel Chevalier sur la place Baudoyer : Fractal Flowers, in vitro 2008.Une petite serre de jardin est installée au centre de la place Baudoyer. À la tombée de la nuit, elle se couvre d’une végétation virtuelle composée de fleurs géantes qui réagissent au passage des visiteurs. Des graines virtuelles germent, se développent, fleurissent et meurent. Les fleurs gigantesques ont des formes très stylisées, poussées à l’extrême de leur géométrisation. Cette flore éphémère est générée à l’infini de façon aléatoire par un logiciel créé par Cyrille Henri.

Inaugurée le 16 décembre dernier, cette installation artistique est visible jusqu’au 11 janvier 2009, de 19 h à 2 h.

Les roses de Noel sont au rendez-vous

Les hellébores ou roses de Noël (Helleborus niger) ont mérité leur nom commun cet hiver. Elles étaient fleuries pour Noël et la Saint-Sylvestre, tout du moins dans Paris et dans les jardins les plus protégés.Celles-ci ont été photographiées dans le square Charles-Victor Langlois accessible par la rue du Clos des Blancs Manteaux (Paris 4ème), non loin de l’arbre poubelle dont je vous ai parlé hier.Les roses de Noël que vous trouvez chez les fleuristes ou dans les jardineries en ce moment ont été forcées. Elles sortent de serre et ne doivent pas être exposées aux plus fortes gelées pour cet hiver. Ensuite, quand elles seront bien acclimatées à votre jardin ou votre balcon, elles résisteront sans problème aux hivers les plus rudes. Mais pour les voir refleurir vers Noël, il faudra les aider, en les disposant sous cloche de verre ou petit châssis surtout si la fin de l’automne est froide.