Archives de mots clés: Val’hor

Fleurs de France : plus de 1 000 entreprises engagées !

Label Fleurs de France
« Fleurs de France » franchit le cap des 1 000 entreprises engagées : à ce jour 1 047 entreprises de la filière du végétal sont engagées dans la démarche « Fleurs de France » : 434 horticulteurs et pépiniéristes, 216 fleuristes, 335 jardineries et 62 grossistes en fleurs et plantes.

Une belle progression depuis l’annonce de la création d’un logo « Fleurs de France » le 8 octobre 2014, par le ministre de l’Agriculture, à l’occasion de l’Assemblée Générale de VAL’HOR, il y a un peu plus de 1 000 jours !

« Fleurs de France » est mis à la disposition de tous les professionnels de la filière pour leur permettre d’apporter une information claire aux consommateurs concernant l’origine française des produits, et de proposer une offre végétale répondant à des critères en matière de protection de l’environnement ou de qualité. L’évolution du règlement d’usage « Fleurs de France » début 2017 clarifiant le positionnement et l’utilisation des différentes certifications, a favorisé l’engagement de l’aval de la filière et permet une plus grande visibilité du logo « Fleurs de France » dans les points de vente.

La liste des entreprises engagées dans « Fleurs de France » est disponible sur le site www.labelfleursdefrance.fr
« Fleurs de France » est membre de l’Association des produits agricoles de France lancée le 22 février 2017.

 Les « Fleurs de France » médiatisées
À la rentrée, VAL’HOR a fourni des végétaux « Fleurs de France » pour plusieurs événements médiatisés :

  • les Journées du Patrimoine au ministère de l’Agriculture (16-17 septembre à Paris),
  • le concours mondial des fleuristes à Novafleur (24-25 septembre à Tours),
  • et la coupe de France des fleuristes à Folie’flore (5-8 octobre à Mulhouse).

À ne pas manquer en fin d’année : le village « Fleurs de France » réunissant 37 producteurs à Paysalia (5-7 décembre à Lyon) et l’installation du sapin de Noël « Fleurs de France » à l’Élysée (à partir du 8 déc.).

1ère édition de la Semaine des plantes mellifères du 20 au 27 juin 2017

Collection de cosmos dans le Jardin des Plantes, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris 5e (75)La Semaine française des plantes mellifères : une action des professionnels du végétal pour agir en faveur des pollinisateurs et des abeilles. 

VAL’HOR Iance la « Semaine des plantes mellifères » en partenariat avec l’Observatoire Français d’Apidologie. Cette nouvelle opération met en avant les bénéfices des plantes mellifères, qui constituent une ressource alimentaire essentielle à la survie et à la santé des abeilles et des pollinisateurs.

Pendant une semaine, du 20 au 27 juin 2017, les consommateurs sont invités à se rendre dans les points de vente participant à l’opération pour acheter des plantes mellifères et contribuer ainsi au maintien d’espaces fleuris – dans les jardins, sur les balcons, sur les terrasses – et à la protection des abeilles.

Cliquer pour consulter la liste des plantes attractives pour les abeilles et autres pollinisateurs.

Liste des plantes nectarifères et pollinifères à semer et à planter

FranceAgriMer / Val'hor : liste des plantes attractives pour les abeillesLa liste des plantes nectarifères et pollinifères à semer et à planter a été dévoilée le 1er juin 2017 à l’occasion d’une conférence-débat « Protection des pollinisateurs, tous acteurs ! », organisée par l’interprofession Val’hor et l’Unep – Les entreprises du paysage, avec le concours de FranceAgriMer, dans le cadre de la 14e édition de Jardins, Jardin aux Tuileries à Paris.

FranceAgriMer, l’institut technique de l’abeille (ITSAP), le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la société nationale d’horticulture de France (SNHF), l’institut technique de l’horticulture (Astredhor) et l’interprofession Val’hor ont mené un important travail en partenariat avec l’institut national de la recherche agronomique (Inra), le conservatoire national des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (CNPMAI), le groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis) et la société botanique de France (SBF) pour établir une liste de plantes attractives pour les abeilles et les pollinisateurs.

Protéger et développer les espaces attractifs pour les abeilles et les pollinisateurs
Les abeilles se nourrissent essentiellement du nectar et du pollen des fleurs et leur survie dépend en grande partie de la disponibilité de ces ressources dans leur environnement. Pour leur équilibre alimentaire, les insectes pollinisateurs ont besoin de butiner une grande diversité d’espèces florales.
Le maintien et le renforcement de la diversité floristique (arbres, arbustes, plantes annuelles ) sont essentiels à la santé des abeilles et des autres pollinisateurs. L’uniformisation des paysages et l’artificialisation des territoires ont contribué à une réduction des ressources disponibles.

La protection et le développement de surfaces fleuries, avec des espèces attractives pour les abeilles, sur les surfaces agricoles (cultures, bandes enherbées, jachères), les jardins particuliers et publics, les abords des voies de circulation, les surfaces gérées par les collectivités, les zones industrielles et commerciales, sont autant de réponses à l’amélioration des conditions de vie des abeilles.

Liste de 200 plantes nectarifères et pollinifères à semer et à planter pour participer à la protection des abeilles et des pollinisateurs
La flore métropolitaine est estimée à plus d’un millier d’espèces mellifères. Réduite à 200 végétaux, cette liste a vocation à être un outil d’aide au choix des espèces à implanter, à partir de plusieurs critères tels que le type de plante ou la période de floraison, mais aussi leur disponibilité dans les circuits classiques de distribution et chez les horticulteurs et pépiniéristes de France métropolitaine. Elle recense des végétaux répondant à la diversité des utilisateurs potentiels : espèces agricoles, cultures potagères et fruitières, plantes ornementales.
(suite…)

Nouvelle campagne radio pour les professionnels du végétal

Logo de Val'hor
Du 16 mars au 2 avril 2017, 300 spots vont être diffusés à l’occasion de l’arrivée du printemps sur Europe 1, NRJ, France Bleu et RTL. Plus de 20 millions d’auditeurs seront incités à acheter des végétaux et à faire appel à un professionnel du végétal.

VAL’HOR continue son action sur les ondes en complément de l’action à la télévision, le post-test de la campagne radio 2016, réalisé par IPSOS, ayant révélé une efficacité croissante d’année en année : 82 % des auditeurs ont eu l’intention d’acheter des fleurs ou des plantes après avoir écouté au moins un des spots – versus 78 % en 2015 – 400 individus âgés de 25 ans et plus ont été interrogés.

En 2017, un nouveau spot pour le jardin a été conçu : « Emma, elle dort », encore plus original et créatif tout en reprenant les codes du répondeur. Les auditeurs seront bercés par les bienfaits du végétal, en chanson. Diffusion du jeudi 16 au dimanche 19 mars et du jeudi 23 au dimanche 26 mars 2017.

« Emma elle dort
Au jardin, au jardin, elle est bien,
Emma elle dort
Au jardin, au jardin, c’est le bonheur
L’jardinier L’jardinier a tout refait
L’jardinier L’jardinier est trop fort. »

Quant à Romain et Lulu, le jeune couple très cool, ils reviennent !
Ils profitent de leur balcon depuis qu’ils ont fait le plein de plantes dans leur jardinerie.
Diffusion du jeudi 30 mars au dimanche 2 avril 2017.


La signature : « Un message des professionnels du végétal : des arbres, des plantes, des fleurs. » est prononcée sur quelques notes mélodieuses rappelant l’univers tranquille et apaisant du végétal. Ces notes proviennent de l’identité sonore collective « Arbres, Plantes, Fleurs » qui accompagne Mission : Végétal à la télévision depuis mai 2016.

Dimanche 5 mars 2017, c’est la fête des grands-mères !

Affiche de la Fête des grands-mères, dimanche 5 mars 2017, Val'horAujourd’hui dimanche 5 mars 2017, nous fêtons les grands-mères. Une occasion (parmi tant d’autres) pour leur offrir des fleurs.

Selon l’étude réalisée pour Interflora par l’Institut BVA par Internet du 19 au 20 janvier 2017 auprès d’un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatif de la population française, 7 Français sur 10 se disent proches de leur grand-mère, dont un tiers très proche. Les grands-mères sont avant tout perçues comme une figure aimante et rassurante et c’est également comme cela qu’elles se voient.

Même si certains y voient un prétexte commercial (65%), la fête des grands-mères reste majoritairement un événement connu et apprécié par 76% des Français. Preuve que cette célébration (la trentième cette année) a maintenant trouvé tout son sens dans le cœur des familles françaises. Pour toutes ces raisons, cet hommage rendu aux grands-mères est largement plébiscité par les Français : selon 76% d’entre eux, cette célébration représente une occasion supplémentaire de témoigner de l’affection à leurs grands-mères, qui sont près de 9 millions en France.

Cette fête suscite donc chez les Français une réelle adhésion. À cette occasion, les fleurs, qui conservent une place de plus en plus importante dans la société, restent le cadeau privilégié des petits-enfants. Ils sont un tiers à souhaiter en priorité lui en offrir, un cadeau prisé notamment par la gente masculine (37%).

(suite…)

19ème édition de la Semaine du Jardinage pour les écoles du 6 au 11 mars 2017

Affiche de la 19ème édition de La Semaine du Jardinage pour les écoles, mars 2017Cette année, plus de 400 distributeurs jardin répartis dans toute la France partageront leur passion des plantes en accueillant gratuitement près de 68 000 enfants d’écoles maternelles et élémentaires lors d’ateliers pratiques de jardinage. Depuis le lancement de l’opération, les professionnels se mobilisent durant une semaine au printemps pour transmettre leurs connaissances des végétaux et leur savoir-faire, et ce, pour le plus grand plaisir des enfants ravis de mettre les mains dans la terre.

Organisée conjointement par le Gnis, VAL’HOR et la FNMJ, cette opération qui a pour thème cette année « Apprendre en jardinant » est placée sous le haut patronage du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Initiation dans les jardineries…
Guidés par des professionnels, les enfants découvrent la diversité des végétaux et apprennent les premiers gestes du jardinage en maniant les outils pour réaliser des semis et des plantations de fleurs et de légumes. Ils comprennent ainsi la vie au jardin et les interactions entre les animaux qui le peuplent et les végétaux qui y sont cultivés. Au terme d’une demi-journée d’échanges passionnants avec les professionnels, chaque enfant aura la joie de repartir avec sa réalisation et le tablier de l’opération.

… Perfectionnement théorique et pratique à l’école
Pour prolonger et approfondir en classe les notions abordées à la jardinerie, le kit pédagogique remis aux enseignants à la n des animations contient de nombreux supports adaptés aux différents niveaux des élèves (fiches d’activités, posters, imagiers).
« Le guide pratique du jardinage à l’école au fil des saisons » aidera les enseignants à initier ou enrichir un projet de jardin d’école, en programmant des cultures faciles à réussir et leur entretien au fil des saisons, tout au long de l’année scolaire.

Pour en savoir plus sur « La Semaine du jardinage pour les écoles« , connaître les professionnels participants et les ateliers mis en place, rendez-vous sur le site Internet : www.jardinons-alecole.org, rubrique « Semaine du jardinage ».
Pour les enseignants intéressés, trois guides pratiques pour développer des activités de jardinage à l’école sont disponibles gratuitement auprès du Gnis – Jardinons à l’école, 29 rue Georges Morel, CS 30054, 49071 Beaucouzé Cedex.