Archives de mots clés: printemps

Herbes tendres et soleil

Herbes tendres au printemps dans le parc François Mitterrand, Cergy (95)
J’aime cette période de l’année quand l’herbe repousse au printemps et que les jeunes brins sont encore tendres, frémissants au moindre souffle de vent. Avec le soleil, le vert en devient presque fluorescent.

Mon jardin étant très urbain et en pots et jardinières, je dois reconnaître que je ne suis pas importuné par les mauvaises herbes et la corvée de leur arrachage. Je peux donc m’extasier devant l’herbe tendre sans pester contre les longues heures de désherbage qui s’annoncent pour la plupart des jardiniers.

Amélanchier et ciel bleu

Amélanchier en fleur au printemps dans le parc François Mitterrand, Cergy (95)
Toute aussi blanche et charmante que celle des cerisiers, la floraison de l’amélanchier est encore plus délicate. Elle se remarque d’autant plus quand elle se laisse admirer sur fond de ciel bleu. Ce qui était le cas hier lorsque j’ai traversé le parc François Mitterrand à Cergy (95) par une superbe journée de printemps.

Amélanchier en fleur au printemps dans le parc François Mitterrand, Cergy (95)
Des bouquets de petites étoiles blanches qui très vite cèderont la place aux petites feuilles teintées de rose et de bronze. Mais chaque chose en son temps, au printemps tout passe trop vite. Prenons le temps pour profiter de ce moment fleuri !

Bon dimanche !

Vigoureux le chrysanthème ‘Goshoma Haru’ !

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)Le petit godet de chrysanthème ‘Goshoma Haru’ acheté l’automne dernier et toujours en attente d’une plantation a bien passé l’hiver, sans trop souffrir du froid. Mais depuis que les températures se sont adoucies, la croissance de ce chrysanthème est impressionnante.

J’ai du pincer les extrémités des tiges la semaine dernière pour contenir la vigueur de la petite touffe et pour la forcer à se ramifier davantage, même si elle a déjà pris beaucoup d’ampleur par rapport au petit pied acheté il y a quelques mois seulement. J’ai l’impression que je vais devoir l’installer avec des plantes toutes aussi vigoureuses si je ne veux pas les voir disparaître sous le feuillage de ce chrysanthème qui ne demande qu’à pousser et s’élever. Une belle acquisition !

La clématite ‘Blue River’ démarre fort !

Jeunes pousses de la clématite 'Blue River' sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)Les nouvelles pousses de mon pied de clématite ‘Blue River’ ont déjà dépassé la rambarde de mon balcon alors même que le printemps commence à peine. Et les premiers boutons de fleurs grossissent à vue d’oeil.

Je n’ai même pas eu encore le temps de terminer la taille des rameaux desséchés que je vais devoir faire très vite maintenant, avec plus de difficulté car il ne faut pas couper les jeunes pousses. Et ces dernières vont devoir être palissées plus à l’horizontale pour favoriser la floraison. Bref, un peu de travail dans les jours à venir. Des fois que je m’ennuierais…

Bourgeons de Prunus padus ‘Colorata’

Bourgeons du Prunus padus 'Colorata', Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les jeunes pousses qui marquent le réveil printanier du merisier à grappes (Prunus padus ‘Colorata’) offrent un ensemble coloré à découvrir de près. Les épis de fleurs sont déjà formés, laissant présager une abondante floraison.

Bourgeons du Prunus padus 'Colorata', Jardin des Plantes, Paris 5e (75)Belle harmonie de rouge, de pourpre, de rose et de cuivré. Le pourpre cuivré des feuilles va s’estomper au fil des semaines et des mois pour devenir plus vert foncé avec du rouge. La floraison rose très mellifère mérite le détour. L’arbre donne ensuite des petites merises trop âpres, mais elles sont appréciées par les oiseaux.

6ème édition du Printemps des Jardiniers les 25 et 26 mars 2017

Le Printemps des Jardiniers, Domaine de la Grange La Prévôté, Savigny-le-Temple, mars 2017Pour cette nouvelle édition, la manifestation du « Printemps des Jardiniers » s’intéresse à la graine. Celle-ci sera présente sous toutes ses formes, par des animations, des ateliers, et une exposition, « les Graines de l’art« , grâce au talent du sculpteur et botaniste Didier Rousseau-Navarre.

Les jardins naissent par les graines et les idées nouvelles dont les visiteurs pourront s’inspirer pour créer ou rénover leur jardin, leur terrasse ou leur balcon, car l’événement reste d’abord une fête des jardiniers, avec davantage d’idées, de conseils, d’échanges avec les paysagistes et les élèves du lycée agricole de Brie Comte-Robert, dont un jardin sera construit avec le public sur les deux jours.

Jamais le choix de plantes et d’objets artisanaux n’aura été aussi grand, avec les mêmes critères de sélection et un seul crédo : la qualité et la diversité pour un jardinage au naturel à la portée de tous. Nous accueillons plus d’horticulteurs et de pépiniéristes confirmés et davantage de produits bio, depuis la Dordogne jusqu’aux Vosges en passant par l’Isère.

La nouvelle agglomération Grand Paris Sud accroit elle aussi sa présence en apportant notamment des animaux de la ferme de sa maison de l’environnement.

De plus, Jean-Marc Muller animera une causerie-nature sur les légumes insolites, Gérard Bernheim, apiculteur, sur les dangers du frelon asiatique et Fayçal Anseur, sur la permaculture au domaine.

Les Savigniens présenteront leurs nouveaux jardins partagés. Avec eux, une nouvelle dynamique se crée en faveur des jardins en ville. Autant d’énergies positives cultivées au domaine de la Grange – la Prévôté, lui-même refuge des graines de variétés franciliennes et plus grand jardin-potager conduit en permaculture de l’Île-de-France.

Informations pratiques
Les 25 et 26 mars 2017 de 10h à 18h. Entrée libre.
Domaine de la Grange – la Prévôté
Avenue du 8 mai 1945, 77176 Savigny-le-Temple.
Tél. : 01 60 63 29 40.
www.leprintempsdesjardiniers.fr