Archives de mots clés: plante d’intérieur

Episcia ‘Cleopatra’ pour les amateurs de feuillage panaché

Episcia 'Cleopatra', Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Cette variété d’Episcia présente un feuillage tricolore vert pâle, blanc et rose sur lequel se détache des fleurs d’un rouge vermillon éclatant. Curieux mélange, plus surprenant que véritablement joli.

Comme tous les épiscias, ‘Cleopatra’ doit être cultivée dans une atmosphère humide. Je garde mon jeune plant dans un grand terrarium, sous éclairage artificiel. Et cela semble plutôt lui réussir. J’ai maintenant 6 espèces et variétés qui poussent bien, toutes à l’abri d’un terrarium.

Le noir intense du Zamioculcas ‘Raven’

Zamioculcas 'Raven', Aracée, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Il y a quelques mois je vous présentais cette nouvelle variété de Zamioculcas au feuillage noir. Au début du printemps, mon pied a donné de nombreuses nouvelles pousses feuillées, d’abord vertes foncées, mais la belle couleur noir est vite apparue au fur et à mesure de leur développement. Et le noir est désormais bien intense.

Beaucoup de plantes ont des teintes variables et la couleur recherchée tend parfois à s’estomper ou disparaître. Mais chez ce Zamioculcas ‘Raven’, la teinte foncée est bien affirmée et stable.

Rhapis excelsa ‘Chigo nishiki’ (Kannonchiku)

Rhapis excelsa 'Chigo Nishiki', palmier nain, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Depuis des années je rêvais de trouver et d’acheter un palmier nain (Rhapis excelsa) à feuillage panaché, mais plus particulièrement les variétés appelées « kannonchiku » qui se caractérisent par un très faible développement et qui font l’objet de sélections et de collections au Japon. Des raretés à prix souvent délirants que je n’avais vues qu’en photos jusqu’à présent. Et j’ai pu enfin en acquérir un exemplaire (variété  ‘Chigo Nishiki’) sur eBay… sans me ruiner.

Rhapis excelsa 'Chigo Nishiki', palmier nain, plante d'intérieur, Paris 19e (75) (suite…)

Sensitive dans mon potager d’intérieur Lilo

Sensitive, Mimosa pudica, plante d'intérieur, potager d'intérieur Lilo, Paris 19e (75)
Les graines de sensitive (Mimosa pudica) semées en avril dernier dans mon potager d’intérieur Lilo ont bien poussé et ont donné de jolies petites plantes. La culture en hydroponie et en intérieur de cette petite plante tropicale s’est révélée jusqu’à présent plutôt facile et sans soucis.

Sensitive, Mimosa pudica, plante d'intérieur, potager d'intérieur Lilo, Paris 19e (75)
Quant on la laisse tranquille, la sensitive étale ses feuilles découpées et composées de très nombreux folioles. Mais au moindre souffle ou frôlement, tout se replie, folioles et pétioles des feuilles.

Cette plante exotique ne consomme pas beaucoup d’eau, contrairement aux deux basilics, ses voisins, qui vident très vite les contenants dans lesquels leurs racines se plongent.

Begonia ‘Limeade’

Begonia 'Limeade', Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai reçu ce petit bégonia rhizomateux depuis quelques semaines déjà et sa reprise s’est passée sans problème. C’est un bégonia hybride à feuillage spiralé et frisotté, avec un joli contraste de couleurs. Une belle petite miniature qui semble se plaire dans mon terrarium.


Le vert presque fluo tranche avec le brun noir qui borde le dessus des feuilles et le pourpre vif au revers. Des petits cils bordent les feuilles doublement spiralées. Cette petite variété mérite que l’on vienne l’observer de près. Je n’ai plus qu’à espérer que sa croissance se poursuive sans problème.

Bouture réussie du Begonia pteridiformis (forme rouge)

Bouture de Begonia pteridiformis, forme rouge, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Je ne donnais pas cher de la petite bouture de Begonia pteridiformis (forme rouge) reçue après plusieurs jours de transport postal. Je savais cette espèce très délicate et difficile à cultiver, mais par chance, après l’avoir installée dans la mini serre où prospère mon Begonia prismatocarpa, la petite tige feuillée a vite repris. Une très agréable surprise !

Ce bégonia originaire du sud de la Thaïlande a des feuilles très effilées, vertes avec des gros points roses et surtout des petites épines roses sur le dessus, rouge intense au revers comme les tiges. À l’état naturel, il pousse sur des parois rocheuses verticales. Ses besoins en humidité atmosphérique sont importants.

Je vous conseille d’aller regarder les photos de Patrick Blanc qui a observé cette espèce de bégonia dans la nature.