Archives de mots clés: Orchidacées

Floraison de mon pied d’Anoectochilus albo-lineatus

Floraison d'Anoectochilus albo-lineatus, orchidée, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Je ne m’attendais pas à avoir une floraison aussi rapide avec cette espèce achetée il y a quelques mois à peine.

Floraison d'Anoectochilus albo-lineatus, orchidée, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Cette orchidée est vraiment une miniature. Mon pied n’a que quatre petites feuilles, avec ce motif si joli qui fait tout l’attrait de cette espèce. La hampe florale doit faire une dizaine de centimètres environ. Et la première fleur qui s’est épanoui n’est guère plus grosse que l’ongle de mon pouce.

Floraison d'Anoectochilus albo-lineatus, orchidée, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Je vais essayer de photographier les fleurs quand elles seront davantage épanouies. C’est encore un peu tôt. Sur la photo ci-dessus, le feuillage vert fluo avec les marques dorées est celui de mon jeune pied de Macodes petola qui pousse lentement mais sûrement.

Floraison fidèle de mon pied d’Howeara ‘Red Mini’

Howeara ‘Red Mini’, orchidée, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Depuis que je l’ai acheté en février 2014, mon petit pied d’Howeara ‘Red Mini’ refleurit régulièrement au moins une fois par an et parfois deux fois. Une espèce vraiment facile à cultiver qui cette année a décidé de fleurir pour les fêtes de fin d’année et la nouvelle année.

Howeara ‘Red Mini’, orchidée, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
C’est une orchidée à pseudobulbe, cette partie renflée à la base des feuilles. Le pseudobulbe qui a fleuri dépérit dans les mois qui suivent mais entretemps, un ou plusieurs autres pseudobulbes sont apparus avec des nouvelles feuilles. Et ce sont eux qui fleurissent ensuite.

Cette espèce n’est pas très exigeante en lumière car elle refleurit bien chez moi. Et elle ne demande pas beaucoup de place. Si vous avez un rebord de fenêtre sans soleil direct et pas trop froid, adoptez la !

4 vraies couleurs de phalaenopsis

Phalaenopsis, orchidée, potée fleurie, magasin Gamm Vert d'Ormoy (Essonne)
Au hasard des arrivages et des points de vente, l’orchidée papillon (Phalaenopsis) se montre avec une large palette de coloris et de motifs. Fleurs complètement unies, monochromes, ponctuées, rayées, multicolores… Rien qu’avec des teintes naturelles, Il y en a pour tous les goûts.

Phalaenopsis, orchidée, potée fleurie, magasin Gamm Vert d'Ormoy (Essonne)Le bleu n’est pas une couleur naturelle chez le Phalaenopsis qui offre des variations infinies entre le blanc pur et le pourpre foncé, en passant par le jaune, l’orange et le rose.

Anoechtochilus albo-lineatus

Anoectochilus albo-lineatus, orchidée, Orchidacées, plante exotique d'intérieur, Paris 19e (75)Reçue récemment, cette espèce d’orchidée miniature fait partie des orchidées bijoux appréciées pour leurs feuillages décoratifs. Le jeune plant est tout petit, trois feuilles et quelques centimètres, mais il laisse déjà entrevoir la beauté de ses feuilles.

Anoechtochilus albo-lineatus est une espèce asiatique qui pousse en Birmanie, en Thaïlande et en Malaisie.

Peu de temps avant d’acquérir cette nouvelle orchidée, j’ai retrouvé un plant de Macodes petola, une autre orchidée bijou. Les deux plantes sont installées dans le même terrarium où elles semblent se plaire pour le moment. À suivre !

Cymbidium ‘Vogel’s Magic’

Cymbidium 'Vogel's Magic', Exposition Mille et une orchidées, grandes serres du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Ce cymbidium présenté dans l’exposition Mille et une orchidées qui se déroule en ce moment dans les grandes serres du Jardin des Plantes de Paris offre une jolie combinaison de teintes vert jade, pourpre, crème et grenat.

Cymbidium 'Vogel's Magic', Exposition Mille et une orchidées, grandes serres du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cet hybride est le résultat du croisement de Cymbidium ‘Tethys’ par Cymbidium ‘Vogelsang’. Il est classé dans les cymbidiums intermédiaire car ses dimensions ne sont pas trop imposantes (environ 40 cm de hauteur). Les fleurs sont pluôt rondes et ont tendance à rosir davantage que sur mes photos quand elles s’épanouissent complètement.

Cymbidium Red Beauty ‘Toulouse’

Cymbidium Red Beauty 'Toulouse', exposition Mille et une orchidées, grandes serres du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Jusqu’au 27 février 2017, l’exposition Mille & une orchidées vous permet d’admirer un grand nombre d’orchidées dans les grandes serres du Jardin des Plantes de Paris. Et notamment ce beau cymbidium hybride aux coloris chaleureux.

Belle orchidée assez imposante à garder dans une pièce avec beaucoup de lumière et des températures pas trop élevées, entre 15 et 18 °C. Prévoir un arrosage copieux hebdomadaire, en laissant bien égoutter l’eau.

Cymbidium Red Beauty 'Toulouse', exposition Mille et une orchidées, grandes serres du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)