Archives de mots clés: jardin potager

Inscriptions au Concours National des Jardins Potagers ouvertes jusqu’au 30 juin 2018

Affiche du Concours National des Jardins Potagers 2018
Pour tous les amoureux de potager qui observent au quotidien et entretiennent avec soins leurs légumes, c’est le moment de s’inscrire au Concours National des Jardins Potagers ! Ne tardez pas vous, avez jusqu’au 30 juin 2018.

 A chacun sa chance
Parce que ce jardin nourricier auquel vous consacrez du temps et toute votre attention représente une partie de vous-même, qu’il est aménagé avec goût et originalité, qu’il offre une grande variété de légumes, de fleurs, de plantes aromatiques et de fruits, ce serait dommage de ne pas le faire connaître et de partager votre passion. Alors, ne tardez plus et inscrivez-vous au Concours National des Jardins Potagers qui est fait pour vous.

A chacun sa catégorie
Jardins potagers attenants à la maison, dans un ensemble collectif, situés dans un environnement paysager ou à vocation pédagogique, leur diversité tant dans leur environnement que pour leur vocation est grande et votre jardin trouvera facilement sa place dans une des catégories proposées :

  • jardin potager privatif,
  • potager dans un ensemble collectif de jardins (centre de jardins, jardins familiaux…),
  • jardin potager privatif situé dans un environnement paysager (demeure, château, grand parc…),
  • jardin ou parcelle pédagogique, réalisé sur initiative individuelle ou avec la participation d’associations de jardiniers ou de sociétés d’horticulture.

En 2018, une nouvelle catégorie récompense des jardins partagés, qui sont de plus en plus nombreux au cœur des villes et… au sein des entreprises. Désormais,  tous les jardiniers œuvrant dans les potagers des jardins partagés mis en place et cultivés au sein d’une entreprise ou par une association peuvent participer au concours.

A chacun sa récompense
Le jury, composé de personnalités du jardin, désignera les lauréats en fonction de différents critères de sélection tels que les pratiques de jardinage, la connaissance et la diversité des plantes cultivées, la pertinence du choix des espèces et des variétés, l’esthétique et enfin, la motivation. En complément des distinctions, tous les lauréats nominés recevront l’ouvrage « Saveurs gourmandes du potager », des livres de jardinage, des abonnements à des revues, des semences et des végétaux. De nouveaux partenaires, la FNMJ (Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie), Natures Market, spécialiste des nichoirs pour oiseaux et abris pour auxiliaires, Dumona, fabricant de terreaux, paillage et supports de culture, rejoignent CP Jardin, spécialiste des produits biologiques et récompenseront également les lauréats.

Et, maintenant participez !
Il suffit donc pour participer de télécharger le dossier d’inscription sur l’un des sites partenaires (la SNHF, l’association Jardinot –  Le Jardin du Cheminot et le GNIS) et de le renvoyer accompagné de vos plus belles photos à la SNHF avant le 30 juin 2018. Le dossier et le règlement sont également disponibles sur simple demande auprès de la SNHF ou par courriel à info@snhf.org

Les dates principales du concours
30 Juin 2018 : date limite d’envoi des dossiers de candidature.
Début juillet 2018 : sélection des candidatures. Douze experts du monde du jardin étudieront l’ensemble des dossiers déposés afin de réaliser une première sélection.
Été 2018 : visite des jardins finalistes. Une fois la sélection effectuée, les membres du jury visiteront au cours de l’été les potagers finalistes et échangeront avec les jardiniers qui les cultivent avec talent. Le jury se réunira ensuite, à l’automne, pour délibérer puis établir le classement définitif par catégorie des gagnants de l’édition 2018.
Mercredi 5 décembre 2018 : cérémonie de remise des prix à la SNHF. Le palmarès sera dévoilé lors d’une cérémonie et les prix remis aux lauréats devant des personnalités de monde du jardin et de l’horticulture.

1ère édition des Jardins ouverts les 30 septembre et 1er octobre 2017

 Jardins ouverts en Île de France, 30 septembre et 1er octobre 2017, affiche ©DuofluoLe week-end prochain, tous les Franciliens seront invités dans les potagers à l’occasion d’une nouvelle manifestation portée par la Région Île-de-France, « Jardins ouverts« .

Au total 117 jardins seront ouverts et proposeront en leur sein une programmation culturelle en lien avec le potager, touchant à de nombreuses disciplines (musique, théâtre, littérature, cinéma, gastronomie, histoire de l’art, écologie…) et imaginée pour satisfaire aux goûts de tous les visiteurs quels que soient leur âge ou leur préférence artistique. Du Potager du Roi à Versailles (Yvelines) au jardin potager du domaine de la Grange-la-Prévôté à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), du jardin partagé au jardin ouvrier en passant par le jardin pédagogique ou le jardin sur les toits, toutes les cultures pousseront donc au jardin, les 30 septembre et 1er octobre 2017.

Retrouvez tout le programme sur : iledefrance.fr/jardinsouverts


Le patrimoine naturel francilien en quelques chiffres

Malgré l’image très urbaine de l’Île-de-France, 78,8 % de la superficie totale de la Région est occupée par des espaces naturels agricoles et forestiers. Elle compte 569 000 hectares de terres cultivées soit près de 48% de sa surface. Environ 5 000 exploitations sont réparties sur le sol francilien tandis que le secteur agricole représente 12 000 emplois et 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires.
Outre les terres agricoles, de nombreuses zones naturelles protégées maillent le territoire francilien, à commencer par les parcs naturels régionaux. Ils sont au nombre de quatre à l’heure actuelle : la Haute Vallée de Chevreuse (château de la Madeleine, Bullion…), le Gâtinais français (Fontainebleau, Barbizon, Étampes…), l’Oise-Pays de France (forêt de Chantilly, abbaye de Royaumont…) et le Vexin français (Auvers-sur-Oise, La Roche-Guyon, Château de Villarceaux…).
L’Île-de-France abrite également 35 sites Natura 2000, label dont la vocation est de veiller au maintien de la biodiversité. Figurent entre autres dans cette liste la forêt de Rambouillet, les boucles de la Marne, le massif de Fontainebleau et la haute vallée de l’Essonne. Enfin, la Région compte une dizaine de réserves naturelles comme le marais de Stors dans le Val-d’Oise, les îles de Chelles en Seine-et-Marne et le bassin de la Bièvre, à cheval entre les Hauts-de-Seine et l’Essonne.

Nouveau : la MicroFerme de Gally

Les Fermes de Gally, logoLes Fermes de Gally développent des actions pédagogiques autour de l’agriculture destinées à transmettre les savoir-faire des métiers de la terre et à sensibiliser le public à la nature. En 2017, elles lancent un programme dont l’ambition est de reconnecter l’urbain au jardinage : la micro-ferme de Gally.

Après les Saints de glace, Les Fermes de Gally vont planter leur jardin vivrier au cœur de la pépinière du magasin : un potager avec notamment des poules, des ruches, un hôtel à insectes et un composteur. Chacun peut venir donner un coup de main et … apprendre en plantant, greffant, sarclant…

Ainsi Les Fermes de Gally vont créer un lieu fédérateur et d’échanges ouvert tous les jours. Les animations y sont organisées selon une démarche de « j’apprends en faisant moi-même, en m’amusant ». Sur place, les jardiniers – un jardinier traditionnel et un étudiant en agriculture urbaine -, répondent aux questions. Cette opération est conçue pour que chacun y trouve des idées et des conseils d’aménagements, des produits et des matériaux pour faire son propre potager – du micro au jardin potager.

Les solutions et techniques proposées s’adaptent à tous les milieux ; pour la plupart hors sol, elles s’affranchissent des contraintes du sol. Plus besoin d’avoir de la terre de bonne qualité, voire même plus d’obligation d’avoir un carré de jardin : vous placerez votre potager où vous le souhaitez ! L’entretien des cultures est plus simple, nécessite moins d’outil et les interventions sont plus simples et plus rapides.

Informations pratiques
Ferme de Gally et magasin,
Route de Bailly (D7),  78210 Saint-Cyr-l’École.
Tél. : 01 30 14 60 86.
Ouvert du lundi au dimanche sans interruption de 9h30 à 19h. Ouvert pendant les vacances scolaires et les jours fériés aux horaires habituels.

Le potager bio et le blog du château de Courances (Essonne)

Château de Courances (Essonne), © Julia Remezova - Fotolia.com

Dimanche dernier, Valentine de Ganay a ouvert les portes du nouveau potager bio du château de Courances (Essonne). Avec Antoine Berthelin, le jardinier, elle a invité des journalistes, des politiques et les habitants du village. Ils ont planté l’ail et désherbé les artichauts…

Ce nouveau potager est installé sur un terrain de 2,8 hectares, clos de murs, en dehors du parc mais à une des extrémités de l’axe latéral. Il proposera des légumes et des petits fruits aux particuliers des environs, mais aussi aux magasins bio et aux restaurateurs parisiens. Sa future production sera commercialisée sous la marque « Les jardins de Courances ». Le potager n’est que le début d’un projet plus vaste qui s’étendra sur la plaine jusqu’à Fleury-en-Bière, 7 kms à l’est dans le 77. Valentine de Ganay, propriétaire avec deux cousins de 500 ha entre l’Essonne et la Seine-et-Marne, veut convertir ces terres agricoles en cultures biologiques pour contribuer à nourrir Paris.

Pour ceux qui n’ont pu être de la fête et surtout pour tous ceux qui, à présent, veulent être tenus informés, vous pouvez suivre le blog Les Jardins de Courances.

Informations pratiques
La saison touristique de Courances a débuté le samedi 30 mars et se prolongera jusqu’au dimanche 27 octobre 2013. Le château et le salon de thé de la Foulerie sont fermés au public du 30 juin au 7 septembre, mais le parc reste ouvert. Ouverture au public les week-ends et jours fériés de 14h à 18h (la billetterie ferme à 18h, mais vous pouvez rester dans le parc jusqu’à la tombée de la nuit).

Visite guidée du château + visite libre du parc : 9,50€/personne.
Visite libre du parc : 7,50€/personne.
Tarif réduit pour étudiants, retraités, chômeurs, handicapés, presse (sur présentation d’un justificatif) : 7,50€ pour le parc et château, 5,50€ pour le parc seulement.
Gratuit pour les moins de 13 ans.
Tél.: +33 (0)1 64 98 07 36.

Visite du Potager du Roi à Versailles (78) le samedi 15 juin 2013

Potager du Roi, Versailles (78)

L’association Jardins et Santé organise la visite du Potager du Roi à Versailles le samedi 15 juin 2013 à 14h30. Véronique Laulier de l’École Nationale Supérieure du Paysage vous emmènera découvrir ce site classé Monument Historique.

À la demande de Louis XIV, des travaux furent menés entre 1678 et 1682 par le jardinier Jean-Baptiste de la Quintinie pour réaliser le Potager du Roi malgré l’ingratitude d’un terrain marécageux et des moyens encore rudimentaires. Il mit au point la culture des primeurs et put fournir à la table du Roi des asperges en janvier, des fraises en mars, des figues et même des melons !

Rendez-vous à 14h30 au 10, rue du Maréchal Joffre, 78000 Versailles.
Accès: RER C, descendre à Versailles Rive Gauche (5 minutes à pied).
Participation: 10 €.
Inscription et réservation obligatoire au tél. : 06 51 40 96 34 (nombre de places limitées).

Le potager expérimental sur les toits d’AgroParisTech (Paris 5e)

Potager expérimental sur les toits d'AgroParisTech, rue Saint-Bernard, Paris 5e (75)

Je ne connaissais ce potager haut perché que par des photos. Ouvert exceptionnellement au public quelques jours par an, il m’intriguait fortement ! J’ai donc profité des portes ouvertes des Rendez-vous aux jardins pour faire une visite. Par chance, le beau temps et le soleil étaient aussi du rendez-vous. Je vous propose donc de découvrir cet endroit incroyable avec quelques photos en attendant les prochaines portes ouvertes.

Potager expérimental sur les toits d'AgroParisTech, rue Saint-Bernard, Paris 5e (75)

Une partie des toits accueille des plantes couvre-sol qui poussent sur une très faible épaisseur de substrat.

(suite…)