Archives de mots clés: gazon

Pelouse grillée mais liseron vigoureux et fleuri

Liseron fleuri dans une pelouse desséchée en été, Paris 16e (75)
Les hautes températures et le temps sec ont vite transformé les pelouses en paillasson jauni, mais les adventices elles font de la résistance comme ces touffes de liseron complètement vertes et couvertes de fleurs.

Liseron fleuri dans une pelouse desséchée en été, Paris 16e (75)
On pourrait presque se demander si une pelouse entièrement composée de liserons ne serait par préférable… Plus de tonte, pas d’arrosage et des fleurs tout le printemps et l’été. Cette mauvaise herbe redoutée est assez résistante pour supporter un piétinement. Et vous pouvez compter sur ses immenses rhizomes souterrains pour aller chercher l’eau en profondeur.

Liseron fleuri dans une pelouse desséchée en été, Paris 16e (75)Et si vous arrosez votre pelouse pour tenter de lui redonner un plus bel aspect, ce qui n’est pas gagné par ces fortes chaleurs sèches, les liserons profiteront bien évidemment de l’eau apportée. Ils n’en seront que plus beaux !

Repeindre ou non une pelouse jaunie

Pelouse, photo Zaza Studio / Fotolia
Question posée par Béatrice dont la pelouse a jauni avec l’hiver et à qui on a proposé de la peindre avec une peinture spécial bio.

La peinture de la pelouse, c’est une méthode qui se développe aux États-Unis et notamment en Californie. Quand le vrai gazon dépérit et jaunit, souvent par manque d’eau lors d’une sécheresse prolongée, certains américains « maquillent » tout simplement l’herbe jaunie en pulvérisant dessus une peinture verte. Cela donne un aspect plus proche de celui attendu pour une pelouse, mais ça n’améliore pas l’état du gazon. Et il faut être sûr que la peinture n’a aucune toxicité pour les graminées qui composent le tapis vert, sinon bonjour les dégâts !

Quand la pelouse jaunit en hiver, le plus simple, c’est d’attendre le retour du printemps, d’épandre une fine couche de compost en surface après avoir ratissé les herbes desséchées et jaunies et aéré le sol. Cela devrait suffire pour redonner un coup de fouet aux graminées qui devraient vite reverdir, sans oublier de les arroser si le temps sec se prolonge.

Les engrais spécial gazon, riches en azote, ont souvent une action coup de fouet et reverdissante. Mais ils n’améliorent pas le sol dont la structure se dégrade sans apport de matières organiques sous forme d’humus. Privilégiez le compost, sans excès.

Pendant la COP21, rouler vert c’est offert avec les Greeny

Greeny, Taxis G7À l’occasion de la COP21, TAXIS G7 met à disposition 3 Greeny qui vont sillonner Paris du 4 au 10 décembre 2015 afin de proposer des trajets totalement gratuits aux parisiens.

Un grand jeu concours permettra à l’auteur de la photo la plus originale postée sur les différents réseaux sociaux de TAXIS G7 (Facebook et Twitter) de gagner 1 an de courses en GreenCab : #OuEstGreeny

En 2007, TAXIS G7 s’engageait à réduire de 50% ses émissions de CO2 : « Un objectif que nous avons tenu en évaluant précisément la consommation des véhicules G7. Nous nous fixons des objectifs chiffrés encore plus ambitieux pour les années à venir » annonce Serge Metz, Président Directeur Général de TAXIS G7. Aujourd’hui TAXIS G7 dispose de la 1ère flotte européenne de taxis hybrides et électriques avec 2 400 véhicules, soit plus de 30% des taxis G7. C’est aussi la seule société de taxis qui permet à l’ensemble de ses clients, avec son service GreenCab, de commander un taxi hybride ou électrique, sans frais supplémentaires.

Avec le printemps francilien sec, la pelouse jaunit

Pelouse desséchée dans le parc de Bagatelle, Paris 16e (75)
L’été commence à peine que déjà certaines pelouses en Île-de-France ont pris un aspect grillé peu engageant dans les endroits où des arrosages réguliers et suffisants n’ont pas compensé le déficit des pluies du printemps.

Pelouse desséchée dans le parc de Bagatelle, Paris 16e (75)
Le spectacle est impressionnant dans le parc de Bagatelle, même si le gazon devrait reverdir dès que les pluies reviendront. Ce jaunissement déjà très étendu intervient tôt, avant même que l’été et les fortes chaleurs s’installent.

Depuis le début du mois de mai, les conditions anticycloniques prédominent dans le nord-est de la France. Le temps est resté calme et sec dans le bassin parisien. Le manque de pluies le plus important a été relevé dans le sud de l’Île-de-France (déficit de 75% sur Melun). Le temps très ensoleillé des dernières semaines, un vent d’Est continental qui a soufflé très souvent et qui a engendré une faible humidité de l’air associés à des températures supérieures aux normales (+2°C), toutes ces conditions météorologiques ne sont pas favorables à la croissance des végétaux. Le manque d’eau en surface provoque un stress hydrique important. Mais grâce à un automne et à un hiver correctement arrosés, le niveau des nappes phréatiques reste bon aussi bien en Beauce que sur le bassin parisien. (Source : La Chaine Météo, 15 juin 2015)

Jolie pelouse aux primevères (Paris 20e)

Primevères acaules dans une pelouse, rue du Capitaine Tarron, Paris 20e (75)
Une pelouse fleurie, c’est quand même beaucoup plus jolie, surtout au début du printemps quand le gazon n’a pas encore retrouvé toute sa verdeur et vigueur. La preuve en photo avec ce petit coin de pelouse parisienne parsemée d’une multitude de primevères acaules et de quelques jonquilles.

Charmant, tout simplement !
À admirer dans la rue du Capitaine Tarron, près de la place de la porte de Bagnolet (Paris 20e).

Husqvarna recrute 100 testeurs officiels Automower

Robot tondeuse Automower HusqvarnaHusqvarna, leader du marché des robots de tonte (tondeuse nouvelle génération se déplaçant toute seule), lance une opération inédite et originale : « 100 Testeurs Officiels Automower« . Dans ce cadre, l’entreprise recherche 100 testeurs officiels. Ces derniers recevront gratuitement un robot tondeuse Automower et, en échange, devront poster régulièrement, sur un site internet dédié et sur les réseaux sociaux, le compte rendu de leurs expériences.

Comment devenir « Mower Testeur »
Pour participer à cette aventure, rien de plus simple ! Il suffit de créer un compte en complétant le formulaire prévu sur le site internet www.100TesteursAutomower.com. Deux sélections seront effectuées, le 20 mars et le 10 avril, par un jury prenant en compte le profil des candidats et les caractéristiques de leur jardin.

Le « Mower Testeur », un grand reporter
Une fois sélectionné, le candidat deviendra un « Mower Testeur » et recevra, pour cela, un Automower d’Husqvarna. Il s’engage à tester celui-ci dans les 7 jours et, ensuite, à poster tous les 15 jours pendant 6 mois, sur le site www.100TesteursAutomower.com, des avis accompagnés de photos ou de vidéos.

Les Automower d’Husqvarna, des tondeuses du 3ème type
Ces tondeuses multiplient les avantages pour apporter une solution idéale aux particuliers :

  • Autonome, l’Automower se déplace tout seul, sans fil, dans une zone délimitée par l’installation de câbles de guidage. Il se programme très facilement et enregistre ensuite les parties de la pelouse qu’il a déjà tondues pour adapter son schéma de tonte en conséquence. Lorsque l’Automower a besoin de plus de puissance, il retrouve seul le chemin de sa station de charge.
  • Performant, l’Automower a un schéma de tonte aléatoire. Il ne coupe qu’un petit peu à la fois, mais souvent, à l’aide de lames affutées comme des rasoirs. Cette fréquence de coupe permet de laisser sur place les microparticules de pelouse qui font de l’engrais vert. Cette méthode favorise la densité de l’herbe.
  • Econome, l’Automower ne consomme qu’entre 3,60 et 6,80 euros par mois en électricité. Par ailleurs, sans pilote, il offre aussi confort et gain de temps.
  • Silencieux et environnemental, l’Automower fonctionne de façon extrêmement discrète grâce à son système unique de coupe et ne produit aucune émission nocive.
  • Intelligent, l’Automower détecte si le gazon est plus haut dans une zone donnée et tond jusqu’à ce que la hauteur soit identique au reste de la pelouse.