Paris côté jardin – Page 3 – L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.
Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Rudbeckias à foison

Rudbeckia hirta (Astéracées) en été dans le parc de Passy, Paris 16e (75)
Véritable star des massifs de fleurs d’été dans les parcs et jardins de ville, le rudbeckia dresse ses brassées de grandes marguerites aux coloris variés sous le soleil même brulant. Je suis allé en photographier quelques uns dans le Jardin des Plantes, le parc de Passy et le square Henri Collet et je suis revenu avec une belle moisson !

Rudbeckia hirta (Astéracées) en été dans le parc de Passy, Paris 16e (75) (suite…)

Fleurs d’été embrasées

Célosie, dahlia et Zinnia Profusion Red en été dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette année, je n’ai pas ou que très peu de rouge sur mon balcon. Mais j’en ai trouvé dans les parterres de fleurs d’été des parcs et jardins parisiens. Du rouge très vif, éclatant, flamboyant !

Le zinnia Profusion Red planté dans la grande perspective du Jardin des plantes de Paris forment des coussins très compacts avec de nombreuses fleurs d’un rouge vif très lumineux. Qu’importe la canicule, ce zinnia continue à pousser et à fleurir. Une belle variété (que ceux qui n’aiment pas le rouge se rassurent, il y a de nombreuses autres teintes vives ou douces dans la série Profusion). (suite…)

Vent et ciel rougeoyant au coucher du soleil

Ciel rouge au coucher du soleil, Paris 19e (75)Samedi soir, un vent du nord-est est venu rafraîchir un peu l’atmosphère étouffante de la capitale. Et ce vent bienvenu s’est accompagné d’un embrasement du ciel quand le soleil s’est enfin couché, cessant de surchauffer Paris et ses habitants.

Le vent s’est maintenu toute la nuit et cela a permis à mon appartement de se rafraîchir. J’ai pu dormir sans souffrir de la chaleur, et au petit matin, quel plaisir de se lever avec un semblant de temps plus frais ! Cela n’a pas duré, les températures sont vite remontées dans la journée pour dépasser allègrement les 30°C.

Nouvelle floraison de la liriope ‘Okina’

Potée de Liriope 'Okina' en fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Son joli feuillage blanc n’a pas encore totalement disparu, mais les longs épis de fleurs d’un joli violet doux se dressent de plus en plus nombreux.

Quand le soleil ne brille plus sur la potée, l’accord entre le violet pâle, le blanc et le vert est encore plus remarquable.

Potée de Liriope 'Okina' en fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Cette plante vivace robuste supporte bien les fortes chaleurs, avec des arrosages espacés. Je me souviens avoir vu de superbes potées d’une liriope à feuillage complètement vert dans un jardin à Barcelone. Mais avec le feuillage panaché, je craignais une plus grande sensibilité au soleil, ce qui n’est pas le cas. Ceci étant, la potée n’est ensoleillée que jusqu’à midi.

Potée de Liriope 'Okina' en fleurs en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Et le soleil, il y en a ! Le matin après 8 heures sur mon balcon, cela devient vite intenable.

Clématite et pigamon

Clématite 'Blue River' et Thalictrum 'Splendide White' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Une tige de ma clématite ‘Blue River’ a fini par grimper dans mon pigamon (Thalicatrum) ‘Splendide White’. Cela donne un joli duo entre les grandes étoiles bleues et les petites fleurettes blanches.

La chaleur plaît au Seemania ‘Evita’

Seemania nematanthodes 'Evita' (Gesnériacées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Les températures élevées et la chaleur insupportable de l’été parisien font du bien à ma potée de Seemania ‘Evita’ qui pousse à vue d’oeil et se couvre de plus en plus de boutons floraux, et sans avoir besoin d’arrosages trop fréquents.

Ce n’est pas le cas de toutes mes plantes sur mon balcon. Le coeur de Marie doré (Lamprocapnos spectabilis ‘White Gold’) a perdu la plupart de son beau feuillage doré. Les feuilles ont grillé malgré des arrosages réguliers et copieux. Mon beau coléus a supporté tant bien que mal la première vague de chaleur, mais ces nouvelles journées torrides vont avoir raison de lui, trop c’est trop ! Heureusement, les autres plantes se montrent plus résistantes à ce coup de chaud. Et le jardinier résiste aussi !