Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

12 décembre : observez la plus grosse pleine lune

Si les conditions météorologiques le permettent (ciel bien dégagé sans aucun nuage), la lune devrait nous apparaître pleine et énorme pour cette soirée et cette nuit du 12 décembre 2008. C’est en effet la plus grosse pleine lune de l’année.
Pour une fois, profitons des journées très courtes et de ce que la nuit tombe de bonne heure pour apprécier le spectacle, unique… Si dame météo le veut bien, car ces dernières semaines, elle nous a plutôt plongé dans la grisaille.
Hier au soir, mercredi 11, quelques vues prises dans le 18ème arrondissement à la tombée du jour, avec la tour Villette à l’horizon.La lune n’était pas encore complètement pleine. Elle était gibbeuse ascendante.

Illuminations et décorations de Paris

Vous voulez découvrir toutes les illuminations mises en place dans Paris à l’occasion des fêtes de fin d’ année ? Une seule adresse à consulter, le site Paris illumine Paris.Vous y trouvez notamment la carte de Paris avec les rues illuminées et vous pouvez y publier vos photos.
Bonne promenade !

Inauguration du parc Clichy-Batignolles – Martin Luther King

Bertrand Delanoë a inauguré ce matin le Parc Clichy-Batignolles – Martin Luther King, en présence de Clarence Jones, ancien avocat de Martin Luther King et co-auteur de nombreux discours dont le fameux « I have a dream ».

À l’occasion du quarantième anniversaire de l’assassinat de Martin Luther King (1929-1968, prix Nobel de la paix en 1964), la Ville de Paris a souhaité lui rendre hommage en donnant son nom à un jardin parisien. Le parc Clichy-Batignolles (17e) s’appellera désormais le parc Clichy-Batignolles – Martin Luther King.
Ce baptême est l’occasion d’inaugurer un nouvel espace de 4,3 hectares comprenant les gradines, le bassin biotope et le bâtiment de la Forge. Ces dernières réalisations mettent un point final à l’aménagement de la première tranche du parc, dont l’ouverture progressive aux riverains a débuté en juillet 2007.

Les gradines, ou gradins, sont ponctuées de saules et de bancs et permettent de contempler le futur bassin biotope et de le longer en partie.

Le bassin biotope (3 000 m²) jouxte les gradines et longe la Petite Ceinture. Ce plan d’eau paysager abrite des plantes aquatiques et de bords d’eau : nénuphars, iris, roseaux, jonc fleuri… Un écosystème riche et varié. S’il a une fonction esthétique et paysagère, ce bassin a aussi une vocation écologique et environnementale. Alimenté en eau non potable et en eau de pluie, le bassin permet une épuration naturelle de l’eau par décantation et grâce à la filtration de plantes spécifiques. Cette eau est ensuite utilisée en partie pour l’arrosage du parc, en complément des eaux pluviales.

Le Bâtiment de la Forge a été réhabilité. Situé près de la Petite Ceinture, le toit de ce bâtiment datant du 19e siècle est en partie recouvert de panneaux solaires. Il accueille les locaux techniques et ceux du personnel, une loge pour les agents d’accueil et de surveillance et des toilettes publiques. Une centrale solaire thermique de surface (22 m2) chauffe l’eau des sanitaires des locaux techniques. Une centrale solaire photovoltaïque (135 m²) couvre les besoins équivalents en énergie pour l’éclairage du parc.

Une seconde tranche sera réalisée dans les prochaines années. À terme, ce parc s’étendra sur environ 10 hectares.

Informations pratiques :
• Accès : rue Cardinet, impasse Chalabre (17e).
• Métro : Brochant (ligne 13).
• Surface : 4,3 hectares.
Agrandir le plan

Un sapin de 9 m à l’Elysées

La Présidence de la République a sollicité Val’hor, organisation interprofessionnelle de valorisation des produits, services et métiers de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, pour l’organisation de l’opération Sapin de Noël 2008 à l’Elysée (Paris 8ème).
« Il s’agit pour l’ensemble des Professionnels du Végétal, d’une preuve de reconnaissance des savoir-faire et de l’excellence de la filière. Parce que cette dernière se veut exemplaire en matière de développement durable, l’ensemble de l’opération Sapin de Noël 2008, se fait avec le souci constant de l’éco-responsabilité : de la production du sapin jusqu’à son recyclage, en passant par l’installation et la décoration.  »

M. Jean-Michel LAPERCHE, Président de Val’hor.

L’opération s’est organisée en partenariat avec l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (Afsnn). Son président, M. Frédéric NAUDET, a déclaré : « C’est une grande fierté pour les producteurs français de sapins de Noël d’offrir un arbre au Palais de l’Elysée. Il s’agit là d’une occasion unique de mettre en avant un savoir-faire français et un produit agricole cultivé dans de nombreuses régions de France.  »
Un Nordmann de 9 m de haut a été dressé samedi dernier 6 décembre par les Professionnels du Végétal dans la cour d’honneur de l’Elysée à l’occasion du Noël de l’Elysée 2008. Cette variété de conifère originaire du Caucase tire son nom du botaniste finlandais Alexander Von Nordmann (1803-1866), qui fut à l’origine de sa découverte. C’est la raison pour laquelle les graines de Nordmann semées en pépinière en France proviennent de Géorgie.
Agé de 30 ans, d’un poids estimé entre 900 et 1000 kg, le Nordmann de l’Elysée vient d’une plantation située au cœur du lac des Settons, dans le département de la Nièvre (Morvan).
Le sapin en question, issu d’une production agricole raisonnée, n’a subi aucun traitement chimique ; comme l’ensemble des sapins de Noël naturels français. La coupe du sapin s’est effectuée le jour même de la livraison garantissant une fraîcheur maximale et une tenue optimale des épines. Son acheminement par camion a nécessité de le ficeler et de le manipuler avec le plus grand soin.

Le sapin de l’Elysée en chiffres :
• 9 m de haut
• 30 ans
• 1 tonne
• 200 guirlandes de 20 m de long
• 5 000 boules de décoration
• 400 branchages or et d’ilex rouge
• 2 800 ampoules
• 4 km de câblage
• 20 heures d’installation
• 6 semaines à l’Elysée
(crédit photo : Oriane Forir / Val’hor)

Un curieux chêne américain sur les Champs-Elysées

Ma ballade le long de l’avenue des Champs-Elysées (Paris 8ème) hier dimanche m’a fait découvrir un bien curieux chêne américain, au feuillage rouge pétant…À découvrir entre les cabanes du village de Noël qui longent l’avenue, en compagnie de jeunes enfants pour leur faire faire un tour dans le petit train qui circule autour de cet imposant arbre grimaçant.