Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Hibiscus coccineus ‘Alba’ : 6 fleurs d’un seul coup !

Malgré la météo en dents de scie, le temps trop vite gris et sombre, mon pied d’Hibiscus coccineus ‘Alba’ m’a donné 6 grandes fleurs aujourd’hui.Pas faciles à photographier ces fleurs blanches sur fond de grisaille et avec le vent qui souffle dur en cette fin de journée. Tant pis, je vous livre ces quelques photos prises avant que le bouquet ne se fane, car les fleurs ne durent pas plus de 24 heures malheureusement.Depuis la première floraison, j’ai bien eu une bonne douzaine de fleurs, et ce n’est pas fini. Belle réussite pour cette première année de culture et ce malgré la météo très difficile cette année.

Hérisson de Paris

Jeudi était décidément une journée à surprises avec un mur de bégonias et… un hérisson ! En plein Paris, enfin presque, dans le jardin des Serres d’Auteuil (Paris 16ème).
En faisant un petit tour rapide dans ce jardin passionnant, j’ai été attiré par un groupe de ricins flamboyants. Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant devant ces fleurs annuelles imposantes de voir déhambuler un petit hérisson, pas trop effarouché. Certainement un hérisson victime d’insomnie, car d’habitude cette petite bête fort sympathique est plutôt nocturne (pour davantage d’informations sur la vie secrète du hérisson, cliquez sur le site de Christian).Mignon comme tout et tellement inattendu ! Il s’en est allé très vite se cacher sous les grandes feuilles des ricins, bien à l’abri des regards et de mon appareil photo. Qui a déjà vu un hérisson à Paris ?

Le mur aux bégonias de la rue Rollin (Paris, 5e)

Jeudi dernier, au cours de mon périple dans les parcs et jardins parisiens, j’ai repéré un mur couvert de bégonias bien fleuris. Une surprise haute en couleurs dans le 5ème arrondissement, rue Rollin, pas très loin du square des Arènes de Lutèce – René Capitan.Voici deux escaliers bien fleuris, deux grands tapis de bégonias tubéreux hybrides. Ils donnent du côté de la rue Monge.

Agrandir le plan
Le saviez-vous ?
L’alignement des immeubles parisiens, chahuté par les différentes périodes de construction de la Ville, offre une multitude de murs aveugles peu esthétiques et souvent sources de malpropreté. Les murs « végétalisés » contribuent à l’embellissement de l’espace public et à l’amélioration de l’environnement. Dans Paris, 82 murs sont habillés de végétaux volubiles plantés directement dans le sol, dans les 20 arrondissements, 3 murs accueillent des plantes vivaces cultivées hors sol.
De nouvelles créations ont vu le jour récemment dans les 11e (jardin Jules Verne, 32 rue Bréguet), 13e (7 rue de l’Industrie, jardin du dessous des Berges, rue Watt), 14e (rue Alain), 15e (rue Bossoutrot), 18e (jardin des deux Nethes, rue Stefenson) et 20e (rue des Orteaux).
Ces murs vivants contribuent à la régulation thermique des bâtiments. Ils protègent les murs pignons des rayons ultra-violets et des pluies battantes, augmentant leur durée de vie.

Balcoon relooke une terrasse sur Paris Première

Le samedi 13 septembre à 11 h 45, le magazine Intérieurs de la chaine de télévision Paris Première présente le travail de la société Balcoon qui va « relooker » une terrasse.
Balcoon est un atelier de design paysager qui propose des services à l’échelle du balcon. Après avoir créé le métier de « balconiste », cette société étoffe aujourd’hui sa proposition en présentant 5 offres allant du carnet de création pour faire soi-même à l’étude sur-mesure et à la réalisation clef en main.

Exposition « De l’arbre à l’art » à l’Arboretum de Chèvreloup

Du 13 septembre au 13 novembre, l’Arboretum de Chèvreloup propose l’exposition : De l’arbre à l’art.
14 arbres d’Europe, d’Asie et d’Amérique, sont présentés par une fiche botanique et ethnobotanique rigoureuse et précise, rédigée par les botanistes de l’Université de Paris sud 11. Certaines des ces essences croissent dans les collections de l’Arboretum de Chèvreloup où vous les retrouverez.
Les dégâts de la tempête de décembre 1999 s’effacent de nos mémoires. Le Parc de Launay, campus de l’Université Paris sud 11, en garde encore la trace. Beaucoup d’arbres sont tombés. Mais ces arbres morts continuent de vivre quand un artiste inspiré s’empare de leurs bois et en dégage des formes inédites. Ainsi Jean François Bertrand, Chef jardinier à l’Université de Paris sud 11, sculpteur autodidacte, est le passeur qui, de la rudesse des troncs, extrait des pièces souples et douces, étranges mais familières.
L’exposition met en résonance science et art pour une perception approfondie de la nature intime des arbres.
Infos pratiques :
L’accès de l’exposition est libre, mais il faut payer le droit d’entrée à l’Arboretum, de 2,50 euros.
Arboretum de Chèvreloup,
30 route de Versailles,
78150 Rocquencourt.
Tél. : 01 39 55 53 80.
(Parking sur le site)
Bus B ou H depuis les 3 gares de Versailles, arrêt Parly II.

Green speed dating chez Truffaut le 12 septembre 2008

Truffaut lance la première grande séance de Green speed dating en France ! Pour unir plantes d’intérieur et jolis pots.
Après son festival des plantes d’intérieur, l’enseigne de jardineries bien connue des franciliens propose un nouveau rendez-vous. Le 12 septembre, pour tous les couples plante d’intérieur – pot que vous formez dans une des jardineries Truffaut de la région parisienne*, une remise de 20 % sur l’achat de l’heureux duo vous est accordée.
Truffaut, là où chaque plante rencontre son pot…
* Cette opération ne concerne que les magasins d’Ivry-sur-Seine, Domus, Paris Grand Stade, Paris Rive-Gauche, Arcueil, Vélizy et Le Chesnay.