Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

Journees d’information sur le camellia a Courson

Pour la seconde année consécutive, Max Hill, directeur pour la France de l’International Camellia Society, organise deux journées d’information consacrées au camellia, les 14 et 15 mars 2009 dans le Domaine de Courson (91).

Ces deux journées montreront au public que tout jardin peut accueillir cet arbuste aux facettes si méconnues. elles permettront aussi de présenter les plus beaux spécimens, en pots et en fleurs coupées, à l’intérieur des Écuries du Duc de Padoue.

Quelques évènements émailleront ces journées :

  • Une tombola gratuite avec chaque heure un camellia à gagner.
  • Dimanche 15 mars à 15 h, baptême par Paul Da Silva, Conseiller Général de l’Essonne et Président du CDT, d’un nouveau camellia créé dans l’Essonne.
  • Visites de la collection enrichie du Domaine de Courson et d’un jardin dédié aux camellias (180 cultivars en pleine terre et en pots).
  • Tout le week-end, des conseils et des démonstrations par des passionnés et des professionnels.

Nouveauté, un salon de thé vous attend pour vous accueillir et vous réchauffer.

Infos pratiques :
Samedi 14 et dimanche 15 mars 2009.
De 10 h à 18 h.
Domaine de Courson
91680 Courson-Monteloup.
Tél. : 01 64 58 90 12.
Site : www.domaine-de-courson.fr
Visite du parc et de l’exposition : 6,50 euros.

Filles de l’air

Alliance surprenante d’un sedum au feuillage bleuté et de mousses sur une pierre, sans le moindre soupçon de terre. Qu’importe, la nature est plus forte et reprend toujours ses droits !Juste l’eau du ciel et pas trop de soleil pour ne pas dessécher les mousses pendant la belle saison. Ces deux plantes, véritables filles de l’air, vivent de rien ou presque. Et les fleurs desséchées du sedum (Sedum rupestre) prouvent qu’il fleurit quand même !

Jeudi 12 mars 2009 : inauguration du Jardin d’Erevan

Aujourd’hui, jeudi 12 mars 2009 à 10 h 45, Bertrand Delanoë inaugure le Jardin d’Erevan en présence, notamment, de Charles Aznavour et Edward Nalbandian, Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie.

La décision d’attribuer à un jardin parisien le nom d’Erevan, capitale de l’Arménie depuis la Première république en 1918, a été votée au Conseil de Paris en octobre 2008. Le choix du lieu est lié à la présence d’une statue représentant Komitas, compositeur arménien, rescapé du génocide arménien de 1915 et réfugié à Paris. En 2003, cette statue a été inaugurée par le maire de Paris et M. Nalbandian, alors ambassadeur d’Arménie en France. Le Jardin d’Erevan se situe sur la promenade à l’arrière de la statue, sur la Place du Canada dans le 8è arrondissement.

Paris, terre d’accueil des réfugiés du génocide arménien, est devenue l’un des centres culturels et intellectuels de la diaspora arménienne. Elle entretient des relations fortes avec l’Arménie. Les deux capitales ont signé un pacte d’amitié en 1998, année au cours de laquelle Erevan est devenu membre de l’Association Internationale des Maires Francophones. Paris a décidé de commémorer, chaque 24 avril, le génocide arménien de 1915, dès sa reconnaissance par la France (loi du 29 janvier 2001). En 2006, Paris a organisé la saison culturelle intitulée « Arménie mon amie », puis, en 2008, a rendu hommage à Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne, assassiné en janvier 2007, précurseur du dialogue entre turcs et arméniens.

Exposition internationale orchidées et dinosaures

Couleur Nature, 3ème Exposition Internationale Orchidées et Dinosaures à Drancy, du 13 au 15 mars 2009.Cette exposition est organisée par l’association Orchidée Seine St-Denis et par la ville de Drancy. Les membres de l’association Orchidée Seine St-Denis donneront des conseils de culture et effectueront des démonstrations de rempotage d’orchidées. Une conférence sur les orchidées de Madagascar est prévue le dimanche 15 mars à 16 h.

Il sera procédé au baptême d’une nouvelle orchidée ‘Ville de Drancy’ le vendredi 13 mars à 19 h.

Infos pratiques :
Espace Culturel du Parc,
120 rue Sadi-Carnot,
93700 Drancy.
Ouverture au public de 10 h à 18 h.
L’entrée et le parking sont gratuits.

L’ADEME au Salon du Livre du 13 au 18 mars 2009

L’ADEME vous donne rendez-vous au Salon du Livre, du 13 au 18 mars 2009. Au programme : débats, dédicace et présentation de ses derniers ouvrages.

Animation de deux Bars des Sciences, stand X23 :
Vendredi 13 mars 2009 – 17h00 – 18h00 :
« Construire et s’équiper « solaire » : pourquoi pas moi ? », animé par Pierre Lefèvre, journaliste scientifique. Vous pourrez y retrouver Thomas Gaudin, économiste au Service Observation, Economie et Evaluation (SOEE) de l’ADEME, Nicolas Favet, architecte et Emilie Bout du GIFAM (Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils électroménagers).

Samedi 14 mars 2009 – 11h00 – 12h30 :
« Quel air ambiant respirons-nous ? », animé par Sylvain Allemand, journaliste de la Revue Urbanisme. Vous pourrez y retrouver Hélène Desqueyroux, animatrice de secteur au Département Surveillance de la Qualité de l’Air (DSQA) de l’ADEME, Etienne de Vanssay de Cap Environnement et Yvon Le Moullec de l’OQAI (Observatoire de la qualité de l’air intérieur).

Rendez-vous sur le stand X23 pour une dédicace et présentation des derniers ouvrages co-édités par l’ADEME :
– La pollution de l’air. Sources, effets, prévention (co-édition ADEME/DUNOD). Dédicace de Christian Elichegaray, Chef du département Surveillance de la qualité de l’Air de l’ADEME, le samedi 14 mars 2009, de 11 h à 12 h 30.
– L’énergie du soleil. Construire aujourd’hui l’environnement de demain (co-édition ADEME/Le Cherche Midi).

L’ADEME au Salon du livre du 13 au 18 mars 2009
Parc des expositions, porte de Versailles,
Hall 1 – stand X23,
75015 Paris.

C’est Noel pour les aucubas

Colorés toute l’année avec leurs belles feuilles vernissées persistantes, les aucubas (Aucuba japonica et variétés) se parent en ce moment de grosses baies bien vives. Enfin, les pieds femelles uniquement…Apparues l’été dernier, les baies ont pris leur temps pour grossir et finalement se colorer d’orange puis de rouge vif. En ce moment, les aucubas femelles ont l’air d’arbres de Noël. Une touche de couleur bienvenue dans les coins ombragés, surtout à cette période de l’année alors que le jardin est très dénudé.

Le saviez-vous ? Il faut un pied mâle et un pied femelle pour avoir des fruits. Et seuls les pieds femelles portent des baies rutilantes. Mais il existe une variété hermaphrodite, à la fois mâle et femelle, l’aucuba ‘Rozannie’, au superbe feuillage vert foncé brillant et denté.